Etapes pour s'expatrier à l'étranger

En 2015, 8 expatriés français sur 10 étaient âgés de 18 à 29 ans ! Perspectives d’avenir sombre, envie d’étoffer son CV, ou tout simplement pour vivre une expérience différente, les jeunes français, toutes filières confondues, sont de plus en plus nombreux à envisager leurs études, un stage professionnel ou un premier emploi à l’étranger. Parce que le départ pour l’expatriation, même si elle est de courte durée, n’est pas anodin, SILC vous donne quelques conseils pour bien préparer ce projet.


Quelques chiffres


* Selon l’économiste Jean-Yves Archer, 28% des jeunes envisagent leur avenir professionnel à l’étranger. Source Le Figaro.
* Selon l’enquête de l’INSEE publiée en octobre 2015, 8 expatriés français sur 10 sont âgés de 18 à 29 ans, soit 157 000 jeunes, un phénomène qui s’amplifie. Source
* Selon une enquête France Culture de fin 2013, “En cinq ans, le nombre de Français partis en Australie a doublé. Les quotas pour travailler au Canada ont été épuisés en quelques heures.” Source
Toutes ces statistiques démontrent l’engouement des jeunes pour l’expatriation.
Pour donner toutes les chances au projet, il est impératif de le construire bien en amont.

Se préparer au choc culturel


Partir à l’étranger pour fuir un climat morose ou parce que l’on pense que “l’herbe est plus verte ailleurs” peut en effet se révéler être une expérience catastrophique pour quelqu’un qui n’est jamais parti à l’étranger auparavant ou qui ne s’est pas préparé au “grand départ”.
A l’arrivée dans un pays étranger, rares sont ceux qui passent au travers des étapes du choc culturel  : la lune de miel des premiers jours laisse peu à peu place à l’incompréhension, et souvent à la frustration de ne pas pouvoir voir ses amis, sa famille, notamment pour les anniversaires, fêtes de Noël,...
A cela s’ajoute la perte de repères culturels, l’incompréhension de la langue et des expressions idiomatiques, le sentiment d’être isolé, une gastronomie différente, une météo moins tempérée, etc...
Voici par exemple quelques conseils pour mieux gérer le choc culturel.
Au delà du choc culturel, il est clairement préconisé d'avancer par étapes, progressivement, pour préparer un projet d'expatriation longue durée.


Impératif : vivre des expériences avant le grand départ


Certains jeunes idéalisent le départ à l’étranger, nourris des success story vues à la TV ou sur les réseaux sociaux. Avant le grand saut, l’idéal est de multiplier les expériences à l’étranger, de façon progressive.
Voici un parcours-type idéal :

> Débuter avec un séjour linguistique en groupe dès le collège ou le lycée ; sur 1, 2, 3 semaines.
> puis le séjour linguistique en immersion chez l’habitant, sans contact avec d’autres français.
> pourquoi pas envisager une scolarité à l’étranger pour un trimestre, un semestre ou une année.
> renforcer ses compétences linguistiques avec un séjour linguistique 18+ en école de langue .
> valoriser ces compétences avec un séjour prépa diplôme, qui permet de préparer efficacement les épreuves du TOEIC ou de l'IELTS : un vrai plus sur un CV.
> partir en stage en entreprise à l’étranger (à partir de 18 ans), pour une première expérience en situation professionnelle à l'étranger.

Tous ces séjours sont proposés dans un cadre sécurisé et vérifié, avec des accompagnateurs compétents ou suivis par SILC et ses prestataires locaux.
L’idéal avant de se focaliser sur un pays d’expatriation, c’est de se rendre dans différents pays, pour se frotter à plusieurs cultures : à situation égale, un anglais, un irlandais, un australien, un chinois ou un américain ne réagiraient pas du tout de la même façon. C’est de ces rencontres que naît la richesse du voyage, et que l’on apprend à se conformer aux codes culturels du pays étranger et à profiter de ces échanges.
Chaque expérience de voyage à l’étranger est un nouveau test personnel, qui permet de savoir si l’on est apte à vivre à l’étranger en solo sur une longue période. Et on constate que plus les expériences sont nombreuses et longues, plus l’expatriation est aisée et réussie.

Et pour vous accompagner dans ce parcours, les conseillères SILC sont là pour vous orienter ! Contactez les au 0806 600 021