SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Tourisme responsable

Fil des billets

mardi 19 janvier 2010

TOURISME SOLIDAIRE ET PROGRAMMES DE VOLONTARIAT : DECOUVRIR ET PARTAGER LES DIFFERENCES

Résolument tourné vers la découverte, l’échange et le partage des cultures, SILC propose depuis plusieurs années des programmes à vocation humanitaire.

S’inscrivant dans une démarche de tourisme responsable, nos séjours solidaires et nos programmes de volontariat permettent de développer des valeurs morales, sociales et éducatives telles que la mixité culturelle, le respect de l’autre, le don de soi et l’humanisme. Ils sont ouverts aux jeunes, adolescents ou étudiants, ainsi qu’aux adultes qui partent dans le but d’établir un premier contact, ou bien qui ont déjà acquis une certaine expérience dans ce type de missions actives et constructives.

Afin que chaque participant puisse vivre pleinement cette expérience extraordinaire, nous souhaitons attirer votre attention sur certains points importants et vous donner quelques recommandations indispensables, comme par exemple les missions qui seront confiées au participant, ce qu'il doit apporter dans ses bagages, le comportement qu'il devra adopter sur place, et beaucoup d'autres conseils intéressants. L'ensemble de ces informations est regroupé dans le document joint en annexe de ce message. Vous pouvez le consulter ou le télécharger si vous êtes déjà inscrit pour participer à l'un de nos programmes ou si vous vous posez la question de savoir en quoi consiste un séjour solidaire ou un programme de volontariat.

En complément de ces informations, n'hésitez pas à contacter notre équipe de conseillères spécialistes au 05 45 97 41 60.

Crédit photo : copyright Cindy Barquilla

mardi 20 octobre 2009

« Pour mes 18 ans, j’ai décidé de partir toute seule, découvrir un nouveau pays …»

"J’ai donc décidé de partir en Inde, avec une amie, et d’aller faire quelque chose d’utile.

C’était vraiment une très bonne expérience et je suis ravie de l’avoir fait, je ne suis pas prête de l’oublier !

Je suis partie 2 semaines, selon le programme choisi, nous faisions des actions différentes mais il était possible de choisir si l’on préférait l’une ou l’autre, à savoir que la « beautification » pour les 3 semaines, c’est-à-dire la rénovation de l’intérieur de l’école, ou le « fairing » pour les 2 semaines, nous nous occupions plutôt de la cour devant l’école, en plantant des plantes et des fleurs puis nous les protégions avec les branches récupérées lors du « nettoyage » de la végétation très dense autour de l’école.

Nous faisions ça le matin. L’après-midi, nous étions libres, ce qui nous permettait de mieux nous connaître et de créer une très bonne ambiance au sein du groupe.

En effet, nous étions de nationalités différentes, et c’était très intéressant d’échanger avec les gens sur tout un tas de sujets, puisque nous étions aussi tous différents puisque l’âge des participants allait de 18 à 30 ans.

Les excursions étaient magnifiques aussi, le Taj Mahal est très impressionnant et les villes d’Inde sont toutes différentes et très dépaysantes. A Pamlapur où nous allions souvent en bus puisque c’était très près du camp, les gens sont un peu plus habitués à voir des européens notamment des volontaires alors qu’à Delhi par exemple les gens sont plus curieux mais toujours très gentils.

Le camp est très agréable entouré par l’Himalaya, proche de quelques commerces et nos accompagnateurs étaient très sympas !

J’avais un peu peur à cause de mon niveau d’anglais qui n’était pas très bon mais finalement ça c’est très bien passé parce que les gens du groupe étaient adorables et les anglais nous aidaient au début On s’habitue très bien et l’important est de parler, les gens nous comprennent toujours ; les accompagnateurs parlent très bien et il n’y avait aucun problème non plus.

J’ai beaucoup aimé ce voyage, j’ai rencontré des gens géniaux que j’ai revus pour la plupart après le voyage et avec qui je garde contact. Les habitants sont très reconnaissants de ce que nous faisions, nous avons réellement eu des contacts avec les populations, pour ma part ce qui m’avait manqué dans mes précédents voyages !

Je le conseillerai à tout le monde, pour l’action humanitaire, les rencontres et les paysages incroyables de cette région. "

Maud F. G.

 

vendredi 29 mai 2009

Mardi 2 juin : journée mondiale du tourisme responsable

Pour cette 3ème édition de la journée mondiale du tourisme reponsable, une conférence sera organisée au sein du Conseil Régional de l'Ile de France (Paris 7ème) sur le thème "tourisme et ressources en eau" . Cette année, le Cameroun sera le pays mis à l'honneur. Interviendront des acteurs experts du développement touristique et durable et sont invités à participer à cet évènement professionnels du tourisme et étudiants. 

A cette occasion, SILC rappelle que pour effectuer un séjour linguistique tout en participant activement au tourisme responsable, il existe de nombreux programmes de volontariat, disponibles toute l'année, en Asie et en Afrique.

mardi 14 avril 2009

Suspension provisoire de nos programmes en Thaïlande

Après les affrontements violents qui ont eu lieu le week-end dernier à Bangkok entre les manifestants antigouvernementaux et les forces de l'ordre, et bien que de nombreux tours opérateurs maintiennent leurs départs en séjour, SILC a pris la décision de suspendre temporairement ses programmes de volontariat en Thaïlande, en attendant un retour à la normale.

Bien que les zones de séjours SILC ne soient pas situées à proximité de Bangkok, la capitale n'en reste pas moins un lieu de passage obligé et, face à cette instabilité, SILC a préfèré jouer la carte de la sécurité vis à vis de ses participants en suivant les conseils du Quai d'Orsay.

Les programmes volontariat en Thaïlande ne sont donc pour le moment plus disponibles sur notre site. Cependant, SILC propose des programmes volontariat dans d'autres pays : Afrique du SudNamibie et Inde.

SILC ne manquera pas de vous informer dès que ses programmes en Thaïlande seront à nouveau disponibles.

mardi 24 mars 2009

Modification de l'offre des programmes volontariat au Kenya et en Afrique du Sud

Après les émeutes fin 2007 au Kenya, la conjoncture économique est devenue difficile et les 2 bases de volontariat que nous proposions dans le pays ont dû être fermées définitiverment par manque de rentabilité. En effet, le nombre de touristes et de bénévoles ayant été fortement réduit, les 2 bases n'ont pu fonctionner correctement car les fonds versés étaient insuffisants pour couvrir les frais de structure et pour que les missions puissent se dérouler dans de bonnes conditions. Le personnel permanent en poste n'a pas eu d'autre choix que d'arrêter les missions qui étaient principalement consacrées à la protection des éléphants et de la faune locale, en collaboration avec le peuple Massaï. De ce fait, SILC ne propose plus de projets de volontariat au Kenya.
 
D'autre part, SILC proposait également un projet en Afrique du Sud, pour la réintroduction des lions dans leur milieu naturel. Cette mission de volontariat a malheureusement également dû être supprimée car certaines références en matière d'organisation et de qualité ne correspondaient plus à nos critères de valeur.
SILC se souciant toujours de la sécurité et du bon déroulement de ses séjours et veillant à ce que ses prestations répondent aux exigences et aux besoins de ses participants, la décision de ne plus offrir ces missions, tant en Afrique du Sud qu'au Kenya, n'a bien sûr pas été prise à la légère et a été mûrement réfléchie.
Bien entendu, SILC continue de proposer d'autres missions de volontariat en Afrique du Sud mais également en Namibie, en Inde ou en Thaïlande.