SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Humanitaire

Fil des billets

jeudi 10 février 2011

2011 : année européenne du bénévolat et du volontariat

groupe de jeunes volontaires copyright VA 32°En Europe 3 personnes sur 10 de tous âges, soit plus de 100 millions d'européens, sont engagés dans des missions bénévoles et donnent de leur temps dans des activités d'intérêt général. En reconnaissance de leurs efforts, l'Union Européenne a choisi 2011 pour célébrer le bénévolat et le volontariat. Le principal objectif de l’année est de communiquer la valeur du volontariat au grand public. En Europe, les missions de volontariat s'effectuent principalement dans les domaines de l'éducation, des sports, de la culture, de l'environnement et de l'aide humanitaire.

construction copyright the green lionAu-delà des frontières européennes, SILC propose des missions de volontariat international qui, en plus du rôle de bénévole, permet de pratiquer et d'améliorer son anglais. Ces missions sont proposées en Inde, en Thaïlande ou en Afrique du Sud.

SILC travaille en étroite collaboration avec des organismes locaux qui connaissent parfaitement les besoins sur place. Ces relais sur le terrain sont indispensables pour coordonner au mieux les actions et répondre de la manière la plus appropriée possible aux besoins dans ces pays.

enfant indien copyright IdexDiverses missions sont proposées toute l'année aux jeunes adultes (à partir de 18 ans) : protection de l'environnement et des animaux, soutien auprès des populations locales, aide dans les orphelinats, aide et enseignement dans les crèches, les écoles ou les centres spécialisés.

Pour les plus jeunes, SILC propose également, pendant les vacances scolaires, une formule de sensibilisation au tourisme solidaire et responsable au Maroc. Les jeunes de 15 à 17 ans ont alors l'occasion de partager la vie de villageois marocains dans leurs tâches quotidiennes.

Crédits photos : copyright IDEX, The Green Lion, VA 32°

lundi 14 juin 2010

L'Afrique du sud à l'honneur en 2010

Vous n'avez pas encore eu l'occasion de visiter l'Afrique du Sud? Quelle idée vous en faîtes-vous ? Peut-être qu'à travers des oeuvres cinématographiques telles que Lettre d'Amour Zoulou, Mon Nom est Tsotsi, In My Country, Goodbye Bafana ou tout récemment Invictus, ce pays n'est pour vous que synonyme de violence ou de rivalités raciales.

Mais, même si les guerres et l'Apartheid ont laissé des cicatrices encore bien visibles, l'Afrique du Sud est, depuis 1994, en pleine mutation. Résolument tournée vers le monde, ce sont tous les regards du monde qui s'orientent vers elle en 2010.

Après la médiatisation du film de Clint Eastwood en ce début d'année, c'est le 11 février prochain que seront célébrés les 20 ans de la libération de Nelson Mandela, emprisonné pendant 27 ans. Son arrivée au pouvoir a marqué le début de l'évolution du pays vers une nouvelle ère. Depuis toutes ces années, de nombreux efforts ont été faits pour rendre cette nation plus solide, unie et accueillante et c'est tout naturellement qu'il a été confié à l'Afrique du Sud l'organisation de la Coupe du Monde de Football en juin 2010.

Contrée lointaine, jadis convoitée par les navigateurs explorateurs, d'une richesse culturelle inouïe grâce à sa mixité des populations, cette nation baptisée "Arc-En-Ciel" est une terre au bout de laquelle deux océans se rejoignent. Situé à l'extrémité sud du continent africain, c'est un pays qui possède une économie variée, une industrie développée, 11 langues officielles et une multitude de formes d'art. De plus, il est également très réputé à travers le monde pour ses excellents vins et sa gastronomie multi-éthnique. D'autre part, ses vastes étendues faites de déserts, de savanes et de montagnes ainsi que sa faune et sa flore immensément riches rendent le pays exceptionnel. De son fameux parc Kruger et autres réserves animalières, en passant par les cosmopolites Durban et le Cap, ce pays ne manquera pas de vous émerveiller.

L'Afrique du Sud c'est tout cela à la fois et bien plus encore. L'Afrique du Sud c'est un pays extraordinaire, à découvrir absolument !

Retrouvez nos séjours en Afrique du Sud : cours en école de langue au Cap, programmes de volontariat (missions auprès des enfants et dans les écoles, travail avec les animaux dans une réserve animalière ou dans un centre équestre).

Voir l'article Fan de foot

Le séjour football avec l'Olympique de Marseille en automne

Crédits photos : copyright Thinkstock getty images - SATOUR 2000

mardi 16 février 2010

J-2 pour le 4L Trophy !


Le grand départ du 4L Trophy 2010, le plus important rallye étudiant sportif et humanitaire du monde, partira cette semaine du stade de France et de Bordeaux.

Plus de 1200 équipages composés exclusivement d'étudiants de 18 à 25 ans prendront le départ de cette 13ème édition. Il s’agit d’un raid humanitaire entre la France, l’Espagne et le Maroc en 4L, dont le but est d’acheminer de nombreuses fournitures scolaires aux écoliers marocains en difficulté. 

Avec tous les équipages regroupés, le 4L Trophy permet de rassembler près de 60 tonnes de fournitures scolaires qui sont redistribuées aux 4 coins du Maroc, en collaboration avec l’association « Enfants du Désert ». Les participants auront 10 jours, du 18 au 28 février 2010, pour parcourir les 6 000 kms à travers le désert marocain et rallier Marrakech qui est la dernière ville étape de cette aventure.


 

Antoine Eon et David Victor, élèves ingénieurs de l’ISAE Toulouse constituent l'équipage 1102 auquel s'est associé SILC en fournissant des cartables et des stylos qui seront distribués au cours de ce périple marocain.

Cette action s’inscrit en continuité avec les programmes solidaires SILC au Maroc et d’autres destinations en programmes volontariat étudiant.

 

Très bientôt vous pourrez suivre en direct (ou presque) la progression de cet équipage grâce au blog. SILC leur souhaite bon voyage à travers ce périple !

 

Le site de 4L Trophy

http://fr.4ltrophy.com/

 

 Crédits photos :

Copyright 4L Trophy

Copyright C. Barquilla-SILC

 

mardi 19 janvier 2010

TOURISME SOLIDAIRE ET PROGRAMMES DE VOLONTARIAT : DECOUVRIR ET PARTAGER LES DIFFERENCES

Résolument tourné vers la découverte, l’échange et le partage des cultures, SILC propose depuis plusieurs années des programmes à vocation humanitaire.

S’inscrivant dans une démarche de tourisme responsable, nos séjours solidaires et nos programmes de volontariat permettent de développer des valeurs morales, sociales et éducatives telles que la mixité culturelle, le respect de l’autre, le don de soi et l’humanisme. Ils sont ouverts aux jeunes, adolescents ou étudiants, ainsi qu’aux adultes qui partent dans le but d’établir un premier contact, ou bien qui ont déjà acquis une certaine expérience dans ce type de missions actives et constructives.

Afin que chaque participant puisse vivre pleinement cette expérience extraordinaire, nous souhaitons attirer votre attention sur certains points importants et vous donner quelques recommandations indispensables, comme par exemple les missions qui seront confiées au participant, ce qu'il doit apporter dans ses bagages, le comportement qu'il devra adopter sur place, et beaucoup d'autres conseils intéressants. L'ensemble de ces informations est regroupé dans le document joint en annexe de ce message. Vous pouvez le consulter ou le télécharger si vous êtes déjà inscrit pour participer à l'un de nos programmes ou si vous vous posez la question de savoir en quoi consiste un séjour solidaire ou un programme de volontariat.

En complément de ces informations, n'hésitez pas à contacter notre équipe de conseillères spécialistes au 05 45 97 41 60.

Crédit photo : copyright Cindy Barquilla

vendredi 27 novembre 2009

Maroc : une première édition réussie

Depuis quelques années, SILC propose une gamme de séjours orientés vers le volontariat, l'humanitaire et le solidaire. Ouverts aux participants à partir de 15 ans, ces séjours offrent une approche différente du tourisme pour s'ouvrir au monde et au partage : encadrés par des professionnels, les jeunes participent à des tâches quotidiennes avec les habitants qui les accueillent. 

Le nouveau SEJOUR SOLIDAIRE AU MAROC, dont la première édition s'est déroulée cet automne, a permis des échanges extraordinaires entre des familles marocaines et de jeunes Français dont voici, pêle-mêle, quelques impressions à leur retour en France :

"Les familles s'occupent de tout, ce sont des gens très charmants (...) malgré sa diversité par rapport à la France, le pays est magnifique, même avec le peu que j'ai vu c'est déjà largement suffisant pour adorer le Maroc."

"Les repas étaient très bons et copieux. Les familles sont très agréables et généreuses avec un coeur comme on en voit peu en France. J'ai eu beaucoup de chance de découvrir la culture marocaine à travers ces familles. Ce séjour a été enrichissant sur le point de vue culturel, apprendre à vivre comme des familles marocaines est très profitable pour nous, Européens, car cela vous montre à quel point nous avons de la chance de vivre en France."

"L'hébergement dans les familles était agréable, la nourriture était excellente, les activités étaient très variées, la rencontre avec le peuple marocain a été fabuleuse."

"Des gens très accueillants qui n'hésitent pas à donner ce qu'ils n'ont pas. Une bonne ambiance dans le groupe. Les soirées en famille permettent de faire connaissance avec une nouvelle culture, de nouvelles personnes...Une vie un peu rurale change les habitudes, des choses peuvent choquer mais on s'habitue. Très bon séjour."

"Nourriture plus qu'excellente du Maroc, en abondance. Un vrai régal!! Un accueil "inimaginablement" chaleureux de tous les marocains. Partage et découverte de leur culture. Moments de détente, de plaisir. Par exemple les danses, les repas, les parties de foot (...) surtout ne changez rien. Un séjour à faire et INOUBLIABLE!"

"Les familles étaient très accueillantes, les gens chaleureux et agréables. Gens touchants et au grand coeur."

"Les familles étaient toutes aux soins pour nous, nous avons découvert des saveurs inconnues. Avec peu de nourriture, les familles en faisaient des quantités énormes! Merci à elles."

" Nous vivons une semaine très enrichissante auprès des familles attachantes. Cette semaine nous fait nous rendre compte de toute la chance que nous avons. C'est une expérience de vie que tout jeune peut vivre. Les familles sont attachantes, elles nous donnent tout ce qu'elles ont pour nous faire plaisir! Merci pour ce voyage magique nous transportant dans un autre monde. Si une seule personne cherche à vivre dans un autre monde que dans celui de la société de consommation et vivre des moments uniques, il faut effectuer ce voyage. Vous n'oublirez jamais l'accueil de ces familles qui n'ont que le minimum pour vivre mais un amour énorme à l'égard des étrangers, merci à eux!"

"Le cadre était agréable, la rencontre avec les familles était un très bon échange, un voyage rempli de générosité, accueil chaleureux. Très bon séjour!"

"Ce séjour solidaire marocain est un voyage qui nous apprend tellement de choses et nous permet de rencontrer des personnes au grand coeur qui nous apporte tellement. Le partage de la vie quotidienne est intense et riche en échange malgré que l'on ne parle pas la même langue. Il faut savoir que les familles nous reçoivent avec générosité et plaisir, elle pense à tout : notre confort par exemple. En repartant de cette colo, je me suis rendu compte que j'avais rencontré des personnes exceptionnelles dont je me souviendrai longtemps et surtout je pense m'être rendu utile. Faire ce voyage ce n'est pas seulement une colo mais aussi une action de solidarité pour faire évoluer la situation rurale actuelle. Pour faire plus simple le Maroc est mon pays préféré et cette colo je l'ai vraiment adorée."

"Le but du séjour n'était pas de passer des vacances de confort, les sanitaires étaient rudimentaires mais cela n'a en rien entaché le très bon accueil. L'hébergement était simple, à l'image des marocains, l'accueil très chaleureux, j'ai appris beaucoup, énormément en très peu de temps."

"Les familles étaient très accueillantes. Les sanitaires étaient "à la turque" mais aucun soucis. La nourriture était typiquement marocaine, donc excellente (toujours faite maison). Le but de ce séjour n'était pas de montrer les lieux touristiques du Maroc mais la vie des marocains, dans les campagnes. Ce séjour a été très bien réussi."

"Le sable, les palmiers, le soleil, voici l'image du Maroc pour beaucoup de personnes mais ce séjour nous a montré le contraire. Nous avons été logés chez des habitants du village de Tahala dans des maisons typiquement marocaines et simples. Ces personnes ne gagnent pas beaucoup d'argent par mois et grâce à nous, ces familles n'auront pas de soucis d'argent pendant plusieurs mois. Notre argent sert à aider les familles. L'accueil était unique, les marocains donnent tout ce qui est en leur pouvoir pour nous ne soyons pas déçus. Cela n'existe pas en France. Nous avons mangé des spécilaités du pays (couscous, tajines, thé à la menthe...) et nous avons découvert des endroits magnifiques en faisant des balades. Nous étions encadrés par des animatrices géniales et il y avait aussi des membres de l'association marocaine qui nous guidaient et nous faisaient découvrir une nouvelle culture. Solidarité, sourire permanent,entraide, voici ma définition du Maroc en ajoutant quand même le soleil."

Une première édition réussie qui sera reconduite dès le mois d'avril prochain (séjour de 8 jours) puis, à nouveau, en juillet et en août, avec une nouvelle version de ce séjour allongé sur 14 jours. Alors préparez votre sac à dos, une belle aventure vous attend !

mardi 20 octobre 2009

« Pour mes 18 ans, j’ai décidé de partir toute seule, découvrir un nouveau pays …»

"J’ai donc décidé de partir en Inde, avec une amie, et d’aller faire quelque chose d’utile.

C’était vraiment une très bonne expérience et je suis ravie de l’avoir fait, je ne suis pas prête de l’oublier !

Je suis partie 2 semaines, selon le programme choisi, nous faisions des actions différentes mais il était possible de choisir si l’on préférait l’une ou l’autre, à savoir que la « beautification » pour les 3 semaines, c’est-à-dire la rénovation de l’intérieur de l’école, ou le « fairing » pour les 2 semaines, nous nous occupions plutôt de la cour devant l’école, en plantant des plantes et des fleurs puis nous les protégions avec les branches récupérées lors du « nettoyage » de la végétation très dense autour de l’école.

Nous faisions ça le matin. L’après-midi, nous étions libres, ce qui nous permettait de mieux nous connaître et de créer une très bonne ambiance au sein du groupe.

En effet, nous étions de nationalités différentes, et c’était très intéressant d’échanger avec les gens sur tout un tas de sujets, puisque nous étions aussi tous différents puisque l’âge des participants allait de 18 à 30 ans.

Les excursions étaient magnifiques aussi, le Taj Mahal est très impressionnant et les villes d’Inde sont toutes différentes et très dépaysantes. A Pamlapur où nous allions souvent en bus puisque c’était très près du camp, les gens sont un peu plus habitués à voir des européens notamment des volontaires alors qu’à Delhi par exemple les gens sont plus curieux mais toujours très gentils.

Le camp est très agréable entouré par l’Himalaya, proche de quelques commerces et nos accompagnateurs étaient très sympas !

J’avais un peu peur à cause de mon niveau d’anglais qui n’était pas très bon mais finalement ça c’est très bien passé parce que les gens du groupe étaient adorables et les anglais nous aidaient au début On s’habitue très bien et l’important est de parler, les gens nous comprennent toujours ; les accompagnateurs parlent très bien et il n’y avait aucun problème non plus.

J’ai beaucoup aimé ce voyage, j’ai rencontré des gens géniaux que j’ai revus pour la plupart après le voyage et avec qui je garde contact. Les habitants sont très reconnaissants de ce que nous faisions, nous avons réellement eu des contacts avec les populations, pour ma part ce qui m’avait manqué dans mes précédents voyages !

Je le conseillerai à tout le monde, pour l’action humanitaire, les rencontres et les paysages incroyables de cette région. "

Maud F. G.

 

vendredi 29 mai 2009

Mardi 2 juin : journée mondiale du tourisme responsable

Pour cette 3ème édition de la journée mondiale du tourisme reponsable, une conférence sera organisée au sein du Conseil Régional de l'Ile de France (Paris 7ème) sur le thème "tourisme et ressources en eau" . Cette année, le Cameroun sera le pays mis à l'honneur. Interviendront des acteurs experts du développement touristique et durable et sont invités à participer à cet évènement professionnels du tourisme et étudiants. 

A cette occasion, SILC rappelle que pour effectuer un séjour linguistique tout en participant activement au tourisme responsable, il existe de nombreux programmes de volontariat, disponibles toute l'année, en Asie et en Afrique.

mardi 14 avril 2009

Suspension provisoire de nos programmes en Thaïlande

Après les affrontements violents qui ont eu lieu le week-end dernier à Bangkok entre les manifestants antigouvernementaux et les forces de l'ordre, et bien que de nombreux tours opérateurs maintiennent leurs départs en séjour, SILC a pris la décision de suspendre temporairement ses programmes de volontariat en Thaïlande, en attendant un retour à la normale.

Bien que les zones de séjours SILC ne soient pas situées à proximité de Bangkok, la capitale n'en reste pas moins un lieu de passage obligé et, face à cette instabilité, SILC a préfèré jouer la carte de la sécurité vis à vis de ses participants en suivant les conseils du Quai d'Orsay.

Les programmes volontariat en Thaïlande ne sont donc pour le moment plus disponibles sur notre site. Cependant, SILC propose des programmes volontariat dans d'autres pays : Afrique du SudNamibie et Inde.

SILC ne manquera pas de vous informer dès que ses programmes en Thaïlande seront à nouveau disponibles.

mardi 24 mars 2009

Modification de l'offre des programmes volontariat au Kenya et en Afrique du Sud

Après les émeutes fin 2007 au Kenya, la conjoncture économique est devenue difficile et les 2 bases de volontariat que nous proposions dans le pays ont dû être fermées définitiverment par manque de rentabilité. En effet, le nombre de touristes et de bénévoles ayant été fortement réduit, les 2 bases n'ont pu fonctionner correctement car les fonds versés étaient insuffisants pour couvrir les frais de structure et pour que les missions puissent se dérouler dans de bonnes conditions. Le personnel permanent en poste n'a pas eu d'autre choix que d'arrêter les missions qui étaient principalement consacrées à la protection des éléphants et de la faune locale, en collaboration avec le peuple Massaï. De ce fait, SILC ne propose plus de projets de volontariat au Kenya.
 
D'autre part, SILC proposait également un projet en Afrique du Sud, pour la réintroduction des lions dans leur milieu naturel. Cette mission de volontariat a malheureusement également dû être supprimée car certaines références en matière d'organisation et de qualité ne correspondaient plus à nos critères de valeur.
SILC se souciant toujours de la sécurité et du bon déroulement de ses séjours et veillant à ce que ses prestations répondent aux exigences et aux besoins de ses participants, la décision de ne plus offrir ces missions, tant en Afrique du Sud qu'au Kenya, n'a bien sûr pas été prise à la légère et a été mûrement réfléchie.
Bien entendu, SILC continue de proposer d'autres missions de volontariat en Afrique du Sud mais également en Namibie, en Inde ou en Thaïlande.