Conseils séjours linguistiques


Carole L. est l’une des collaboratrices SILC en charge du suivi des séjours linguistiques. Sa mission : aider les parents et les participants à bien préparer le voyage, afin qu’il soit le plus bénéfique possible. Quelles sont les questions auxquelles elle répond le plus souvent, quels conseils donne-t-elle aux parents et aux jeunes voyageurs ? Elle nous partage son expérience dans cette interview.

SILC : “Carole, quels conseils et informations donnes-tu aux parents pour les aider à préparer leurs enfants au départ ? ”


Carole :
Dès la réservation effectuée, il faut anticiper le “matériel”, par exemple : vérifier la date de validité des documents d’identité, demander les horaires de voyage pour organiser le préacheminement à Paris, ou encore prévoir un sac à roulettes adapté, que l’enfant pourra porter lui-même.
Ensuite, il faut préparer psychologiquement l’enfant au séjour : il devra faire preuve d’autonomie, se responsabiliser et s’organiser sans l’aide de ses parents. Par exemple, s’il est accueilli dans une famille, celle-ci lui montrera, le premier jour, le trajet en transport en commun pour se rendre sur le lieu où se déroulent des cours de langue - il devra ensuite effectuer ce trajet seul*, il est donc important qu’il prenne des notes, repère la ligne de bus, l’arrêt, les repères dans la ville qui lui indiquent où descendre,...
Il faut savoir également que dans les familles, notamment en Angleterre car les anglais sont naturellement réservés, il devra faire des efforts pour aller vers eux, raconter sa journée, poser des questions,... Le but est d’instaurer un échange, même si cela s’apparente au départ au “langage des signes”. Il faut par exemple préparer avec les enfants une série de questions à poser à la famille, afin de briser la glace rapidement, ou encore offrir un petit souvenir de France, qui permet de lancer une discussion.
Enfin, se renseigner avec l’enfant sur la culture du pays et les habitudes, par exemple alimentaires. On peut par exemple expliquer qu’en Angleterre, les parents s’installent très rarement à table en même temps que les enfants, qui dînent donc seuls. Il ne s’agit pas d’indifférence, mais bel et bien d’habitudes ancrées.

SILC : “Pendant le séjour, quelle attitude les participants doivent-ils avoir ? ”


Carole :
la politesse est essentielle, en toute situation : dans la famille, avec les professeurs, dans les transports ou lors des visites. Les “bonjour, au revoir, merci, s’il vous plaît, excusez-moi “ sont toujours appréciés.
La ponctualité est également importante : être ponctuel pour ne pas rater son bus, arriver à l’heure aux cours, respecter les horaires de la famille, les RDV donnés par les encadrants lors des quartiers libres,...
L’assiduité et la participation aux cours de langue sont fortement encouragées : il vaut mieux participer à l’oral et risquer de faire une faute que de rester muet ; c’est au contraire l’occasion pour le professeur de faire avancer le cours. Le seul moyen de progresser en langue est de la pratiquer : lecture, écriture, discussion, toutes les occasions sont bonnes pour mettre le voyage à profit sur le plan linguistique.
Enfin, si votre enfant a un souci, un sentiment de malaise, mal compris quelquechose, il doit impérativement en parler en priorité aux encadrants sur place : ils ont l’habitude de voyager, connaissent la culture, les mentalités, et peuvent aussitôt réagir en fonction de la nature du problème. Cela permet de désamorcer rapidement les problèmes, qui par expérience sont souvent liés à une mauvaise interprétation de la langue ou des coutumes...

SILC : “Et les parents, quelle attitude doivent-ils avoir pendant le séjour de leur enfant ?"

Carole : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! Il vaut mieux peu d’appels que trop d’appels. Si votre enfant ne vous donne pas de nouvelles, c’est que ses journées sont bien remplies, et que tout se passe bien. Laissez-le profiter de son séjour, et préférez la consultation de la messagerie vocale ou du blog s’il y en a un pour suivre le séjour à bonne distance. Votre enfant appréciera la confiance que vous lui témoignez, et reviendra grandi de cette expérience, que ce soit en maturité ou en autonomie.

Merci Carole d’avoir partagé ton expérience !

* Les trajets s'effectuent seuls dans la majorité des séjours, toutefois les enfants sont regroupés dans des zones d'habitation proches. Pour certains séjours, comme le British Duo, un ramassage en bus est organisé : les enfants sont alors pris en charge près de leur lieu d'accueil et conduits au lieu des cours.