Le gouvernement a mené une conférence nationale sur les rythmes scolaires. Sur Internet, chacun a été invité à donner son avis et ses préférences, voire son témoignage au sujet des rythmes scolaires. Luc Chatel insiste sur le bien-être de l'enfant qui doit être au centre des propositions finales qui seront rendues en juin 2011.

Le constat : aujourd'hui les journées scolaires des Mer flèche Thinkstockenfants sont trop longues, les enfants fatigués ; quant à la coupure estivale, celle-ci trop longue, et serait responsable du "décrochage" des jeunes. Quelques repères des rythmes scolaires pratiqués depuis plus d'un siècle.

Dès 1882 c'est Jules Ferry qui fixe le calendrier des vacances scolaires : à l'époque c'est une France rurale, la période des vacances la plus importante est fixée du 1er août au 1er octobre afin que les enfants aident aux récoltes et aux vendanges.

En 1912, les vacances d'été commencent le 14 juillet.

Bien plus tard, en 1960 c'est l'industrie du tourisme qui va donner l'inflexion : les vacances commencent fin juin pour que salariés profitent d'un étalement sur les mois de juillet et août et avec un zonage du pays, les vacances d'hiver de printemps et d'été décalées.

En 1970, les week ends s'imposent et les cours du samedi après-midi disparaissent, le congé du jeudi passe au mercredi.

83253569

En 2011, l'économie du tourisme a toujours son "mot à dire" pesant son poids en France (6.5% du PIB national et 1 million de salariés). Exemple probant avec l'étalement des vacances d'hiver sur 4 semaines, qui permet de générer quelques 200 000 emplois dans les stations de montagne. L'étalement des vacances d'été a également retenu toute leur attention.

Pour les parents, ceux-ci déclarent passer seulement 15 jours de vacances par an avec leurs thinkstock_getty_images_200407114-001.jpgenfants, le reste de l'année, ils jonglent entre des baby-sitters, le centre aéré, les grands-parents ou des voisins pour les vacances scolaires.

Un pré-rapport de synthèse sur les rythmes scolaires a été rendu par le ministre de l'Éducation nationale Luc Chatel, avec les orientations suivantes :

  • alterner 7 semaines de travail et 2 semaines de repos,
  • en primaire, l'école aurait lieu sur 4 jours et demi avec des cours le mercredi matin,
  • raccourcir les vacances en introduisant 2 zones de vacances du 1er juillet au 15 août et du 15 juillet au 1er septembre.
Les propositions finales seront remises en juin 2011 pour une application en 2013/2014.
Avant d'arriver à ses prochaines évolutions, voici un petit tour des pratiques scolaires à l'étranger.

En Allemagne,les journées scolaires ne dépassent pas 14 h et sont complétées avec des activités périscolaires (sportives ou autres) ; les vacances d'été durent 6 semaines entre mi-juin et mi-septembre, en rotation selon les Länders (régions) +75 jours de congés à d'autres périodes.

En Angleterre, les journées débutent à 9 h et se terminent vers 16h sur 190 jours de l'année, du jeune SILC et drapeau GBlundi au vendredi.Les écoles choisissent de prendre 2 ou 3 semaines à Noël, 2-3 semaines à Pâques et environ 6 semaines en juillet/août. En fonction de l'âge des enfants, les horaires vont de 21 à 25 de cours par semaine.

En Espagne, les cours ont lieu 5 jours du lundi au vendredi, le matin (journée continue) ou le matin et l'après-midi ; 12 semaines de vacances d'été, 2 semaines à Noël et d'autres jours aussi aux petites vacances.

En Nouvelle Zélande, l'année scolaire représente 4 trimestres entrecoupés de 3 périodes de congés d'une durée de 2 semaines chacune. Les cours terminent à 15h.La rentrée a lieu fin janvier-début février.

En Russie, les cours s'ordonnent sur 6 périodes d'une heure entrecoupées chacune d'une pause allant de 10 à 20 mn. L'année se déroule de septembre à fin mai avec 5 à 6 jours de cours par semaine.