Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes vient de publier un nouveau bulletin d'information qui ne déconseille plus les voyages vers le Japon et notamment vers la capitale nippone : "les déplacements dans les préfectures de Miyagi, Fukushima, Ibaraki et Tochigi restent formellement déconseillés (à cause de la proximité de la centrale nucléaire) {...} En revanche, résider ou voyager à Tokyo ne comporte pas actuellement de risque pour la santé des populations. Résider ou voyager dans le reste du pays ne présente pas de problème particulier."

kimono copyright Genki JACSDans le cadre de ses programmes linguistiques pour étudiants/adultes, SILC travaille en partenariat avec une école de langue implantée à Fukuoka. Cette ville de l'île de Kyūshū est située au sud-ouest de l'île de Honshū (sur laquelle se trouve Tokyo) : Fukuoka est localisée à près de 900 km de la capitale japonaise, ce qui représente une distance quasi équivalente à celle qui sépare Bruxelles et Dublin ! Fukuoka n'a pas été touchée ni par les récents tremblements de terre ni par les conséquences liées à cette catastrophe naturelle (qui se sont déroulés à plus de 1 000 km de là). Pour les personnes qui souhaitent malgré tout éviter de transiter par Tokyo, il est important de souligner la possibilité de rallier Fukuoka directement depuis de nombreux autres aéroports internationaux tels que Osaka, Séoul, Hong Kong, Singapour... De plus, les vents qui balayent le Japon circulent d'ouest en est, ce qui signifie également qu'aucune radioactivité n'atteint Fukuoka. Etant située dans le sud-ouest du pays, les étrangers présents au Japon ont d'ailleurs été invités à rejoindre cette zone non affectée pour poursuivre leur séjour. Les cours et les activités se déroulent normalement au sein de l'école de Fukuoka et les étudiants apprécient toujours autant la découverte de cette formidable culture.

Crédit photo : copyright GenkiJACS