Albane pose devant son lycée irlandais

Voici le témoignage d'Albane, 15 ans : elle est partie en août dernier en Irlande pour y suivre sa scolarité en lycée, jusqu'en décembre 2021.


Pour en savoir plus sur l'expérience d'Albane, participez à notre prochaine visioconférence le 20 octobre prochain à 19h, elle sera notre invitée et répondra à vos questions
>>> Inscription ici.


"Bonjour je m'appelle Albane, j'ai 15 ans. Je suis originaire de Normandie, et plus précisément de Deauville.  Je suis en Seconde générale.

Je fais de l’équitation depuis mes 4 ans, j’ai un cheval que je partage avec ma mère. Je monte souvent après les cours et mes week-ends sont rythmés par les compétitions. Mais ce n’est pas ma seule passion : j’adore lire et écrire. 

Je voulais, pour mon année de seconde, faire quelque chose de nouveau. Mon projet initial était de partir en internat en France. Il s’est vite transformé et est devenu de partir à l’étranger. J’en ai parlé autour de moi, et la plupart des gens ayant vécu cette expérience étaient partis en Irlande. Ce n’était pas ma destination de base. Cependant, entendre toutes ces personnes en parler m’a donné envie de découvrir ce pays. C’est comme ça que j’ai choisi l’Irlande. 

Après avoir contacté plusieurs organismes, SILC a été le plus rapide à nous répondre. Ils nous ont envoyé des brochures et mon projet a vite vu le jour. Nous étions très contents de l’évolution et la mise en place rapide de ce projet. Toute l’équipe a été très efficace !"


La vie en lycée irlandais


Albane devant l'entrée de son lycée en Irlande"Mon lycée s’appelle ST MARY’S et c’est un lycée de filles. Nous devons porter des uniformes, ce qui est très différent d’en France. 

Je suis dans la Transition Year. Cette année consiste à faire découvrir un maximum de choses aux élèves afin qu’ils trouvent leurs centres d’intérêts. Nous avons des sorties, par exemple : journée surf, rencontre avec des associations engagées ou stage de découverte du monde du travail. Nous sommes une vingtaine par classe. Les cours commencent à 9h le matin et finissent à 16h le lundi et le mardi et à 15h15 le reste de la semaine. Nous pouvons faire des activités après les cours au lycée, il suffit de nous inscrire. 

En Irlande il y a 6 années après la primaire, et la quatrième est une année de transition. Comme son nom l’indique, nous découvrons de nouvelles choses sans vraiment avoir de réels cours. Nous n’avons pas d’évaluations mais des sessions de découvertes dans différents domaines. 

Les cours durent 40min chacun. J’ai d’abord 2 cours avant un break de 15 min puis 3 cours avant le lunch qui dure 40 min. Ensuite, j’ai soit trois cours soit quatre, tout dépend des jours. Pour le repas du midi, je dois apporter ma lunch box préalablement préparée le matin. Nous pouvons manger dans la classe ou dehors sur des tables. Nous avons également accès à la cantine où nous avons des plats chauds. Nous devons porter des uniformes et les jours où nous avons sport nous devons mettre notre tenue de sport toute la journée. Lorsque les cours sont terminés, la plupart des élèves rentrent chez eux à pied ou en voiture, mais les bus sont rares. 

En ce qui concerne les cours, le début était assez compliqué étant donné que je ne connaissais personne et que je ne parlais pas la même la langue qu’eux. Mais après deux ou trois jours j’ai réussi à trouver ma place et m’intégrer. 

J’ai noué des relations amicales en particulier avec les autres étudiantes internationales comme moi. Il est vrai que les Irlandaises ne m’ont pas forcément intégrée dans leur groupe. Alors c’est avec les autres étrangers que je me suis le mieux entendue. 

Pour la langue, les premiers jours c’était assez facile étant donné que j’avais beaucoup de questions déjà préparées. C’est au bout de la première semaine que j’ai vu les premières complications pour animer la discussion. En ce qui concerne la compréhension, j’ai eu beaucoup de mal les trois premières semaines à comprendre notamment les professeurs. En cours j’étais assez perdue. Mais depuis la quatrième semaine tout commence à se clarifier. 

Je pense avoir progressé notamment pour la compréhension. Pour parler c’est encore un peu flou mais je commence à avoir plus de vocabulaire et la construction de mes phrases est vraiment mieux."


Son intégration dans sa famille d'accueil

Coucher de soleil devant la maison d'accueil d'Albane"Je suis accueillie dans une famille constituée de quatre personnes. La mère, Anna, est fleuriste et a son propre magasin. Le père, Peter, est ambulancier. Dylan est le grand frère âgé de 17 ans, il est en 5th year. Et enfin Chloé, 12 ans qui est en 1st year, dans le même lycée que moi. Je m’entends très bien avec les enfants et je partage les mêmes passions qu’eux donc nous nous sommes tout de suite bien entendus. Les parents sont très gentils et m’intègrent vraiment à la vie de famille, ça s'est fait rapidement et naturellement. Je me sens vraiment chez moi, ils sont très chaleureux. Mon arrivée a donc été très positive, je me suis sentie à l’aise dès le début.

Après quelques semaines dans cette nouvelle vie, je me sens vraiment bien. Je ne pensais pas que la transition allait se faire aussi facilement. Mais je suis arrivée dans une famille vraiment investie pour moi, je suis vraiment contente de mon intégration au niveau familial ! 

Après les cours, je fais du basket le jeudi soir. Autrement, je reste avec ma famille, notamment avec mes frères et sœurs d’accueil. Le week-end nous sortons assez souvent. Nous sommes allés à Dublin pour voir un match au Croke Park, nous allons à la piscine, à des fêtes de famille… Nous faisons pas mal de choses ce qui me permet de découvrir l’Irlande, ses habitants et ses habitudes ! "


Ses anecdotes sur la vie "à l'irlandaise"

"Les irlandais ont un rapport à la nourriture assez diffèrent du nôtre. Ils mangent très peu le midi mais grignotent un peu tout au long de la journée. J’ai remarqué aussi quelques différences avec ma vie d’en France : ils ne boivent pas d’eau à table mais seulement des jus ou sodas. Ils boivent beaucoup de thé avec du lait. Et le plus étonnant, ils n’ont pas de boulangerie ni de baguette ou de viennoiseries. 

Les irlandais sont très accueillants, contrairement aux français. Avant de venir, je pensais que cette rumeur était fausse mais je me rends compte qu’elle dit clairement la vérité. Tout le monde se dit bonjour… Au début, je pensais que ma famille d’accueil connaissait tout le monde, parce que quand on allait faire les courses ou autre, elle disait bonjour à tout le monde. J’étais assez étonnée de leur politesse. 

Au niveau de la ville, c’est assez différent d’en France, il y a pleins de petits quartiers où les maisons sont les mêmes. Je vis dans l’une d’elles."


Merci beaucoup Albane pour ce témoignage ! Toute la team SILC te souhaite de bien profiter de la suite de ton programme scolarité en Irlande !