Tout comprendre sur le Brexit

Pour résumer

Le youtuber Hugo vous décrypte le Brexit en 5 minutes. Instructif !

Que signifie l’expression «  Brexit » ?

BRitish EXIT. Le 23 juin, le peuple britannique va, par referendum, choisir de rester ou non dans l’Union Européenne.

Pourquoi ce referendum ?

Il s’agit d’un promesse de campagne de David Cameron de 2013, qui voulait proposer aux britanniques de se prononcer sur leur maintien au sein de l’UE en cas de réélection. À l’époque,  la montée des partis populistes souhaitant l’indépendance du Royaume-Uni ainsi que l’augmentation du nombre d’eurosceptiques au sein de son camp lui fait peur. D’où cette promesse de referendum avant la fin 2017.

Promesse tenue ! Le référendum aura lieu le 23 juin 2016, 41 ans après un premier référendum, organisé en 1975, qui avait vu une nette victoire des partisans d’un maintien du Royaume-Uni dans l’UE (à 67,2 %).

Les bureaux de votes seront ouverts de 7h à 23h et les résultats définitifs seront connus le 24 juin.

Quels sont les enjeux de ce referendum ?

Si les britanniques votent en faveur du Brexit, nous serons face à une situation inédite, car  aucun pays n’est jamais sorti de l’UE. Le Brexit ne se ferait pas aussitôt : une période de 2 ans est fixée dans les traités européens pour mettre en place les conditions et accords de sortie du pays.

L’une des conséquences les plus importantes que pourrait avoir cette décision serait d’ordre financière. Cela pourrait engendrer des difficultés sur les marchés financiers et au niveau politique. Les eurosceptiques qui eux, veulent quitter l’UE pensent au contraire que retrouver une souveraineté nationale permettrait de rebooster l’économie et l’emploi du pays. 

Quelle question va être posée ?

« Should the United Kingdom remain a member of the European Union or leave the European Union ? ». Les britanniques auront le choix entre deux réponses :

- « Remain a member of the European Union » = « Rester membre de l’Union européenne »
- « Leave the European Union » = « Quitter l’Union européenne »

brexit.png

Qui pourra répondre à cette question ?

Les personnes autorisées à voter seront :

- les Britanniques résidant au Royaume-Uni, ou vivant à l’étranger (soumis à condition)

- les Irlandais y compris ceux vivant à l’étranger (soumis à condition) 

- les citoyens membres du Commonwealth résidant au Royaume-Uni ou à Gibraltar.

Qui est pour le Brexit ? / Qui est contre ?

Les partisans du Brexit : la moitié des députés conservateurs, quelques travaillistes, UKIP (parti pour l’indépendance du Royaume-Uni), le FN (parti d'extrême droite français) et… Donald Trump.

Ceux qui s’y opposent : les travaillistes, les indépendantistes écossais, le Gouvernement Français et globalement le reste du monde, craignant le déséquilibre financier que cela pourrait engendrer. Mais aussi la majorité des conservateurs : David Cameron et son gouvernement sont majoritairement contre la sortie de l’U.E. Etonnant pour une promesse venant de Cameron en personne…

Quelle est la tendance ?

À moins d’un mois du referendum, les sondages semblent donner vainqueur le clan du «Remain » : 44% des personnes interrogées pour le Times se prononcent en faveur d’un maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE. Mais rien n’est joué !