Nadine et Philippe T., installés dans le Lot-et-Garonne, ont accueilli des jeunes étrangères pour la première fois cette année : fin août 2018 ils ont ouvert leur foyer à une jeune espagnole pour 3 mois, et une jeune slovaque pour l’année scolaire

Nadine nous raconte cette expérience, inédite pour sa famille et ses enfants de 12 et 15 ans.


Comment vous est venue l’idée d’être famille d'accueil pour des jeunes étrangers ?



Centre ville de Marmande

“En fait j’ai toujours aimé les langues étrangères, j’ai beaucoup voyagé, et jeune je suis partie comme au pair en Espagne pendant 2 ans ; j’ai toujours eu envie d'accueillir des jeunes étrangers. Nous sommes originaires de Nice et depuis 15 ans on habitait vraiment à la campagne, donc ça me paraissait difficile d'accueillir. Désormais, nous habitons sur Marmande, en plein centre ville, donc on s’est dit : c’est le moment ! J’ai vu l’annonce de SILC qui recherchait des familles et on a candidaté."

Vous avez accepté de recevoir deux jeunes, comment se sont passés les premiers temps ? 


"Ma fille avait un peu d’appréhension au départ, car nécessairement on accorde beaucoup d’attention aux jeunes étrangères. Et puis finalement ça s’est bien passé.

En fait, l’accueil est très différent d’un jeune à l’autre. Par exemple la jeune espagnole que nous avons eu jusqu’à fin décembre était très "famille", expansive, et elle parlait déjà bien le français et donc s’est intégrée facilement. Pour la jeune slovaque, ça a été différent car elle est plus âgée et donc plus indépendante, elle se met davantage en retrait, c’est culturel je pense. 

Une anecdote : quand nous sommes allés chercher la jeune slovaque à la gare, elle m’a directement prise dans les bras pour faire un gros câlin ! Ça m’a interpellée, je ne m’y attendais pas du tout. Plus tard elle nous a expliqué qu'en Slovaquie c’est leur façon de se dire bonjour, ils ne se font pas la bise.

En fait on apprend à s’adapter aux différents caractères.

Ce qui est sympa aussi, c'est les découvertes culinaires car chacune a cuisiné les spécialités de son pays. Nous avons beaucoup de plaisir aussi à leur faire découvrir la cuisine française qu'elles adorent, surtout le fromage, le pain et les viennoiseries !"


Quel bilan faîtes-vous de l’expérience à mi-parcours ?


"Pendant les vacances de Noël, on a reçu les parents de nos deux jeunes ; on a tissé de très bons liens avec la famille de la jeune espagnole, d’ailleurs on pense y aller cet été. Avec les parents de la jeune slovaque ça s’est aussi très bien passé, mais c’était juste moins évident pour communiquer car ils ne parlaient que le slovaque. 

Je dirais que cela nous a apporté une ouverture d’esprit sur différents pays, ça remet aussi en question la famille, sur le fait de partager son quotidien et d’accepter quelqu’un. 

Lycée de Marmande où sont accueillis les jeunes étrangers

Par le biais des jeunes filles, nous avons aussi rencontré d’autres jeunes étrangers qui sont scolarisés dans le même lycée ; ça nous a permis de faire connaissance avec leurs familles d’accueil respectives. Tous les jeunes ont l’air de passer une super année, on fait en sorte qu’ils se sentent bien, qu’ils aient un bon souvenir de leur année en France.

Au niveau de notre famille, quand un jeune part, on a aussi plaisir à se retrouver entre nous ; l’expérience resserre les liens familiaux."


L'expérience d'accueil de jeunes étrangers vous tente ? 


>>> Plus d'infos sur notre page "Devenir famille d'accueil"



©lycee-lacompa.fr