SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 23 novembre 2016

Zoom sur nos écoles de langue au Canada

Ecole ILAC au Canada | SILC


Nos petites écoles de langue canadiennes (seulement 2 antennes) peuvent se targuer d’avoir raflé toutes les récompenses de la profession. SILC est partenaire de ces écoles depuis de nombreuses années et les recommande pour leur pédagogie redoutable, leurs activités de “socialisation” typiques et variées, et leur ambiance cocooning, idéale pour faciliter l’intégration des étudiants, issus de 75 pays différents. En prime : un parcours pédagogique qui prépare aux standards requis pour poursuivre ses études ou sa voie professionnelle au Canada ou dans un pays anglophone. Découvrez ces écoles sans attendre…!


Une pédagogie éprouvée et des programmes variés


L’an passé, cette école a noué un partenariat avec Oxford University Press, qui publie des ouvrages pédagogiques de référence. O.U.P lui a fourni des manuels scolaires adaptés pour l’enseignement de l’anglais, intégrant du contenu authentique des manuels d ‘Oxford, et assure en parallèle une formation continue de perfectionnement professionnel pour ses enseignants.
En terme de programmes, l’école propose des cours d’anglais général et d’anglais business (20 à 30 cours/semaine), ainsi qu’un parcours original : le “pathway program”. Il est destiné à ceux qui souhaitent, à l’issue, intégrer une université ou un établissement d’enseignement supérieur au Canada ou en pays anglophone. L’école a d’ailleurs noué des partenariats avec plus de 70 écoles canadiennes, ce qui facilite le placement des étudiants.

L’avis de Diana chez SILC :

“L’équipe pédagogique assure un suivi au plus près des étudiants, est à leur écoute et toujours prête à leur donner des conseils. Nous apprécions cette attention particulière, les étudiants aussi. De plus les familles d’accueil proposées par l’école sont agréables, très impliquées, et elles aussi à l’écoute de nos participants. Tous ceux qui y ont fait des séjours sont revenus ravis de leur expérience.”


Et une localisation géographique idéale


Toronto* La ville de Toronto est située au bord du lac Ontario, et est à 500km de Montréal et de New York, et à 70km des chutes du Niagara. Idéal pour des excursions sur un week-end ou plus. Plus de 800 000 étudiants viennent à Toronto chaque année, ce qui en fait une ville particulièrement dynamique.
Le campus de l’école se situe à proximité du musée royal de l’Ontario (ROM), et il est accessible facilement par les transports en commun. Il est moderne, avec des salles de classe à la pointe de la technologie, et propose des espaces détente lounge et du wifi gratuit.


Vancouver* Vancouver se situe sur la côte ouest du Canada, à seulement 230km de Seattle aux Etats-Unis, et à proximité de Whistler (station de ski réputée) et des montagnes rocheuses. C’est une destination parfaite pour les amoureux de nature et de grands espaces, qui pourront s’adonner à la randonnée, la natation, la course à pied ou le cyclisme. Comme Toronto, l’école est au top de la modernité et idéalement située “downtown”, en centre-ville, à quelques minutes à pied du port de Vancouver ou encore du TELUS world of sciences (Musée des sciences). L’idéal pour accéder rapidement aux sites d’intérêt, galeries d’art, musée, restaurants, cafés,...


Tentés de découvrir cette école pour un séjour au Canada ?


Faites vos devis en ligne (devis pour Toronto ici - Vancouver ici).
Ou contactez les conseillères SILC au 0806 600 021.



mercredi 26 octobre 2016

Zoom sur l’école : ISI à Dublin

Ecole ISI à Dublin | SILC
Pour la 2ème fois en 2 ans, notre école de langue partenaire à Dublin a remporté l’English Language School Europe Award, qui récompense les meilleures écoles de langue selon les professionnels du secteur. Cours en petits groupes, diversité des nationalités des étudiants, services proposés,... : Virginie, une collaboratrice SILC du service Recherche & Développement, l’a visitée récemment, et vous la recommande chaudement. Découvrez tous ses atouts !

Une ambiance “inspirante” en plein coeur de Dublin


Côté décor, logée dans un entrepôt du 18ème siècle transformé en école de langue en 2001, cette école atypique a gardé des traces de ses vestiges passés (murs en pierres, sols en bois), tout en intégrant des éléments de design et de confort : oeuvres d’artistes locaux, murs peints, mobilier design ou recyclé,.... Au final : “que ce soit dans l’espace détente ou dans les classes, l’ambiance est très chaleureuse, cocooning, colorée, lumineuse et dynamique, on s’y sent immédiatement bien !” dixit Virginie.
En plus, “l’école se situe en plein coeur de Dublin, à deux pas du vibrant quartier de Temple bar, du marché, de pubs et à moins de 15 minutes de la commerçante O’Connell Street, du Guinness Storehouse ou encore du touristique Trinity College. C’est simple : on peut tout visiter à pied.”

Un objectif : que leurs étudiants progressent en anglais


Côté cours d’anglais, l’école s’attache à composer des classes de 12 élèves maximum, répartis selon leur niveau de langue. A la suite du test online avant leur arrivée, et du test oral le 1er jour, jusqu’à 16 groupes de niveaux de langue différents sont constitués, et non pas seulement 6 groupes correspondants aux niveau du CECRL : l’enseignement est ainsi beaucoup plus précis par rapport au niveau d’anglais des étudiants à leur arrivée.
Une trentaine de professeurs travaille à l’école, tous titulaires du diplôme “TEFL” (Teach English as a Foreign Language) ; la majorité a déjà enseigné à l’étranger. Ils utilisent les dernières technologies (tableaux interactifs, tablettes), pour faire vivre leur cours, mais s’appuient aussi sur des supports de la vie quotidienne : journaux, menus, magazines, spots télévisés, vidéos Youtube,... Chaque vendredi, les étudiants passent un test d’évaluation : lorsque les apprentissages sont acquis, ils passent au groupe de niveau supérieur la semaine suivante.
Pour que les étudiants s’immergent complètement dans la langue anglaise, l’école accueille plus de 40 nationalités différentes : pour communiquer entre eux, les étudiants utilisent l’anglais exclusivement.

Une offre complète


L’école propose des cours d’anglais général, de l’anglais business, et la préparation aux examens de langue (TOEIC, TOEFL). Elle propose également des clubs étudiants, gratuits : un club où le professeur aborde l’histoire de l’Irlande de façon ludique, un autre club pour se retrouver et jouer de la musique, ou le “jobs club” qui propose de l’aide dans sa recherche d’emploi (CV, lettre de motivation, entretien d’embauche en anglais,…).
Côté activités, l’école propose une large palette d’excursions, soirées et activités gratuites, mais aussi des activités payantes, à la carte. Toujours dans l’idée que les étudiants découvrent la culture irlandaise et communiquent en anglais en dehors des salles de classe.
L’école propose 3 types d’hébergement : chez des familles qui vivent en banlieue de Dublin (max. 40 minutes de transport en commun) ; mais aussi en auberge de jeunesse ou en appartements partagés, où les étudiants s’organisent en autonomie. SILC recommande de séjourner en famille, pour l’aspect convivial et linguistique, et profiter de la demi-pension pour découvrir la gastronomie irlandaise !

Intéressé(e) par cette école ? Demandez un devis pour la formule de votre choix via ce formulaire :
>>>   Demande de devis pour l’école ISI Dublin (préciser le nom de l’école), ou consultez les conseillères au 0806 600 021.

mardi 18 octobre 2016

Les 10 pays privilégiés par les parents pour les études supérieures

Etudier à l'étranger | SILC

Selon une enquête réalisée dans 15 pays développés, 35% des parents aimeraient que leurs enfants partent étudier à l’étranger. Conscients qu’une année académique à l’étranger offre de meilleures perspectives d’emploi, une ouverture à différentes cultures, et un approfondissement des compétences en langue étrangère, ils plébiscitent 10 pays, qu’ils pensent les plus pertinents pour suivre des études supérieures. Quels sont-ils, et quelle offre SILC y propose ?


Top 4 : les pays anglophones


Sans surprise, dans le top 10 des pays les plus cités on retrouve en majorité : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et le Canada. Dans ces pays, les frais de scolarité sont les plus coûteux (par exemple, environ 36000$ pour un an aux USA, frais d’inscription et coût de la vie sur place), mais la garantie de revenir bilingue anglais inégalée, et pour cause ! Ce sont des destinations reconnues pour la qualité de leur enseignement, qui place souvent l’élève/l’étudiant au coeur de son projet pédagogique. Ce sont aussi des destinations “safe” qui rassurent les parents.

Top 10 : des destinations lointaines


Parmi les 10 pays les plus cités* (outre la France), on trouve également :


- l’Allemagne, où l’enseignement supérieur est gratuit. Aujourd’hui, de nombreux postes en France ne trouvent pas de candidats ayant un niveau d’allemand suffisant
- le Japon, destination où il est recommandé d’avoir un niveau minimum dans la langue avant d’envisager un long séjour
- Singapour où le baccalauréat ainsi que les diplômes de l’enseignement supérieur européen sont reconnus, et où les opportunités professionnelles sont nombreuses
- la Chine, où l’on peut apprendre le chinois ou poursuivre des études en anglais.
- la Nouvelle-Zélande, dont l’enseignement supérieur a une excellente réputation, et qui permet un dépaysement certain

L’offre de séjours SILC dans ces pays


Pour toutes ces destinations, SILC propose déjà des programmes “clé en main”, ou est en mesure d’étudier un projet particulier, en collaboration avec des partenaires locaux.
SILC propose par exemple des séjours linguistiques pendant les vacances scolaires : ils permettent une 1ère découverte avant d’envisager un séjour longue durée.
A partir de 15-16 ans, on peut envisager une scolarité pendant les années lycée, pour 3, 6 ou 10 mois.
Et en post-bac, un semestre ou une année à l’étranger pour améliorer son niveau d’anglais, suivre des cours business, préparer un concours,...


→ Contactez le service Conseil & réservations au 0806 600 021 ou détaillez votre projet via ce formulaire.

*Résumé de l’enquête à lire ici sur Le Monde.


©laruche.wizbii

lundi 26 septembre 2016

Zoom sur l’école de langues de Londres Euston


A mi-chemin entre les vivants quartiers de Soho et Camden, notre école partenaire de Londres Euston propose une large gamme de programmes pour les plus de 18 ans  : anglais général, anglais des affaires, cours particuliers, gap year ou encore préparation au diplôme IELTS et Cambridge. Un contexte 100% international, une école moderne et lumineuse, une pédagogie éprouvée, et une ambiance studieuse et décontractée sont propices aux progrès en anglais. Découvrez cette école dès maintenant !

Ecole de langue EC Londres Euston

Une situation géographique idéale


L’école est située près du métro Euston, desservie par de nombreuses lignes de métro et idéalement située près de la gare de St Pancras, terminus de l’Eurostar. Depuis l’école, vous pouvez rayonner aisément à pied ou via les transports en commun pour découvrir le quartier underground de Camden au nord ou tendance de Soho au sud, mais également pour vous mettre au vert à Regent’s Park, vous cultiver au British Museum ou faire du shopping sur Oxford Street. Un emplacement idéal pour découvrir la capitale anglaise !

Une pédagogie et une école qui ont fait leurs preuves


Les cours d’anglais dispensés visent à développer vos compétences dans les 4 domaines de la langue anglaise : expression orale et écrite, et compréhension écrite et orale. De nombreux programmes sont proposés pour permettre à chacun d’atteindre son objectif personnel :
- s’améliorer en anglais des affaires avec le programme English for work dédié aux plus de 30 ans
- progresser en langue générale avec 20 ou 30 cours par semaine
- devenir bilingue après un semestre ou un an en scolarité,
- passer un diplôme d’anglais (l’IELTS) pour intégrer une grande école ou un programme spécifique,
- ou encore apprendre l’anglais en dehors d’une salle de classe avec le programme “English in the city”.
En dehors des cours en petits groupes, l’école propose des ateliers linguistiques gratuits : entraînements à la prononciation, conversation avec des professeurs ou d’autres étudiants, ou cours magistraux. L’école propose également des cours optionnels tels que : technique d’entretien d’embauche, cours de conversation,...
Chez SILC, nous sommes particulièrement satisfaits du suivi de nos étudiants sur place par l’ensemble de l’équipe pédagogique et du staff de l’école.

Une ambiance internationale et décontractée


Salon détente école LondresL’école accueille des apprenants du monde entier (brésiliens, turques, italiens, japonais, espagnols, coréens,...), et en moyenne 8% de français, ce qui garantit une mixité importante dans les classes. L’occasion d’échanger sur sa culture, et de pratiquer l’anglais en permanence.
Autre point fort de l’école : sa cafétéria qui propose chaque jour des plats chauds ou froids préparés sur place, qui permet de côtoyer non seulement les autres étudiants internationaux, mais aussi des autochtones qui travaillent dans le même immeuble et y déjeunent également.
L’école organise des soirées communes : à l’arrivée de nouveaux étudiants, mais aussi au pub, soirée football avec le staff, student party, diner,... Un calendrier d’activités, de visites et d’excursions, gratuites ou avec supplément, (par ex. Greenwich, Chelsea, Portobello Market, Camden Town) est également proposé par les animateurs, un bon moyen pour découvrir la ville et la culture anglaise.

Intéressé(e) par cette école ? Demandez un devis pour la formule de votre choix via ce formulaire :


>>>   Devis pour l’école de Londres Euston (préciser le nom de l’école)
>>>  ou consultez les conseillères SILC au 0806 600 021.


jeudi 15 septembre 2016

Best of : les 5 articles de SILC les plus lus

Vous arrivez sur ce blog et cherchez quels sont les articles incontournables à lire ? Voici les publications SILC les plus lues depuis ces dernières années :

1. Slang anglais

Quels sont les mots d'argot fréquemment employés en Angleterre notamment, et dans les pays anglo-saxons.

2. Comment changer des € en devises étrangères

Avant le départ / après, on vous dit tout sur les conseils que l'on donne à nos participants qui voyagent hors zone Euro et ont besoin de monnaie locale.


3. Idée cadeau pour une famille d'accueil

Vous allez être hébergé chez une famille anglais / américaine / australienne...?
Voici des idées cadeau à offrir à votre arrivée pour les remercier de leur hospitalité.


4. Dans quel pays partir étudier l'anglais ?

Angleterre, Etats-Unis, Irlande, Australie,... Les + et les - de chaque destination pour progresser en anglais ou... devenir bilingue ?!


5. 50 abréviations anglaises

Que ce soit pour le langage perso ou professionnel, voici une liste des abréviations anglaises les plus couramment utilisées. A connaître ASAP !


lundi 12 septembre 2016

Scolarité à l’étranger : préparez dès maintenant la rentrée 2017 !

Scolarité à l'étranger avec SILC
Pour les lycéens qui souhaitent devenir bilingues et vivre une première expérience internationale, SILC leur propose de partir en scolarité dans un pays étranger. Pour 6 ou 10 mois, les jeunes français intègrent un établissement scolaire en Grande-Bretagne, Irlande, aux USA, au Canada, en Allemagne ou encore en Australie. Si votre enfant souhaite se renseigner sur le programme, ou envisage ce projet pour la prochaine rentrée de septembre 2017, contactez SILC dès maintenant.


Le projet de partir pour une année ou un semestre de scolarité à l’étranger nécessite en effet plusieurs mois de préparatifs :

  • pour que le projet mûrisse peu à peu dans l’esprit du candidat, et qu’il se prépare psychologiquement à : quitter ses amis, ses proches, découvrir une autre culture, gastronomie, d’autres comportements et codes sociaux,...
  • pour qu’il renforce ses compétences en langue pour être capable de suivre les cours en langue étrangère rapidement, et s’intègre dans sa famille d’accueil en étant capable de communiquer
  • pour que les proches (parents, frères et soeurs, amis) du participant se préparent au départ
  • pour se renseigner sur l’”après” : le lycée est-il d’accord pour que le candidat poursuive ce projet, et le reprendra-t-il ensuite en classe supérieure ?
  • et enfin, pour effectuer les démarches administratives (inscription dans un établissement scolaire, recherche de famille d’accueil, passeport, visa, lettres de motivation, entretien individuel,...)


Avant le départ, le candidat devra se soumettre à différentes étapes de sélection, qui permettront de s’assurer de sa réelle motivation : sur dossier tout d’abord, puis sur entretien en face à face avec un correspondant SILC local.
Un départ à l’étranger pour un jeune mineur n’est pas anodin, aussi, afin que les préparatifs se déroulent sereinement et que le projet prenne forme dans son esprit, il est indispensable d’anticiper ce départ, plusieurs mois à l’avance.


Tout au long du projet, SILC vous accompagne et vous oriente sur les démarches à effectuer, renseignez-vous dès maintenant pour les prochains départs qui seront en janvier 2017 pour un semestre, ou septembre 2017 pour un semestre ou une année scolaire.


> Contactez une conseillère SILC au 0806 600 021 du lundi au vendredi de 9h à 18h
> Exposez votre projet dans ce formulaire



NOUVEAU ! SILC lance un chat communautaire

 Chat communautaire : demandez leur avis aux clients SILC !

SILC  propose sur son site un tchat communautaire. Développé par Howtank, ce tchat permet aux membres habitués du site (parents d’enfants partis en séjour, professeurs organisateurs de voyages scolaires, encadrants,...) de répondre en direct aux questions des utilisateurs novices.

« Donner les clés » aux ambassadeurs pour plus d’authenticité

Laetitia T., Directrice Marketing et Stratégies de SILC l’affirme : « Depuis plus de 50 ans que SILC existe, la meilleure publicité pour attirer de nouveaux clients, au-delà des campagnes marketing ou commerciales, c’est le bouche à oreille ! ».
Partant de ce constat, des plus de 90% de clients satisfaits chaque année, et des clients fidèles depuis des années, voire de génération en génération, SILC a décidé de « laisser la parole à ses clients ». À travers le chat communautaire, ils peuvent partager leur vécu avec des personnes qui ne connaissent pas encore SILC ; une version modernisée du bouche à oreille !
« Car si les conseillères de SILC sont irremplaçables pour suggérer le meilleur séjour adapté au profil d’un jeune, les clients SILC apportent leur touche de vécu, parlent un langage moins commercial, plus pratique et expérientiel…
Également, avant de confier son enfant à un organisme pour les vacances, le parent veut légitimement avoir toutes les garanties de sérieux de celui-ci. Il peut ainsi discuter, via le chat et en temps réel, avec d’autres parents afin de se rassurer ».


Un outil complet développé par Howtank

SILC a choisi le Click to Community® de Howtank, une start-up parisienne qui propose un chat basé sur une communauté de consommateurs dans le cadre du service client. Non seulement les membres de l’entreprise peuvent répondre, mais également les utilisateurs confirmés. Des clients fidèles (parents, étudiants, professeurs organisateurs de voyages scolaires,…) ont été invités à devenir ambassadeurs SILC à rejoindre la plateforme privée qui leur est dédiée. Grâce à un tchat qui apparaît en bas sur la droite de l’écran de l’internaute, ils accueillent, orientent et conseillent en temps réel les visiteurs dans la navigation du site, sur des informations pratiques, sur des recherches de séjours…
Les ambassadeurs peuvent échanger entre eux via un forum privé, pour le côté ludique et convivial, et sont considérés comme des clients VIP, ce qui leur donne droit à des infos sur les coulisses de SILC ou en avant-première.

>>>  Pour découvrir le chat, rendez-vous sur http://www.silc.fr


lundi 4 juillet 2016

BREXIT : quelles conséquences pour nos activités linguistiques ?

Brexit : les conséquences

L’Angleterre reste l’Angleterre, et l’anglais restera la langue internationale majeure des échanges de toute nature.
Les besoins d’apprentissage demeurent, et les immersions dans les pays anglophones se poursuivront y compris chez nos imprévisibles voisins d’Outre-Manche, qui en auront, probablement, de plus en plus besoin .

A ce jour il est difficile de mesurer les conséquences de ce Brexit, dont la mise en œuvre effective devrait demander au moins 2 ans selon la règlementation européenne. Qui plus est, malgré ce vote, les Anglais ne sont certainement pas pressés de quitter le lit européen dont la couette est tout de même assez douillette, pour eux qui ont réussi à obtenir bon nombre d’avantages particuliers au fil des ans.

Pour ce qui concerne nos activités linguistiques et culturelles avec la Grande Bretagne, les ‘’perturbations‘’ éventuelles pourraient être de 2 ordres : administratif et monétaire.

Conséquences administratives

La question des contrôles d’identité à la frontière britannique se pose en effet si le pays ne fait plus partie de la zone européenne de libre circulation. La nécessité d’un visa est donc évoquée.
Les contraintes que cette situation engendrerait seraient autant préjudiciables aux Européens qu’aux ressortissants britanniques ; il est donc très peu probable que l’on en arrive à cette situation frontalière, et l’on peut faire confiance aux gouvernements respectifs pour aplanir cette difficulté qui ne ferait que compliquer les choses, sans avantage pour aucune des parties.
On peut donc s’attendre, d’ici 2 ans au moins, à quelques aménagements mineurs et le moins contraignants possibles sur ce plan des échanges de personnes.
Pour les biens, ce sera plus compliqué et différent, quoique dans ce domaine également, ce ne sera pas simple de bousculer l’ordre économique existant : on voit mal les Britanniques ériger des barrières douanières sérieuses au pays du libre échange !

Conséquences monétaires

Avec la monnaie, le problème se pose immédiatement, et la Livre Sterling a tout de suite plongé face à l’Euro, et davantage encore face au Dollar. De 8 à 10 % de baisse en quelques heures, et personne ne sait très bien encore à quel niveau le taux va se stabiliser.
L’intérêt à court terme pour les échanges commerciaux de l'Angleterre avec ses partenaires économiques va néanmoins rapidement laisser place à un besoin d’équilibre qui ne paupérise pas trop les citoyens britanniques, obligés très vite d’acquérir des biens de consommation dont les prix moyens vont très sensiblement augmenter.
Ceux qui vivent à l’étranger sont encore plus frappés par cette baisse de pouvoir d’achat lorsque l’essentiel de leurs revenus est en Livres.
Entre facilité d’exportation et baisse du pouvoir d’achat, le gouvernement britannique devra donc rapidement déterminer une politique monétaire qui devrait contribuer à stabiliser la Livre autour du cours atteint aujourd’hui, soit environ 10 % en moyenne de dévaluation.

Pour nos activités, il y aura dans les semaines à venir des décisions à prendre pour établir des tarifs qui tiennent compte de cette variation significative pour nos prix de vente, à condition que nos  partenaires britanniques ne tentent pas de réévaluer leurs prix pour compenser en partie cette dévaluation. Ceci sera donc suivi de près.

En conclusion, peu de risque à court terme de voir apparaître des visas ou des conditions d’accès plus sévères au territoire britannique, et des prix de séjours en Grande Bretagne qui devraient pouvoir être réduits pour les vacances prochaines à partir de la Toussaint.

En gardant toujours à l’esprit qu’avec les Anglais…!!!

© Breizh-info

mardi 14 juin 2016

Les expressions françaises utilisées à l’étranger


“Confirme-moi le meeting ASAP” ! Si les français utilisent de nombreuses expressions anglaises et qu’elles ont complètement intégré les milieux professionnels et personnels, il en est de même pour les anglophones : l’utilisation de mots et expressions françaises est même reconnu comme le summum de la sophistication ! Découvrez quelles sont les expressions à la mode chez nos amis anglais et américains. A prononcer bien entendu avec l’accent anglais :) !

  • Au pair : pour désigner les jeunes filles au pair
  • Rendez-vous
  • Fiancé
  • Déjà vu : le vu étant prononcé vous
  • Voilà
  • C’est la vie
  • Souvenir
  • Café : désigne le lieu
  • Cliché
  • chic
  • chignon
  • Prêt à porter
  • Lingerie
  • Couturier
  • Chef d’œuvre
  • Bon appétit : prononcé "bon appétite"
  • Amuse-bouche
  • Entrée pour désigner le plat principal. L’entrée se dit Appetizer
  • Croissant / fromage / baguette / petit pois / foie gras / Champagne / brioche / crème brûlée… beaucoup de noms d’aliments, fruits et légumes sont utilisés en français. Mais ne sommes-nous pas les rois de la gastronomie ?!

Vous en connaissez d'autres ? Aidez-nous à compléter la liste en les partageant sur notre page Facebook ;) !


mercredi 1 juin 2016

Le Brexit, tout le monde en parle mais ça veut dire quoi ?

Tout comprendre sur le Brexit

Pour résumer

Le youtuber Hugo vous décrypte le Brexit en 5 minutes. Instructif !

Que signifie l’expression «  Brexit » ?

BRitish EXIT. Le 23 juin, le peuple britannique va, par referendum, choisir de rester ou non dans l’Union Européenne.

Pourquoi ce referendum ?

Il s’agit d’un promesse de campagne de David Cameron de 2013, qui voulait proposer aux britanniques de se prononcer sur leur maintien au sein de l’UE en cas de réélection. À l’époque,  la montée des partis populistes souhaitant l’indépendance du Royaume-Uni ainsi que l’augmentation du nombre d’eurosceptiques au sein de son camp lui fait peur. D’où cette promesse de referendum avant la fin 2017.

Promesse tenue ! Le référendum aura lieu le 23 juin 2016, 41 ans après un premier référendum, organisé en 1975, qui avait vu une nette victoire des partisans d’un maintien du Royaume-Uni dans l’UE (à 67,2 %).

Les bureaux de votes seront ouverts de 7h à 23h et les résultats définitifs seront connus le 24 juin.

Quels sont les enjeux de ce referendum ?

Si les britanniques votent en faveur du Brexit, nous serons face à une situation inédite, car  aucun pays n’est jamais sorti de l’UE. Le Brexit ne se ferait pas aussitôt : une période de 2 ans est fixée dans les traités européens pour mettre en place les conditions et accords de sortie du pays.

L’une des conséquences les plus importantes que pourrait avoir cette décision serait d’ordre financière. Cela pourrait engendrer des difficultés sur les marchés financiers et au niveau politique. Les eurosceptiques qui eux, veulent quitter l’UE pensent au contraire que retrouver une souveraineté nationale permettrait de rebooster l’économie et l’emploi du pays. 

Quelle question va être posée ?

« Should the United Kingdom remain a member of the European Union or leave the European Union ? ». Les britanniques auront le choix entre deux réponses :

- « Remain a member of the European Union » = « Rester membre de l’Union européenne »
- « Leave the European Union » = « Quitter l’Union européenne »

brexit.png

Qui pourra répondre à cette question ?

Les personnes autorisées à voter seront :

- les Britanniques résidant au Royaume-Uni, ou vivant à l’étranger (soumis à condition)

- les Irlandais y compris ceux vivant à l’étranger (soumis à condition) 

- les citoyens membres du Commonwealth résidant au Royaume-Uni ou à Gibraltar.

Qui est pour le Brexit ? / Qui est contre ?

Les partisans du Brexit : la moitié des députés conservateurs, quelques travaillistes, UKIP (parti pour l’indépendance du Royaume-Uni), le FN (parti d'extrême droite français) et… Donald Trump.

Ceux qui s’y opposent : les travaillistes, les indépendantistes écossais, le Gouvernement Français et globalement le reste du monde, craignant le déséquilibre financier que cela pourrait engendrer. Mais aussi la majorité des conservateurs : David Cameron et son gouvernement sont majoritairement contre la sortie de l’U.E. Etonnant pour une promesse venant de Cameron en personne…

Quelle est la tendance ?

À moins d’un mois du referendum, les sondages semblent donner vainqueur le clan du «Remain » : 44% des personnes interrogées pour le Times se prononcent en faveur d’un maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE. Mais rien n’est joué !


mercredi 25 mai 2016

30 expressions anglaises typiques | 2ème partie


Voici le 2ème et dernier volet de notre série d’expressions idiomatiques anglaises, faciles à réutiliser lors de conversations courantes, et qui vous feront passer pour un véritable bilingue !

Pour voir la 1ère série de 1 à 15, cliquez ici.


16. Everything from soup to nuts : tout, de A à Z
“I am going to tell you the story, from soup to nuts”.

17. To feel like a million (dollars) : se sentir en pleine forme
“I always feel like a million after a SILC trip”.

18. Go Dutch : partager
“If we go to the restaurant, let’s go Dutch”.

19. In a flash : très rapidement
“I will be at the train station in a flash”.

20. Inch by Inch : petit à petit. Littéralement : pouce après pouce
“I progress in English inch by inch”.

21. Keep one’s word : tenir sa promesse
“I asked the children to keep their word”.

22. Keep someone posted : tenir quelqu’un informé
“If you change your plans for tonight, please keep me posted”.

23. Labour of love : travail pour le plaisir, ou pour faire plaisir à quelqu’un
“The world children photography project was a labour of love”.

24. A milestone in someone’s life : un évènement marquant dans la vie de quelqu’un (milestone = borne kilométrique)
“My first travel in UK in 2013 represents a milestone in my life : ever since, I would like to become an English Teacher”.

25. Miss the point : ne pas comprendre
“Can you explain that theory again please, I think we all miss the point”.

26. Off duty : en congés
“When I am off duty, I usually visit my family who live far”.

27.Under the weather : être malade
“I am under the weather this morning, I an going to stay in my bed”.

28. Year in, year out : année après année
“Year in, year out, they go on holiday in the same place”.

29. Zéro in on something : se concentrer sur quelquechose
“You should zero in on the main topic to improve you oral presentation”.

30. To Have a blast : s’éclater, s’amuser, passer un bon moment
“Last night we had a blast with my friends”



lundi 25 avril 2016

30 expressions anglaises typiques | 1ère partie


La maîtrise d’une langue consiste à comprendre également ses expressions idiomatiques, qui n’ont pas de traduction littérale en français, et être capable de les utiliser dans leur contexte. Aussi, pour étayer votre vocabulaire anglais, voici le premier volet d’une liste de 30 expressions utiles dans les conversations.


1. Against the clock : contre la montre
“He is working against the clock to finish his report before midday”.

2.Piece of cake : jeu d’enfant
“Finding the best recipes is a piece of cake with Google”

3. From all walks of life : de toutes origines sociales
“British hosts families comes from all walks of life”.

4. A busy as a beaver / as a bee : extrêmement occupé. Littéralement : occupé comme un castror ou une abeille
“I must cancel our appointment this afternoon, with the new project I am as busy as a beaver !”

5. As easy as duck soup : un jeu d’enfant
“Dont’ worry, finding your way in Paris is as easy as duck soup”.

6. As funny as a crutch : pas drôle du tout. Littéralement ; aussi drôle qu’une béquille.
“I found his last one man show as funny as a crutch”.

7. As good as done : c’est comme si c’était fait !
“OK mum, consider that the cleaning of my bedroom is as good as done”.

8. At a premium : à un prix très élevé, du fait d’une qualité particulière
“This smartphone is selling at a premium because of its modern functionnalities and innovating design”.

9. At/On someone’s door step : sous la responsabilité de quelqu’un
“During their stay in London, the teenagers will be at their teachers’s door step”.

10. At the eleventh hour : à la dernière minute
“I always do my homework at the eleventh hour. I should anticipate...”.

11. By word of mouth : à l’oral, de bouche à oreille
“Before the Internet, SILC has gain its notoriety by word of mouth”

12. Come of age : devenir majeur
“On my 18th birtdhay, my parents said : now that you have come of age, you can drive the car alone”.

13. The cream of the crop : la crème de la crème, le meilleur
“The Bain Linguistique stay is the cream of the crop to improve in English

14. Dead and burried : totalement disparu. Littéralement : mort et enterré
“This project is dead and burried !”

15. Early bird : un lève-tôt
“I am an early bird : I am used to wake up at 6 a.m., even on saturdays”.

Envie d'en apprendre plus ?

Retrouvez dans nos publications passées cette liste de 25 proverbes anglais à connaître, ces mots d'argot américain ou anglais, ou encore ces abréviations anglaises, couramment utilisées.

lundi 18 avril 2016

Margaux : retour sur son séjour en Australie

Australian High School | SILC

Margaux N., lycéenne de 17 ans, est partie l’été dernier en séjour Australian High School pendant 5 semaines. Elle nous raconte son aventure australienne, avec sa famille, à l’école, et pourquoi elle a choisi ce programme.

- Margaux, pourquoi as-tu choisi le séjour linguistique Australian High School ?
"J’avais envie de faire des progrès en anglais, et compte tenu des retours d’expériences autour de moi, je me suis dit que l’idéal était de ne pas se retrouver avec d’autres français. L'année d’avant j’étais partie en summer camp aux USA, c'était sympa, mais mes progrès en anglais ont été moyens. J'ai donc cherché une autre formule, une conseillère SILC nous a renseignés, et ce programme a convaincu mes parents."
 
- Dans quel environnement as-tu été accueillie en Australie ?
"Ma famille d’accueil vivait à Waikiki, à une heure au sud de Perth. C'est une ville proche de la mer avec beaucoup de maisons résidentielles "à l'américaine" ; mon lycée était à 10 min à pied de la maison. 
Au lycée, le port de l’uniforme était obligatoire, et nous devions avoir les cheveux attachés. C’était un lycée baptiste, donc la pratique religieuse est assez présente (prière le matin,...). Nous ne connaissons pas ça en France, mais cela ne m'a pas dérangé.
Au niveau des cours, les horaires étaient de 8h30 à 15h30. En fait, ce sont les élèves qui choisissent en début d'année les matières qu'ils veulent suivre. Ma correspondante, Angélique, en classe de 11th years (équivalent de la 1ère), avait choisi des matières plutôt pratiques (cuisine, arts plastiques, dessin, sport, informatique...), mais il y avait aussi de l'anglais et un peu de maths (niveau 5ème, donc facile !). Les cours ne sont pas du tout dispensés comme en France, du coup je n'ai pas eu l'impression d'être vraiment en cours, d’autant qu’ils se font beaucoup en groupe et il y a énormément d'échanges avec les professeurs... La musique y est même tolérée :)"
 
- Comment cela s'est passé avec la famille australienne qui t'a accueillie ?

"Ma famille d’accueil est originaire d’Afrique du sud, ils vivaient en Australie depuis 8 ans. Avant mon arrivée, SILC m’a envoyé l'adresse mail de ma famille, afin que je fasse connaissance. J’ai donc pu échanger bien avant le départ avec toute la famille : Nils le papa, Marina la maman, Angelique ma correspondante de 17 ans, et CJ, son frère de 13 ans. Puis Angélique m'a donné son email perso et nous avons communiqué presque tous les jours avant le départ. Donc quand je suis arrivée, on se connaissait presque déjà, et on avait beaucoup de choses en commun (musique, films, arts plastiques). J'avais apporté des petits cadeaux "made in France" sur le thème de Paris et du PSG pour le frère, ainsi que des spécialités locales : caramels, gâteaux, chocolats... Donc l'intégration s'est très vite faite !
De son coté, la famille avait bien préparé mon arrivée : ma chambre et aussi tout un programme d'excursions dans la région : promenade en bateau, visite de la prison de Fremantle, Rockingham, cinémas, un peu de shopping, le zoo de whiteman park,...
Depuis mon retour, je garde contact avec ma correspondante et on s’envoie des emails à peu près tous les deux jours. Elle espère venir en France l’an prochain."
 
- Au niveau de l’anglais, as-tu eu des difficultés pour communiquer ?
"Au début, pas facile de suivre les discussions. Mais les membres de la famille ont été très patients, et les gestes aident beaucoup ! Au lycée, tous les profs ont été vraiment sympas et m’ont aussi aidée. La prof d'Anglais me donnait des fiches de grammaire et de vocabulaire à mon niveau. Pour les autres matières, les cours  n’étaient pas comme ceux que l’on en suit en France : tout se faisait par la pratique, en groupe et à l'oral comme les cours de cuisine, de sport ou d'arts plastiques. Au bout de 3 semaines, les progrès étaient là, OUF !"
 
- Que retiens-tu de ce séjour ? 
"J'ai beaucoup progressé à l'oral en anglais, et je suis beaucoup plus à l'aise pour prendre la parole. Au niveau anglais écrit c'est un peu moins flagrant, mais ma moyenne a tout de même augmenté de 2-3 points par rapport à l'année dernière. Au niveau personnel je me suis fait une bonne amie, et j’ai découvert que la vie de lycéen australien, c’est beaucoup plus cool qu'en France :) !
Bref, tout était vraiment très bien, y compris le vol en A380 avec très peu d’escales, parfait pour moi qui n’aime pas l’avion ; et aussi Blandine, l’accompagnatrice SILC très présente : elle m’a appelée tous les 3 jours la première semaine pour savoir comment ça se passait, puis une fois par semaine ensuite."

Merci Margaux d’avoir partagé ton expérience !


Pour en savoir plus sur ce séjour : consultez le programme ou contactez une conseillère SILC au 0806 600 021.



Projet de départ à l’étranger : des étapes à suivre

Etapes pour s'expatrier à l'étranger

En 2015, 8 expatriés français sur 10 étaient âgés de 18 à 29 ans ! Perspectives d’avenir sombre, envie d’étoffer son CV, ou tout simplement pour vivre une expérience différente, les jeunes français, toutes filières confondues, sont de plus en plus nombreux à envisager leurs études, un stage professionnel ou un premier emploi à l’étranger. Parce que le départ pour l’expatriation, même si elle est de courte durée, n’est pas anodin, SILC vous donne quelques conseils pour bien préparer ce projet.


Quelques chiffres


* Selon l’économiste Jean-Yves Archer, 28% des jeunes envisagent leur avenir professionnel à l’étranger. Source Le Figaro.
* Selon l’enquête de l’INSEE publiée en octobre 2015, 8 expatriés français sur 10 sont âgés de 18 à 29 ans, soit 157 000 jeunes, un phénomène qui s’amplifie. Source
* Selon une enquête France Culture de fin 2013, “En cinq ans, le nombre de Français partis en Australie a doublé. Les quotas pour travailler au Canada ont été épuisés en quelques heures.” Source
Toutes ces statistiques démontrent l’engouement des jeunes pour l’expatriation.
Pour donner toutes les chances au projet, il est impératif de le construire bien en amont.

Se préparer au choc culturel


Partir à l’étranger pour fuir un climat morose ou parce que l’on pense que “l’herbe est plus verte ailleurs” peut en effet se révéler être une expérience catastrophique pour quelqu’un qui n’est jamais parti à l’étranger auparavant ou qui ne s’est pas préparé au “grand départ”.
A l’arrivée dans un pays étranger, rares sont ceux qui passent au travers des étapes du choc culturel  : la lune de miel des premiers jours laisse peu à peu place à l’incompréhension, et souvent à la frustration de ne pas pouvoir voir ses amis, sa famille, notamment pour les anniversaires, fêtes de Noël,...
A cela s’ajoute la perte de repères culturels, l’incompréhension de la langue et des expressions idiomatiques, le sentiment d’être isolé, une gastronomie différente, une météo moins tempérée, etc...
Voici par exemple quelques conseils pour mieux gérer le choc culturel.
Au delà du choc culturel, il est clairement préconisé d'avancer par étapes, progressivement, pour préparer un projet d'expatriation longue durée.


Impératif : vivre des expériences avant le grand départ


Certains jeunes idéalisent le départ à l’étranger, nourris des success story vues à la TV ou sur les réseaux sociaux. Avant le grand saut, l’idéal est de multiplier les expériences à l’étranger, de façon progressive.
Voici un parcours-type idéal :

> Débuter avec un séjour linguistique en groupe dès le collège ou le lycée ; sur 1, 2, 3 semaines.
> puis le séjour linguistique en immersion chez l’habitant, sans contact avec d’autres français.
> pourquoi pas envisager une scolarité à l’étranger pour un trimestre, un semestre ou une année.
> renforcer ses compétences linguistiques avec un séjour linguistique 18+ en école de langue .
> valoriser ces compétences avec un séjour prépa diplôme, qui permet de préparer efficacement les épreuves du TOEIC ou de l'IELTS : un vrai plus sur un CV.
> partir en stage en entreprise à l’étranger (à partir de 18 ans), pour une première expérience en situation professionnelle à l'étranger.

Tous ces séjours sont proposés dans un cadre sécurisé et vérifié, avec des accompagnateurs compétents ou suivis par SILC et ses prestataires locaux.
L’idéal avant de se focaliser sur un pays d’expatriation, c’est de se rendre dans différents pays, pour se frotter à plusieurs cultures : à situation égale, un anglais, un irlandais, un australien, un chinois ou un américain ne réagiraient pas du tout de la même façon. C’est de ces rencontres que naît la richesse du voyage, et que l’on apprend à se conformer aux codes culturels du pays étranger et à profiter de ces échanges.
Chaque expérience de voyage à l’étranger est un nouveau test personnel, qui permet de savoir si l’on est apte à vivre à l’étranger en solo sur une longue période. Et on constate que plus les expériences sont nombreuses et longues, plus l’expatriation est aisée et réussie.

Et pour vous accompagner dans ce parcours, les conseillères SILC sont là pour vous orienter ! Contactez les au 0806 600 021



jeudi 17 mars 2016

USA pour l’été 2016 : profitez des dernières dispos

Séjours SILC aux USA
Que ce soit pour les destinations Los Angeles, New York, la Floride ou encore la côte ouest en itinérant, c’est le moment de réserver un séjour linguistique ou une colonie de vacances aux USA. Les vols aller-retour sont à prix bloqués, le nombre de places est limité, et les formalités administratives plus longues que pour un séjour en Europe. Aussi ne tardez pas à demander conseil pour cet été - plus d’infos sur les séjours disponibles sur le lien ci-dessous.

Envie d’un séjour à… New York ?


Le Discover New York en famille propose de partager la vie d’une famille new yorkaise, et de découvrir le quartier de Manhattan à travers ses sites emblématiques. Au programme : se souvenir, avec le Memorial du 11 septembre et le site d’où s’érigeaient les tours jumelles ; en prendre plein la vue, avec la montée au sommet du Rockefeller Center qui offre une vue incroyable sur  Manhattan et Central Park ; faire des selfies “amazing” sur le Brooklyn Bridge avec la skyline en toile de fond ; ou encore jouer les contrastes entre l'effervescence de Times Square et la zénitude de Central Park. Un programme tout compris, incluant 32 cours d’anglais dans une école idéalement située pour partir en visite après les cours.
Ce séjour est également proposé avec un hébergement en campus universitaire, pour ceux qui préfèrent l’ambiance internationale.
Pas envie de suivre des cours d’anglais ? Vous pouvez aussi opter pour le format colonie de vacances, encadré par des animateurs diplômés qui sauront vous faire découvrir l’essentiel de New York en 7 jours ! (colo Loving NY pour ados 14-17 ans, ou pour étudiants 18-25 ans)


Envie d’un séjour à… Los Angeles ?


Avec 220 jours de soleil par an, des plages et quartiers mythiques, Los Angeles représente pour les lycéens une destination branchée qui leur permet de toucher du doigt le rêve californien. SILC leur propose de suivre 60 cours d’anglais au cœur d’un authentique campus américain, en bordure du Pacifique, et de découvrir les incontournables de “LA” : Beverly Hills, Santa Monica, Malibu, mais aussi les malls, paradis des serial-shoppeuses, des parcs d’attraction XXL, etc... Ce voyage promet 3 semaines de rêve, entre paillettes et douceur de vivre californienne, et des rencontres internationales. Le Discover Los Angeles : à réserver d’urgence pour juillet 2016 !


Envie d’un séjour en… Floride ?


Climat tropical, ambiance latino-américaine, plages paradisiaques et sites naturels incroyables : le “Sunshine state” est l’endroit idéal pour faire des progrès linguistiques dans un cadre de rêve. Au programme du séjour Cours internationaux bilangues” : 18 cours d’anglais + 15 cours d’espagnol (facultatif pour les élèves germanistes), la découverte de la Floride avec des activités et visites à Miami, dans le parc des Everglades, au Miami Seaquarium,... En prime : un week-end entier à Orlando pour visiter les parcs Universal Studio et Islands of Adventure Park. Vous rêviez de palmiers ?

[Séjour COMPLET]


Envie de séjour sur la côte ouest ?


Les Etats-Unis, c’est à la fois des espaces naturels incroyables, des identités et cultures variées, et des mégapoles cosmopolites et vibrantes. La colonie de vacances pour ados “American west coast” est un parfait condensé de toutes ces particularités. Ce séjour itinérant, qui se déroule du 7 au 27 août, propose en effet de découvrir Los Angeles et Las Vegas pour le côté urbain, et les grands parcs nationaux et sites naturels de l’ouest des Etats-Unis : Sequoia Park, Bryce Canyon, Monument Valley, le Grand Canyon,... Une colo en groupe d’ados, pleine de contraste et d’aventure, de laquelle tous les participants reviennent avec “des amis pour la vie” !


>>> Contactez les conseillères SILC au 0806 600 021de 9h à 18h (le samedi de 9h30 à 12h), ou par email à contact@silc.fr.



mercredi 9 mars 2016

Les 10 plus beaux yaourts en anglais



Vous pensez avoir des lacunes en anglais ou en langues étrangères ? Rassurez-vous : nos hommes politiques et people tiennent le haut du pavé et donnent le meilleur d'eux-mêmes.... ou le pire.

Vous pensez être pouvoir figurer dans notre palmarès ? Alors postez votre vidéo sur notre page Facebook quand vous parlez /  chantez en anglais, avec le hashtag #yaourtacademy.
Et pour progresser en anglais, don't worry, SILC est là >>> choisissez votre prochain séjour linguistique :-)


1. “Houwariou ?... My English is from the CM2”

Au moins Norman reconnaît ses talents en anglais. #Norman #FunRadio #Mikl


2. "Bi-you – bi f… pwaouwde oviou bicause you canne bi dou ouate oui ouante tou dou”

Do you have a traducteur ? #Hollande



3. Le #yaourtaward du jour est décerné à Catherine et Liliane ! #Bowie


4. Un yaourt collectif avec Cauet et son équipe. Notre bilan : 5/20, mais qu'est ce qu'on a ri !!!



5. Le degré zéro du yaourt a été atteint.

Le trophée est décerné à … Ségolène : zéro mot d’anglais. Même pas un p’tit « yes »… #niveauprimaire



Petit Journal : Ségolène Royal est vraiment... par BuzzVid


6. "My heart will go on" interprété par Catherine et Liliane #winneuses #teamyaourt



7. “Oui will bi api touwelpiou maik monnaie ine Fwence and ofcosse tou maik somme monnaie wiziou foweusse”

 Besoin d'un séjour linguistique Monsieur #Sarkozy ?



8. L’award du yaourt le plus stylé est attribué à… Gad.


#OMG #GadElmaleh



9. "Win ze yes against ze no"

#Culte #NoComment #Raffarin



10. Audrey Lamy joue à fond la #YaourtGame

#Hanouna #VirginRadio



lundi 22 février 2016

Vacances de printemps : des séjours anglais intensifs pour réviser efficacement

Séjours linguistiques de printemps
Dernière pause avant de terminer l’année scolaire, les vacances de Pâques sont, pour les élèves qui rencontrent des difficultés ou qui passent des examens en fin d’année, une période propice pour réviser ses langues. Pour réussir avec succès ses épreuves de langues vivantes, SILC propose des séjours intensifs : ils permettent de gagner des points supplémentaires. Zoom sur les séjours intensifs de printemps...

  • Prépa-bac d’anglais : [SÉJOUR COMPLET pour 2016] un séjour d’une semaine en Angleterre avec 30h d’anglais : efficace pour préparer les épreuves orales et écrites du bac d’anglais. A l’écrit, la préparation est quotidienne (méthodologie de travail, exercices d'entraînement…) et l’oral se travaille lors de cours de conversation avec un professeur anglophone, mais également lors des échanges avec la famille d’accueil ou pendant les cours.
  • Club 4 : une excellente alternative entre le séjour en groupe classique, et le séjour en solo. Les jeunes sont regroupés par 4 en fonction de leur niveau de langue, et un professeur d’anglais leur est dédié tout au long de la journée : il assure les cours le matin, et les accompagne pendant les activités pédagogiques l’après-midi. Une ambiance cocooning, des cours quasi-individualisés, et des activités sympas pour pratiquer l’anglais dans différents contextes. Séjour possible en Angleterre, Irlande, Allemagne ou Espagne.
  • Bain Linguistique intégral : une exclusivité SILC, qui consiste en une immersion totale à l’étranger. Pas de cours de langue, le participant partage simplement le quotidien de ses hôtes, comme un membre de la famille. Cuisine, courses, repas entre amis, loisirs, petites tâches ménagères, soirée TV,... Ces moments et activités variées représentent autant d’occasion d’enrichir son vocabulaire, d’exercer sa compréhension et de communiquer. Le + SILC : la présence permanente d’un adulte chez la famille d’accueil est garantie.
  • One to One : le séjour le plus intensif de la gamme SILC. Il s’agit d’un programme Bain linguistique auquel on associe des cours d’anglais particuliers. Selon le programme de la semaine, l’un des parents de la famille d’accueil, professeur d’anglais qualifié, dispense des cours au jeune accueilli. Une formule redoutable pour faire des progrès rapides en anglais. Séjour possible en Irlande également.



mardi 16 février 2016

Leçon de vocabulaire : le langage jeune

Langage des ados
Avouez, vous aussi vous avez du mal à comprendre le vocabulaire ou les textos de vos ados. LOL et MDR n’ont plus de secret pour vous, mais vous aimeriez que ça “passe crème”* lors de votre prochaine discussion ? Apprenez à décodez leur langage, souvent emprunté au vocabulaire anglais. Voici une liste des expressions parmi les plus utilisées par les jeunes aujourd’hui.

*Passer crème :  que les choses se déroulent bien

  • BESTAH : expression plus à  la mode qui remplace BFF (Best Friend Forever) : meilleure amie pour la vie.
  • C’EST FRAIS : c’est cool, c’est classe. / JE SUIS FRAIS : tout va bien !
  • FAKE : provient de l’anglais “to fake” qui signifie “faire un faux, imiter, falsifier, truquer, feindre”. On utilise fake pour parler d’une personne qui s’invente une vie, d’un mensonge, d’un message/vidéo,... tros gros pour être vrai
  • GG : Good Game ! Pour les amateurs de jeux vidéos, GG signifie “bien joué !”
  • Hi 5 : High Five / Give me Five / Check. Pour se dire bonjour ou s’auto-congratuler, on se tape dans la main. Obama himself a depuis lancé le “Fist bump”, où les deux partenaires percutent leurs poings. Le degré 100 de la coolitude…
    Pour les natifs des 80’s : anciennement “tope-là”.
  • HATERS / HATERZ : du verbe anglais “to hate” (détester) - Haterz désigne ceux qui n’aiment rien (haineux), et qui passent leur temps à dénigrer sur internet et les réseaux sociaux
  • OMG / OMAGAD : en version longue, ça donne Oh my god. Oh mon Dieu ! Vocabulaire utilisé à tout bout de champ dans les séries américaines pour teenagers. OMG s’utilise à l’écrit, Omagad à l’oral.
    “Omagad, t’as vu la nouvelle coupe de cheveux de Rihanna ?!”
  • OSEF : abbréviation de “On S’En Fout”. Très cassant et moqueur. Les ados l’utilisent plutôt entre eux, genre :
    - Vous savez ce que j’ai fait ce week-end ?
    - OSEF
    Ou bien pour s’auto-casser sur les réseaux sociaux : “Mon prof de Maths est trop cute #OSEF
  • S’ENJAILLER : prendre du plaisir, s’amuser, passer du bon temps. Un lointain dérivé de l’anglais “enjoy”.
    “Cette chanson elle m’enjaille.”
  • SEUM : “J’ai (grave) le seum”. En arabe, le mot seum signifie “venin”. Lorsque les ados “ont le seum” c’est qu’ils : ont la haine, sont déprimés/tristes ou sont énervés. En bref, sont frustrés.
    Pour les natifs des 80’s : anciennement “avoir les boules”.*
  • SIS/ BRO : Sister / brother. Quand les ados appellent leur pote “Bro”, c’est qu’ils se considèrent comme des frères.
  • SWAG : “ce mec il a trop le swag !”
    En anglais, swagger signifie plus ou moins « fanfaronner, avoir fière allure, avoir de l’assurance ». Swag désigne une attitude “classe” ou “stylée”.
    Pour les natifs des 80’s : anciennement “cool”.
  • TRENDY : ”Trendy tes shoes”. Vient de l’anglais “trend” qui signifie tendance. Autre traduction : stylé, à la mode.
    Pour les natifs des 80’s : anciennement “classe” ou “cool !”.
  • XOXO : prononcer à l’anglaise “eks-o-eks-o”. Ce smiley est utilisé à la fin d’un SMS ou d’un email ou se dit à l’oral ; il signifie “bisou-calin” ou “gros bisous”. Le X signifie bisou, le O calin.
  • YOLO : vient de l’expression anglosaxonne « You only live once ». Traduction : on ne vit qu’une fois. Expression employée pour dire : “profite à fond / reste zen / fais n’importe quoi”.
    Souvent utilisé en hashtag #YOLO à la fin d’une phrase.
    Pour les natifs des 80’s : anciennement “carpe diem”.

©Dessin Deligne publié dans lamontagne.fr


lundi 1 février 2016

Étudier l’anglais à l’étranger : le top 5 des écoles SILC

Top 5 écoles de langue à l'étranger

Devant l’offre importante d’écoles de langue et la liste des destinations possibles, pas toujours évident de faire le meilleur choix. Voilà pourquoi nous avons dressé un “TOP 5” des écoles de langue qui sont plébiscitées par nos étudiants, pour diverses raisons : situation idéale de l’école, qualité de l’enseignement, intérêt des activités,... Découvrez-les !

1. Ecole de Londres Euston, Grande-Bretagne


En plus d’offrir une prestation avec un très bon rapport qualité/prix (compte tenu notamment de sa localisation en plein coeur de Londres), l’école de Londres Euston figure en bonne place du palmarès SILC, pour de multiples raisons. Une équipe pédagogique professionnelle, une situation idéale proche de Camden, de la gare de St Pancras ou de la British Library, mais aussi des étudiants d’origines très diverses, venant des 4 coins du globe. En plus des loisirs proposées en supplément, l’école propose chaque mois un planning d’activités gratuites pour ses étudiants. Par exemple : une visite de Chelsea, du Portobello market, un match de football avec le staff, une Tea party, ou encore une soirée étudiante au Pacha, organisée chaque mois. Le groupe EC, ce sont aussi 21 écoles de langue à travers le monde, et donc une pédagogie et une organisation rodées.
Le + : l’école s’adresse aux étudiants de 18 ans et plus, et propose également un programme spécifique “30+” dédié aux adultes de 30 ans et plus, qui traite de thématiques adaptées à leurs problématiques.
Ex. de tarif 2016 :  1692€ (séjour de 2 semaines avec 20 cours/semaine, incluant hébergement famille en demi-pension et transfert gare de St Pancras. Voyage A/R non inclus)

2. Ecole de Dublin, Irlande


L’école de Dublin, c’est une petite structure, idéalement située, à l’ambiance familiale, et qui met l’accent sur le bien-être de ses étudiants et une pédagogie efficace. Par exemple, les classes n’acceptent pas plus de 12 élèves pour une meilleure interaction avec le professeur ; les étudiants passent des tests d’anglais avant leur séjour, à l’oral à leur arrivée, puis chaque vendredi un test écrit détermine si l’étudiant peut changer de groupe de niveau (16 groupes de niveau différents, alors que le CECRL n’en dénombre que 6, de A1 à C2). L’école propose également des excursions culturelles et des activités “de socialisation” gratuites chaque semaine.
Le + :  en plus des supports académiques classiques, les professeurs utilisent également des supports “de la vie réelle”, tels que des articles de magazines, des menus de restaurant, des publicités ou des ressources web tels que des vidéos Youtube ou des chansons. Pour donner à l’anglais une dimension plus concrète et actuelle.
Ex. de tarif 2016 :  1103€ (séjour de 2 semaines avec 20 cours/semaine, incluant hébergement famille en demi-pension et transfert aéroport. Voyage A/R non inclus)

3. Ecole d'Oxford, Grande-Bretagne


L’école d'Oxford, récemment rénovée, se situe dans le quartier historique d’Oxford, la ville universitaire anglaise de référence. Les enseignants de l'école ont une excellente réputation, l’équipe pédagogique est à l’écoute des élèves, et l’école moderne s’est dotée d’infrastructures agréables pour les étudiants : terrasse sur le toit pour faire une pause ; The Den, un foyer des étudiants équipé de tablettes, ordinateurs portables, mais aussi de jeux vidéos et d’un babyfoot. Parce que l’anglais s’apprend aussi en socialisant en dehors des heures de cours !
Le + :  la situation idéale de l’école, à 50m de Cornmarket, une rue piétonne agréable pour une séance shopping ou pour boire un café, mais aussi proche du musée Ashmolean, du Christ Church College (lieu de tournage d’Harry Potter)
Ex. de tarif 2016 : 1612€ (séjour de 2 semaines avec 20 cours/semaine, incluant hébergement famille en demi-pension et transfert aéroport. Voyage A/R non inclus)

4. Ecole de Toronto, Canada


L’école est idéalement située dans un quartier huppé de Toronto. Ambiance lounge, moderne, dans un quartier accessible facilement en métro. Les familles d’accueil qui travaillent avec l’école sont de très bonne qualité et sont visitées régulièrement par le staff.
Le + :  des excursions proposées tous les week-ends en supplément (ex. : city trip à New York, Chutes du Niagara, circuit Québec - Montréal - Ottawa,...), et un programme d’activité quotidien, pour tous les budgets : patin à glace, match de hockey, soirée night club, bootcamp, musée ou encore welcome party au club RAQ.
Ex. de tarif 2016 : 1103€ (séjour de 2 semaines avec 20 cours/semaine, incluant hébergement famille en pension complète et transfert aéroport. Voyage A/R non inclus)

5. Ecole de Cork, Irlande


Cette école familiale existe depuis 1975 et a bâti sa réputation sur son professionnalisme et sa flexibilité. SILC propose des cours d’anglais général, mais l’école propose une multitude de programmes : préparation au TOEFL, au TOEIC, aux Cambridge exams ou à l’IELTS, cours d’anglais pour des cadres dirigeants, cours d’anglais en famille,... Pour les plus motivés, l’école propose un accès libre après les cours à des logiciels d'apprentissage linguistique.
Les + : l’ambiance familiale et la proximité avec les professeurs ; l’école accepte les jeunes à partir de 16 ans ; les familles d’accueil qui travaillent avec l’école sont très attentives à leurs invités ; des retours extrêmement positifs de la part des étudiants SILC.
Ex. de tarif 2016 :  930€ (séjour de 2 semaines avec 20 cours/semaine, incluant hébergement famille en demi-pension et transfert aéroport. Voyage A/R non inclus)

Vous hésitez ?  Discutez de votre projet avec les conseillères SILC, qui sauront vous aiguiller vers le meilleur choix pour vos études à l’étranger.

Contactez nos conseillères du lundi au vendredi de 9h à 18h au 0806 600 021.


vendredi 29 janvier 2016

Des séjours linguistiques en juin pour les collégiens et lycéens de 2nde

Club 4 Angleterre


Chaque année, les élèves de 6ème, 5ème, 4ème et de 2nde sont libérés 2 à 3 semaines avant la date officielle des grandes vacances d’été. Après les conseils de classe, les établissements qui sont centre d’examen doivent en effet libérer les salles de classe pour le passage des épreuves du Diplôme National du Brevet et du Baccalauréat. Aussi, sachez que pour occuper les ados sur la dernière quinzaine de juin, SILC propose des séjours linguistiques en groupe ou en individuel. Consultez les programmes possibles...

*Les séjours linguistiques en groupe


Encadrés par des professeurs français, les séjours en groupe représentent un excellent compromis entre l’immersion complète et le séjour entre jeunes français, la dimension linguistique en plus.

  • L’un des best-sellers de SILC : le “Discover London” du 20 juin au 1er juillet : entre cours d’anglais avec un professeur natif, découverte de Londres et de la culture anglaise, et accueil en famille, ce séjour est indémodable auprès des ados, qui peuvent partir avec un copain ou un cousin.
  • Le Club 4 en Grande Bretagne, du 20 juin au 3 juillet. Il s’agit d’un séjour intensif en petit groupe : 4 jeunes de même niveau d’anglais suivent des cours et partagent des activités pédagogiques ou ludiques avec un professeur attitré.

*Les séjours linguistiques individuels


Les séjours linguistiques individuels (gamme PREMIUM de SILC) sont 100% la carte, et ils présentent d’autres avantages : le participant choisit ses dates de séjour et la durée, et il peut réserver lui-même son voyage A/R. Ces séjours ne sont pas encadrés par un accompagnateur français et supposent donc un certain niveau d’autonomie. Autre intérêt : partir en dehors d’un groupe de jeunes français, ce qui favorise une meilleure immersion dans la langue.
Consultez les programmes :

  • des séjours en immersion totale : pour ceux qui ont un niveau d’anglais suffisant pour communiquer, ces séjours garantissent des progrès rapides. Du 20 juin au 3 juillet, formule Bain linguistique ou One to One (variante avec des cours d’anglais particuliers).
  • des summer camp, des séjours mêlant sport, immersion et veillées entre jeunes de toutes nationalités : American Camp aux USA (3 semaines, départ le 25 juin) ou Summer camp en Irlande (2 semaines, sessions à partir du 26 juin), ou un summer camp en Australie
  • Sachez également que les 16 - 17 ans peuvent partir toute l’année suivre des cours en école de langue ou en immersion à l’étranger (USA, GB, Irlande,...). Consultez les programmes qui leur sont réservés à Londres, Brighton, New York, Berlin, Salamanque, ou Rome, et le programme de préparation au TOEIC/TOEFL.

Contactez le service Conseils et Réservation de SILC au 0806 600 021 et demandez les brochures ici.


- page 1 de 27