Vous avez trouvé sur internet un séjour linguistique vraiment pas cher, par exemple 900€ pour 2 semaines en Angleterre? Le “pas cher” est parfois synonyme de bonne affaire lorsqu’il s’agit de promos dernière minute par exemple, mais lorsqu’il est pratiqué toute l’année, il se révèle souvent être le contraire d’un bon plan. Avant de sauter à pieds joints dans une offre (trop) alléchante, nous vous détaillons 6 points à vérifier pour s’assurer que la qualité, la sécurité sont au rendez-vous, et que le séjour présente un contenu digne d’intérêt.


Notre premier conseil face à une telle offre : contactez l’organisme pour vérifier ce qui est inclus au séjour, ou, si le service client est injoignable (mauvais signe !), lisez très attentivement les petites lignes.

Voici les 6 points à vérifier, qui impactent à la hausse ou à la baisse le prix d’un séjour linguistique :

1. Les transports :


Quelle est la ville de départ du groupe (Paris est plus accessible que Calais pour les parents qui accompagnent leurs enfants au départ), quel est le moyen de transport, le temps de trajet ? Une fois sur place, les tickets de métro/bus ou les transports en commun sont-ils inclus ?

2. L’encadrement :


Le ratio d’encadrement légal est-il respecté ? Les enfants sont-ils accompagnés pendant le voyage ? Les encadrants sont-ils diplômés (professeur, animateur BAFA, Directeur BAFD, brevets d’états pour les activités spécifiques… ?), et quel âge ont-ils ? Un encadrant de 30 ans a plus d'expérience et de capacités pour encadrer un groupe de jeunes de 16 ans, qu’un encadrant de 18 ans.

3. Les activités et excursions :


Y-at-il des activités, excursions et visites incluses, ou sont-elles en option ? Le risque : que les temps libres se terminent en après-midis coffee shop ou shopping  - gare au budget !

4. Les cours de langue :


Combien d’heures de cours sont dispensées pendant le séjour, si les cours sont indiqués en nombre, quelle est leur durée (certains sont de 45 min.) , combien de participants y-a t-il par groupe (au delà de 15, pas facile de faire participer tout le monde à l’oral) ? Très important également : des groupes de niveau sont-ils faits en début de séjour ?

5. L’hébergement et les repas :


Privilégiez les placements à un ou deux francophones par famille, pour favoriser l’échange avec la famille étrangère. Assurez-vous également auprès de l’organisme qu’un adulte est présent au foyer en permanence, et que les familles sont suivies par un représentant local, garant du bon accueil et du suivi en cas de besoin. Pour l’hébergement collectif, demandez éventuellement des photos du lieu de séjour, ou assurez-vous que l’organisme visite les lieux d’hébergement qu’il revend.
Quel que soit le type d’hébergement, vérifiez quels repas sont compris, week-end inclus.

6. Les frais optionnels :


Ils doivent être indiqués de façon transparente.

Vous l’aurez compris, un séjour pas cher signifie obligatoirement un contenu ou une qualité moindre. A vous de juger sur quels points vous êtes prêts à faire des sacrifices pour faire partir votre enfant à bas prix. Attention : à sacrifier trop de paramètres, votre enfant risque d’être déçu, et le bénéfice du séjour linguistique à l’étranger nul.

************************

Sachez que chez SILC, le prix des séjours linguistiques est tout compris et les programmes conformes aux exigences les plus strictes de la profession (norme NF et contrat qualité OFFICE). Pour payer moins cher votre séjour, profitez par exemple des remises “early booker”, ou attendez les offres de dernière minute - mais attention, ces offres sont limités à quelques séjours.

*Les clients SILC bénéficient d’une remise fidélité de 100€ en “EARLYBOOKING”, et les nouveaux clients de 50€ de remise, pour toute réservation effectuée avant le 15 mars 2015 sur un séjour linguistique d’été.

Pour en savoir plus, contactez les conseillères SILC au 0806 600 021