Selon une nouvelle étude européenne, l'apprentissage des langues à un âge précoce peut être très bénéfique aux enfants. En effet, les enfants dont l'aptitude naturelle à l'acquisition du langage est stimulée dès le plus jeune âge bénéficient d'un temps d'apprentissage plus long et d'une expérience linguistique et culturelle susceptible d'enrichir leur développement général (sur le plan cognitif, social, culturel, acoustique, linguistique et personnel), tout en renforçant leur détermination, leur sens de la collaboration et leur confiance en eux-mêmes.

La Commission européenne est très favorable à l'enseignement des langues vivantes aux jeunes enfants, afin de développer leurs connaissances linguistiques, mais aussi leur sentiment d'appartenance et leur sens de la citoyenneté et de la communauté, tout en leur donnant conscience des opportunités qui leur sont offertes dans une Europe multilingue.

Cette étude présente une sélection d'informations essentielles sur la question de l'apprentissage précoce des langues en Europe, touchant notamment à la recherche et aux bonnes pratiques dans ce domaine. Elle définit des principes pédagogiques et cerne les domaines à développer.

Avec l’aimable autorisation de la Commission Européenne.

Le résumé de l'étude (pdf, en anglais)

SILC, fort de son expérience, propose des programmes spécifiquement adaptés aux plus jeunes :