Vous êtes nombreux à avoir interrogé les conseillères SILC au sujet de l’élection de Donald Trump, pour savoir ce que cela changeait pour les séjours prévus aux USA cet été, notamment sur les formalités d’entrée aux Etats-Unis.

La réponse est simple : RIEN.
L’élection ne change absolument rien pour les voyageurs de nationalité française, ayant un passeport en cours de validité : seuls le passeport et l’ESTA sont requis pour pénétrer sur le sol américain, comme précédemment.
Les séjours prévus à l’été 2017 sont bien évidemment réalisés tels que définis dans le programme initial, aux dates et tarifs indiqués.
Pour les jeunes d’une autre nationalité, il convient de se renseigner auprès de l’ambassade des Etats-Unis de leur pays d’origine pour connaître les formalités en vigueur.
Ces inquiétudes font notamment suite au décret migratoire signé le 27 janvier 2017 par Donald Trump, que la justice américaine a suspendu temporairement le 3 février.
Pour rappel, ce décret vise les ressortissants de sept pays (Syrie, Iran, Soudan, Libye, Somalie, Yémen et Irak), qui font l’objet d’une interdiction d’entrée aux Etats-Unis, sauf conditions particulières.
Mais les titulaires de passeports français, qui seraient par ailleurs nationaux d’un des sept pays concernés, sont exemptés des mesures restrictives dès lors qu’ils sont en possession d’un visa valide sur leur passeport français.