Parc Mont Royal à Montréal

En voyage au Québec, vous vous habituerez vite à l'accent et à l'intonation de voix de nos voisins canadiens. Ne soyez pas surpris si les "t" se transforment en "ts" (une "voitsure"), ou encore si les "d" deviennent des "dz" (une brosse à "dzents"), et encore moins par les contractions de mots, voire de plusieurs mots, dont ils usent beaucoup !

Et pour vous familiariser avec le vocabulaire québécois, voici une liste non exhaustive de mots et expressions qui pourront vous êtes utiles si vous partez visiter Québec, Montréal, ou d'autres villes de la province du Québec.


Expressions québécoises


  • Murale à Montréal"Avoir de l’eau dans la cave" : porter des pantalons trop courts, « feu de plancher » en France
  • "Avoir la journée dans le corps" : être fatigué après une journée éprouvante
  • "Avoir le goût de… ": avoir envie de … « T’as le goût d’aller boire une broue ? »
  • "Avoir le piton collé" : avoir un gros fou rire, être incapable de s’arrêter
  • "Avoir les yeux dans l’eau/brailler" : pleurer (« Seul sur le sable, les yeux dans l’eau… » ;-)
  • "Avoir une crotte sur le cœur" : avoir un souci « Il ne lui parle plus depuis leur dispute, elle a encore une crotte sur le cœur.»
  • "Ayoye !" : aïe !
  • "En avoir plein son cas’" : en avoir  vraiment marre
  • "Etre colon / être épais" : être bête
  • "Etre sur le piton" : être en forme
  • "Faire un line-up" : patienter dans la file d’attente
  • "Il n’y a pas de quoi se pitcher sur les murs ": se dit d’une chose qui n’a rien d’exceptionnel « ce film était sympa mais pas de quoi se pitcher sur les murs »
  • "Lâche pas la patate" : expression signifiant « ne te décourage pas »
  • "Manger ses bas (ou ses chemises)" : paniquer, s’inquiéter. « Il n’a toujours pas commencé ses révisions, il mange ses bas ! »
  • "Niaise pas avec la puck !" : ne tourne pas autour du pot !
  • "On se calme le pompon" : se calmer, garder son sang-froid
  • "Péter de la broue" : crâner, frimer « Il n’arrête pas de péter de la broue depuis que sa photo est parue dans le journal du lycée ! »
  • "Péter une coche" : s’énerver très fort !
  • "Se faire carter" : devoir montrer sa pièce d’identité (par ex. pour un mineur qui veut entrer dans un bar)
  • "Se péter les bretelles" : être fier de soi « elle se pète les bretelles depuis que la prof l’a félicitée »
  • "Tirer une bûche" : prendre une chaise pour s’asseoir

Vocabulaire du quotidien 


  • Gallon de jus d'orange"Allo" : n’a pas la même signification qu’en France, signifie plutôt « Bonjour » ou « réveille toi ! »
  • "Achaler/écœurer" : embêter, ennuyer « il m’a achalé avec ses histoires ! »
  • "Au bout/au boutte" : génial, top, excellent !
  • "Babillard" : tableau d’affichage
  • "Barrer" : fermer « je vais barrer la fenêtre pour éviter les courants d’air »
  • "Bécosse" : familièrement, les toilettes
  • "Bobettes" : désigne les sous-vêtements (slip, culotte)
  • "Camisole" : T-shirt
  • "Catcher" : comprendre, piger. « J’ai enfin catché le cours de maths ! »
  • "Cellulaire" : téléphone portable (le portable -  ou laptop -  désignent l’ordinateur portable)
  • "Centre d’achat" : centre commercial
  • "Char" : une voiture
  • "Chui" : contraction de « je suis »
  • "Chum" : petit-copain. Au pluriel, désigne les amis
  • "Condo" : un appartement
  • "Crisse/crissement" : juron, équivalent de « vachement » : « elle est crissement bonne ta pizza ! »
  • "Dépanneur" : commerce de proximité
  • "Espadrilles" : chaussures de sport
  • "Finissant(e)" : étudiant(e) de dernière année
  • "Foufounes" : les fesses
  • "Foxer" : « sécher » les cours
  • "Frette" : froid intense « Tabarouette, y fait frette ! »
  • "Gallon" : unité de mesure des liquides (1 gallon = 3.78 litres)
  • "Hot" : désigne quelque chose de très bien
  • "Icite/icitte" : signifie « ici »
  • "Jaser" : discuter, papoter
  • "Job" : même sens qu’en France…sauf qu’il s’utilise au féminin : « j’ai trouvé une job ! »
  • "Livres" : unité de mesure de la masse (1 livre = 0,453kg)
  • "Lumière" : feu de circulation « Pour aller au cinéma, il faut tourner à la première lumière à gauche »
  • "Moé" : autre façon de dire « moi », toé = toi
  • "Niaiser" : se moquer « arrête de niaiser ! »
  • "Pantoute" : contraction signifiant « pas du tout » 
  • "Pouce" et "pied" : unité de mesure des longueurs (1 pouce = 2,54cm, 1 pied = 30,48cm)
  • "Scab" : taxi
  • "Sou" : unité monétaire équivalente à 1 ct
  • "Tabarouette/tabarnouche" : juron adouci, comme on dirait « mer..credi ! » en France
  • "Tuque" (une) : un bonnet
  • "Y" : contraction de il, ils, elles. Par exemple  « Y pleut à boire debout ! » (il pleut très fort)

Vocabulaire sports & loisirs


  • "Party" : s’emploie au masculin pour désigner la fête « il organise un party chez lui c’te fin de semaine »
  • "Bâton" : ce que l’on appelle en France une « crosse »  au hockey  (une crosse signifiant alors une arnaque)
  • "La balloune" : le ballon
  • "Soccer" : désigner le football européen
  • "Magasiner" : faire les boutiques

Vocabulaire lié aux repas 


  • La poutine, spécialité canadienne"Déjeuner" : repas du matin (petit-déjeuner en France)
  • "Bine" : fèves, haricots
  • "Blé d’Inde" : du maïs
  • "Breuvage" : désigne toutes les boissons
  • "Broue" : bière. « Je vais prendre une petite broue »
  • "Cabaret" : plateau pour manger
  • "Diner" : repas de milieu de journée (le déjeuner en France)
  • "Drink" : boisson
  • "Gomme" : un chewing-gum (une gomme pour effacer se dit alors « une efface »)
  • "Grand-père" : pâtisserie québécoise
  • "Hambourgeois" : hamburger
  • "Limonade" : jus de citron
  • "Liqueur" : un soda pétillant (non alcoolisé)
  • "Nanane" : bonbon
  • "Poutine" : spécialité culinaire québécoise très populaire à base de frites, de fromage et de sauce
  • "Souper" : repas du soir (le dîner en France)
  • "Sous-marin" : sandwich long

Vous projetez de partir en voyage au Canada ? Consultez notre guide pratique ici.



©9000kmplustard