College anglais

Le système scolaire Britannique est assez similaire au système français dans sa structure : l’école est obligatoire à partir de 5 ans (Year 1), jusqu’à 16 ans (Year 13 qui correspond à l’année de Terminale chez nous), mais il diffère dans son fonctionnement.

Voici les 7 points sur lesquels le système scolaire anglais diffère du système scolaire français :

1. Des rythmes scolaires différents :

Les élèves ont généralement cours du lundi au vendredi, de 9h jusqu’à 15 ou 16h.

Quotidiennement ou presque, la journée commence par une « assembly » : ce temps d'1/2h environ réunit tous les élèves, souvent dans le gymnase, et permet d’aborder des thématiques concernant la scolarité ou la société en général : prières, chants religieux, discussion autour de problèmes survenus dans l'école ou dans le monde, préparation des spectacles d'école… Le reste de la matinée est consacré aux cours.

Assembly dans un établissement anglais

Pour la pause méridienne, la plupart des enfants apporte son « packed-lunch », tandis que les autres mangent à la cantine. La journée scolaire se termine tôt, entre 15h et 16h. 

Le reste de la journée est réservé aux devoirs ou aux activités extra-scolaires : des clubs sont mis en place au sein de l'école, permettant aux jeunes britanniques de pratiquer un sport, de la musique, de l’informatique, de la danse, du théâtre, ou de s’investir dans une chorale ou la rédaction du journal de l'école.

 

2. Les vacances scolaires : un casse-tête

La particularité du système de vacances scolaires anglais provient du fait que le choix des dates et la durée des vacances ne sont pas imposés de manière centralisée par le Departement of Education. En fonction du lieu d’habitation et du système scolaire choisi (public ou privé), les dates et la durée des vacances peuvent varier.

Par exemple, dans le système public, les élèves bénéficient de 13 semaines de vacances par an (soit 3 semaines de moins que pour les petits français, dû au fait que la journée d’école est un peu plus courte qu’en France), généralement réparties de la manière suivante :

  • Une semaine à la Toussaint (Autumn Term half term)
  • Deux semaines à Noël (Christmas Holidays)
  • Une semaine en février (Spring Term half term)
  • Deux semaines à Pâques (Easter Holiday)
  • Une semaine fin mai (Summer Term half term)
  • Les vacances d’été commencent la dernière quinzaine du mois de juillet et finissent fin août

Les écoliers du système privé ont en général plus de vacances que leurs camarades du public.

3. Un programme individualisé :

Le programme scolaire national (National curriculum) s’applique aux écoles publiques et couvre une base étendue de connaissances. En revanche, les établissements privés, les Academies et les Free Schools n’ont pas l’obligation de respecter ce programme.

Élèves anglais

A partir de la 9ème année, tous les élèves suivent 8 matières obligatoires : mathématiques, anglais, Sciences de la vie et de la terre (SVT), littérature anglaise, éducation civique, histoire, géographie et sciences. Et ils peuvent choisir d’autres matières parmi 15 à 40 proposées, telles que le dessin, la musique, l’éducation physique, ou encore l’enseignement commercial, l’art dramatique, ou des cours axés sur la formation professionnelle.

4. Une approche pédagogique et éducative différente :

En Angleterre, la priorité est donnée à la différenciation et à l’individualisation : la pédagogie est centrée sur l’enfant, sur son développement personnel, adaptée à son niveau.

À l’école primaire par exemple, on considère que l’apprentissage doit être attrayant, le contenu d’enseignement varié, et adapté au contexte émotionnel de l’enfant. L’enseignement est ainsi différencié selon chaque élève, et les matières sont souvent associées, pour un “apprentissage actif “.

Face à l’évaluation, les Anglais valorisent la créativité, et mettent l’accent sur le processus plus que sur le produit final. Les professeurs privilégient les encouragements et le progrès à la sanction et aux critiques.

Plus tard, l’accent est mis sur la responsabilité personnelle : les jeunes Britanniques ne sont pas considérés comme de simples élèves mais comme des individus responsables, en leur laissant par exemple la possibilité de choisir les cours qu’ils souhaitent suivre.

Les jeunes britanniques restent tout de même très encadrés, et les absences injustifiées des élèves sont prises très au sérieux : les parents peuvent se voir infliger une amende pouvant varier entre £ 60 et £ 2.500, selon l’importance des infractions.

 

5. Les examens :

A l’issue de Year 11 (c’est-à-dire à la fin de la scolarité obligatoire), les élèves anglais passent le General Certificate of Secondary Education (GCSE), qui est l’équivalent du Brevet des Collèges français, à l’exception du nombre de matières évaluées : entre 10 et 14 !

Après 16 ans, ils peuvent choisir de poursuivre leur scolarité dans le secondaire et de passer le A Level. Cet examen se fait en deux étapes : le Advanced Subsidiary Level en fin de Year 12, puis le A2 à l’issue de la Year 13.

Pour ces examens, les élèves choisissent le nombre de matières qu’ils étudient, généralement 3 ou 4.

Le A Level est nécessaire pour l’entrée à l’université, mais pas toujours suffisant, car certains établissements font passer des examens complémentaires.

 

6. L’uniforme : un incontournable

En Angleterre, la quasi-totalité des écoles – qu’elles soient publiques et privées - exige le port de l’uniforme. Cette tradition permet de faciliter l’intégration des jeunes en gommant les inégalités sociales et de diminuer les problèmes de discrimination.

7. Le système des Houses  («house system») 

Utilisé par J.K. Rowling dans les aventures de son célèbre sorcier Harry Potter, ce système est très répandu dans les pays du Commonwealth.

Journée sports college anglais

La plupart des écoles britanniques ont en effet mis en place ce système qui permet de développer l’esprit d’équipe. Les élèves essaient d’avoir de bons résultats non seulement pour eux-mêmes mais aussi pour leur maison (maisons dont les noms varient en fonction des écoles).

Les houses sont en compétition : tout au long de l'année, les «house points» sanctionnant les comportements exemplaires ou les réussites scolaires sont additionnés au profit de chaque équipe. La traditionnelle journée des sports oppose les différentes houses. L'organisation d'actions caritatives est aussi un moyen de collecter des points par exemple.

Scolarité en GB

Envie de vivre la scolarité en Angleterre comme un élève anglais ?
>>> Renseignez-vous sur le programme Scolarité de SILC.