SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - anglais

Fil des billets

mercredi 11 août 2010

SILC dans la presse : "Des colos new-look"

Au cours de l'été, les locaux de l'Iréo, à Richemont, accueillent des pensionnaires beaucoup plus jeunes que durant l'année : venus de toute la France, des enfants et des adolescents partagent des expériences nouvelles dans le cadre de séjours adaptés, voire studieux.

Anglais au programme

Du 3 au 16 août, 13 jeunes, de 10 à 14 ans, passent trois heures chaque matin à découvrir ou perfectionner l'anglais, sous la férule d'un ancien professeur, Anglais lui-même. Les contraintes sont tempérées par une ambiance détendue : le Silc (Séjours internationaux linguistiques et culturels) d'Angoulême, propose ainsi des séjours pour des jeunes, ici des ados, venus d'horizons divers, ayant envie de travailler (un peu,) se détendre (beaucoup), avec des activités multisports et ...

Lire la suite de l'article paru dans le journal Sud Ouest le 10 août 2010

Crédit photo : Pierre Barreteau - Sud Ouest

lundi 7 juin 2010

Vous souhaitez préparer une carrière internationale ?

Vous aimez les langues étrangères avec une préférence pour l’anglais ?
Vous rêvez d’étudier dans un environnement international et obtenir simultanément deux diplômes, l’un français et reconnu en France et en Europe, l’autre américain et délivré par une université prestigieuse accréditée par l’AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) ?
Vous désirez suivre des cours de commerce international en anglais dès la 1ère année ?
Vous avez besoin d’être encadré pendant toute votre formation par une équipe pédagogie à votre écoute ?

Si vous avez répondu « oui » à plusieurs de ces questions, le CEFAM est l’école faite pour vous.
Avec le CEFAM, débutez vos études en France et finissez les aux USA ou CANADA au sein d’universités prestigieuses. Profitez du système pédagogique américain et de cours intégralement enseignés en anglais.
Réalisez des stages chaque année à l’étranger  et construisez votre CV international !

Pour vous inscrire au CEFAM pour la rentrée de Septembre 2010 ou de Janvier 2011 : c’est maintenant !
Renvoyez-nous votre dossier de candidature (disponible sur www.cefam.fr) et passez notre concours dont les prochaines sessions sont fixées aux 18 Juin & 2 juillet 2010.

Plus d’infos : Cécilia Goyon 04 72 85 71 79 info@cefam.fr

Crédits photos : CEFAM

vendredi 12 mars 2010

Egypte : vacances linguistiques au soleil

Partir en séjour au soleil, ça change les vacances !

Des programmes variés et complets :

Aux vacances de printemps, la colo CROISIERE sur le NIL propose une découverte des splendeurs de l'Egypte, le long du Nil : la vallée des rois, les temples de Karnak, Kom Ombo, Assouan, qui sont autant de promesses de dépaysement culturel.
Cet été, pour les jeunes à partir de 13 ans le séjour linguistique ANGLAIS SUR LE NIL comprend des cours d'anglais durant la croisière sur le thème du roman d'Agatha Christie - Mort sur le Nil, suivis d'une semaine en Mer Rouge avec initiation à la plongée.
Pour les 18-25 ans, LOVING MER ROUGE combine l'initiation à la plongée à Hurghada et un raid 4x4 dans le désert - programme en fichier ci-joint.

Cliquez ici pour lire les témoignage de Séverine, en séjour Anglais sur le Nil, en 2008 et celui de Marine, Manue et Julie

Comme les centaines de participants aux séjours SILC en Egypte depuis 2004, profitez vous aussi de cette expérience et d'une destination inoubliable.

jeudi 4 mars 2010

Fan de foot ?

A l'occasion des 110 ans de l'OM,  la Fondation Regards de Provence consacre une exposition au Palais des Arts de Marseille, depuis le 20 février et jusqu'au 9 mai.

Les oeuvres inédites présentées par 11 artistes marseillais mettent à l'honneur les moments forts du club de football depuis sa création. Elles sont accompagnées de 110 photos retraçant l'histoire de l'OM qui fait partie intégrante de la culture et du patrimoine marseillais.

Club médiatique, populaire et au palmarès important, l'OM est l'un des emblèmes de la cité phocéenne auquel SILC s'est associé pour proposer un séjour exclusif en Grande-Bretagne, combinant cours d'anglais et football avec des coachs titulaires de l'English Football Association.

Découvrez notre séjour linguistique ENGLISH & FOOTBALL CAMP et bénéficiez de notre super promo !


Crédit image : SILC - OM




mardi 12 janvier 2010

New York, la destination tendance du moment

New York City redevient la 1ère destination touristique des Etats-Unis, place qu'elle n'avait plus occupée depuis 1990.


L'Office du Tourisme de New York indique qu'en 2009, la ville a accueilli 45,3 millions de touristes (dont 8,6 millions d'étrangers). Un nombre plus important que prévu puisque la baisse de fréquentation n'a été que de seulement -3,9% par rapport à 2008 alors que la prévision était de -10% !

La Big Apple passe donc en tête devant Los Angeles, sa grande rivale californienne et Orlando sa petite soeur de Floride (N°1 en 2008).

46,7 millions de visiteurs sont attendus en 2010 et "the City that Never Sleeps" maintient également son objectif de 50 millions de touristes d'ici 2012.

Si vous aussi souhaitez visiter la Big Apple cette année, retrouvez tous nos programmes à New York :
- Nos séjours linguistiques "Discover New York" pour les 15-17 ans ou "Welcome to New York" pour les 18-25 ans, ou bien nos programmes linguistiques incluant une extension de séjour à New York (pour les 14-17 ans) : "Cours Internationaux en Famille", "American Civilization Découverte", et "Bain Linguistique Découverte".
- Nos cours en école de langue pour les étudiants ou pour les adultes.
- Notre séjour évasion touristique "Loving New York", pour les 15-17 ans ou pour les 18-25 ans.
- Nos circuits évasion découverte incluant un stop-over à New York (pour les 15-17 ans) : USA-Canada et US Cross Country.

mercredi 6 janvier 2010

Nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER

Notre nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER 2010 pour étudiants et adultes est à présent disponible et peut être consultée en ligne.

Retrouvez toutes nos formules de cours pour parler anglais, allemand, espagnol, italien, russe, chinois ou japonais, que vous soyez novice ou confirmé, nous avons forcément un programme qui vous correspond.

Bonne lecture et bonne découverte !

jeudi 31 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part V : le choix du pays de destination ?


Cette question se pose principalement pour l’anglais, de nombreux pays anglophones (ou non) proposant diverses formules d’apprentissage.

Cette question est souvent relative à l’accent et à l’anglais parlé dans le pays. S’il existe bien des différences entre l’anglais d’Angleterre, celui d’Irlande, ou encore celui des Etats-Unis, ces différences sont minimes et il s’agit bel et bien de la même langue avec quelques particularités régionales. Ces légères variantes n’empêcheront nullement un jeune de progresser, bien au contraire ; elles seront enrichissantes et permettront de s’approprier la langue dans toutes ses finesses.

Il en va de même de la question des accents que l’on peut entendre entre ces différents pays. Cette diversité des accents ne doit pas être considérée comme un problème de compréhension et cela pour plusieurs raisons :

- On peut trouver autant de différences d’accent entre un irlandais et un anglais, qu’entre un habitant de Londres et un résident de Liverpool.

- Les enregistrements audio qui servent de supports de cours en classe d’anglais en France proviennent de différents pays afin de sensibiliser les jeunes à cette diversité. Nos enfants sont donc déjà confrontés à cette pluralité d’accents avant même un départ en séjour linguistique.

- Elle permet de travailler la compréhension orale et d’ouvrir l’oreille aux différentes versions afin de faciliter la compréhension générale.

- Enfin la motivation principale qui conduit aujourd’hui à vouloir maîtriser l’anglais, n’est certainement pas de devenir présentateur à la BBC, mais plutôt de pouvoir parler et échanger avec des anglais, des irlandais, des canadiens…mais aussi avec un brésilien, un japonais, un russe avec lesquels l’anglais sera peut-être la seule langue commune.

Le choix du pays repose donc davantage sur un désir de découverte plus que d’un choix strictement lié à la langue.

Voici quelques particularités de destinations proposant un séjour linguistique pour l’anglais :

- La Grande-Bretagne : proximité, rapidité d’accès, nombreuses formules proposées en font une destination prisée pour un premier départ à l’étranger.

- L’Irlande : la convivialité d’une île à taille humaine, très différente de la Grande-Bretagne.

- Malte : une île singulière et atypique permettant de progresser en anglais sous le chaud soleil méditerranéen.

- Le Canada et les Etats-Unis : un continent qui reste une destination toujours aussi fascinante pour les ados. Elle est à conseiller en priorité à des jeunes ayant déjà voyagé ou ayant une maturité suffisante.

La prochaine fois nous tenterons de vous apporter des pistes de réflexion pour répondre à la question : A quel moment de l’année partir en séjour linguistique ?

jeudi 24 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part IV : à quel âge partir ?


Un départ à 7 ou à 17 ans ne se fera pas pour les mêmes raisons et les objectifs poursuivis ne seront pas identiques. L’offre actuelle est très diversifiée afin de répondre à ces différentes attentes.

L’apprentissage précoce des langues est indiscutablement la meilleure garantie pour une future maîtrise linguistique, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Partir dès le plus jeune âge semble garantir les meilleurs résultats à condition que l’enfant soit prêt et que ce séjour soit bien préparé. Un départ prématuré peut être contreproductif, aussi est-il conseillé de repousser le séjour d’une année si les réticences sont trop fortes. Il est donc important de parler de ce projet suffisamment longtemps à l’avance en famille afin de répondre aux questions qu’est en droit de se poser un enfant devant quitter sa sphère familiale pour aller s’immerger dans un environnement totalement étranger. Il convient de lui exposer en détail le déroulement du séjour sans noircir le tableau mais sans l’idéaliser non plus. L’enfant devra prendre part au choix de la formule retenue, afin de se l’approprier et surtout de faire de ce séjour un succès tant sur le plan linguistique que sur un plan personnel. Il sera préférable d’attendre une année supplémentaire ou d’opter pour une formule moins intensive pour un premier séjour, si l’on ressent des blocages. Le but d’un séjour linguistique est avant tout de donner envie de s’intéresser aux langues et d’encourager ces apprentissages.

Pour les enfants du primaire, nous conseillons donc des formules restant très ludiques, qu’elles se déroulent en France ou à l’étranger. Le but étant avant tout, l’éveil aux langues, la prise de conscience de la diversité des langues et leur caractère concret.

Pour les collégiens, selon le degré de maturité, on pourra choisir des formules plus ou moins intensives, mais qui devront s’attacher à combiner aspects linguistiques et ludiques. De nombreuses thématiques en relation avec les centres d’intérêt des enfants sont proposées, qu’elles soient culturelles, sportives ou ludiques, chaque enfant doit pouvoir y trouver son compte. A ce stade de la scolarité, l’apprentissage est déjà bien amorcé et le séjour linguistique devra renforcer les acquis ou combler certaines lacunes.

Pour les lycéens, l’offre plus large permettra de répondre à des attentes très précises. Que l’on soit en 1ère en classe européenne anglais et que l’on souhaite progresser, ou que l’on soit en espagnol LV2 et que l’on ait besoin de rattraper le niveau, le séjour choisi sera forcément différent. Selon que l’on vise la maîtrise parfaite de la LV1 ou se perfectionner en LV2 voire LV3, les attentes et donc les objectifs du séjour ne seront pas les mêmes.

En respectant la personnalité de l’enfant et en l’associant à ce projet, l’enfant pourra partir à tout âge.

La prochaine fois nous aborderons la question suivante : Quels pays choisir pour un séjour linguistique ?

vendredi 11 décembre 2009

Gagnez votre séjour à Londres !

SILC organise un jeu concours du lundi 14 décembre 2009 au vendredi 5 mars 2010.

Pour participer, c'est simple, cliquez-ici et invitez vos amis à jouer.


De nombreux lots sont à gagner et le tirage au sort aura lieu le samedi 6 mars.

  • Premier lot : un séjour Discover London au départ de Paris (séjour effectué pendant l'été 2010)
  • Deuxième lot : un bon d’achat de 500 euros pour un séjour SILC (à valoir sur un séjour effectué pendant l'été 2010).
  • Du troisième au cinquième lot : 3 A/R en Eurostar (à valoir sur un séjour en Grande-Bretagne effectué pendant l'été 2010).

Bonne chance à tous !



Crédit photo : copyright Valentin Le Cron

mercredi 9 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal !

 

SILC, c’est 45 ans d’existence, 45 ans d’expérience et toujours les mêmes interrogations de la part des parents. En quête du séjour linguistique idéal pour leur enfant, ils sont souvent désemparés face à l’étendue de l’offre. Il est pourtant assez facile de choisir pour peu que l’on prenne le temps de se poser les bonnes questions avant le départ et que le choix puisse se faire conjointement avec l’enfant.

 

 

Les parents nous posent souvent la question : «Quel est votre meilleur séjour ?»

 

Réponse : «Celui qui sera le mieux adapté à la personnalité de votre enfant et qui permettra de répondre à vos objectifs».

 

Le séjour linguistique idéal n’est donc pas unique mais multiple car il doit être adapté à chacun des candidats au départ. Certes, on peut se risquer à établir une échelle de progression idéale en matière de séjours linguistiques en se basant sur des statistiques. Nous aurions alors, pour un élève ayant choisi anglais en LV1 et espagnol en LV2, une suite logique qui pourrait ressembler à cela :

 

- Primaire :

Cours élémentaire : un séjour linguistique avec hébergement collectif où les cours restent ludiques, pour susciter l’envie d’apprendre une langue étrangère.

Cours moyen : une immersion linguistique dans des familles britanniques en France, pour commencer à aborder la culture britannique en douceur.

 

- Collège :

6ème : un programme linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement collectif pour un premier départ à l’étranger.

5ème : un séjour linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement en famille, à deux francophones, afin de rassurer lors d’une première réelle immersion à l’étranger, des cours le matin et des activités ludiques et de découverte culturelle l’après-midi.

4ème : départ pour l'Angleterre avec placement dans une famille d’accueil en tant que seul francophone et cours dispensés en groupe.

3ème : même type de formule en Espagne pour renforcer son niveau en deuxième langue.

 

- Lycée :

2nde : un séjour en immersion sans cours aux USA

1ère : un séjour One-to-One ou Club 4 en Grande-Bretagne, Irlande, ou encore Espagne, pour travailler des points précis restant à perfectionner.

Terminale : un séjour prépa Bac au printemps en vue de la dernière ligne droite avant l’obtention du précieux sésame. Un séjour Prépa Concours en été pour s’initier aux modalités d’enseignement des classes prépa.

 

Mais ce serait bien trop simple et surtout pourrait s’avérer néfaste pour bon nombre de jeunes. Bien choisir le séjour auquel va participer son enfant est déterminant dans la réussite de cette expérience, et il est primordial de l’y associer.

 

Quelques questions vont pouvoir vous aider dans le choix du séjour. Nous vous proposons de les aborder une à une afin de donner des pistes de réflexion pour pouvoir mieux y répondre. Après avoir choisi la langue que l’on souhaite perfectionner, la première question à se poser  est :  quel mode d’hébergement pour un séjour linguistique ?

 

Elle sera étudiée ici même dans un prochain post.

 

 

 

Crédit photo : copyright EC

mercredi 2 septembre 2009

Do you speak english?

Certains d'entre vous connaissent le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) et l'ont même déjà passé. Ce test est souvent demandé pour s'inscrire dans les universités anglo-saxonnes et en 2008, plus de 20 000 Français se sont frottés à ses questions. Malheureusement les résultats ne sont guère encourageants car le niveau atteint à peine celui d'une fin de scolarité au lycée (88 points obtenus au TOEFL en moyenne), alors que le niveau demandé par les universités est en général plus élevé.

Les Français sont particulièrement plus mauvais à l'oral qu'à l'écrit et l'on constate que ce résultat ne fait que stagner d'une année sur l'autre alors que nos voisins européens s'améliorent de façon significative. Au classement général des connaisseurs de la langue de Shakespeare, la France n'arrive qu'au 69e rang mondial (sur un total de 109 pays) et au 25e rang européen (sur un total de 43 pays) !!

 

La question du pourquoi un si mauvais niveau en anglais des Français implique des réponses multiples, parfois controversées. En revanche la meilleure solution pour palier ce manque de connaissances linguistiques, et ce, quelque soit votre âge, reste le séjour dans un pays anglophone, pour perfectionner votre oral ou pour préparer le fameux TOEFL.

Crédit photo : Patrocinio

vendredi 3 juillet 2009

Partir avec SILC : un séjour en images !

Découvrez le reportage de 100%MAG sur M6 diffusé jeudi 2 juillet 2009 à 18 h 50.

Reportage, mettre le curseur sur 24mn50 au début du reportage sur les séjours linguistiques.

Le départ de la Gare du Nord pour les groupes du 19 juin, les cours et les visites de Londres, vous saurez tout sur le déroulement de nos programmes. 

mercredi 10 juin 2009

Escapade à New York d'une collaboratrice SILC

« Salariée depuis 10 ans chez SILC,  j'ai mis à profit une semaine de congés en mai pour aller découvrir New York et visiter notre école de langue partenaire Zoni Language (page 35 de notre brochure Étudiants/Adultes). Idéalement située en plein coeur de Manhattan, elle jouxte l'Empire State Building et fait donc profiter à nos clients d'un environnement exceptionnel. Elle est répartie sur 2 étages où se croisent des centaines de gens et plus de 15 nationalités. Tout y est fait pour que l'on s'y sente bien et que l'on puisse y apprendre ou réviser l'anglais dans d'excellentes conditions : l'accueil y est très sympathique, les salles de classes nombreuses, spacieuses et fort bien agencées. Les groupes formés à l'arrivée après un test de niveau permettent un apprentissage efficace et un vrai bain international ; on y côtoie des Coréens, des Japonais, des Africains de l'Ouest, des Allemands , des Hollandais, des Italiens, etc.

La pratique de l'anglais y est immédiatement obligatoire pour communiquer. Une cafétéria fort bien achalandée est à disposition à l'intérieur des locaux et de nombreuses activités sont proposées essentiellement basées sur la découverte de New York, ses célèbres sites, ses spectacles et sa vie culturelle.

Cette ville m'a sans conteste subjuguée ; sa diversité culturelle et humaine fait sa force. Les gens y sont très chaleureux et toujours à disposition pour vous aider à vous retrouver où à vous situer car la ville est grande, très grande, impressionnante par l'activité qui y règne en permanence et qui s'appuie sur quelques chiffres révélateurs : 8 millions d'habitants auxquels viennent s'ajouter 40 millions de touristes chaque année, 5 immenses quartiers, 17300 restaurants, plus de 27 musées immenses, tout cela à faire sous une météo plutôt clémente puisque la ville bénéficie de 200 jours d'ensoleillement par an .

Elle permet aussi à ceux qui ont envie de se mettre au calme de se réfugier dans l'immensité de verdure de Central Park . 

On y côtoie la mode dernier cri et toute l'extravagance est permise ; j' y mets une réserve quant à celle des escarpins ou autres chaussures à talons car vraiment c'est une ville ou l'on marche souvent, beaucoup et longtemps, il y faut être bien dans ses baskets. » Minerve

 

mardi 9 juin 2009

Laurence ou la Passion des Langues avec SILC

"Je m’appelle Laurence Pasquini. J’ai 29 ans et je suis maintenant professeur de français en Angleterre depuis plus de 6 ans. 

Tout a commencé lorsque j’avais 10 ans. Mon premier voyage avec SILC était un séjour de type junior camp en Angleterre. Comme un centre de vacances avec des enfants du même âge, quelques cours d’anglais le matin et des activités sportives et culturelles l’après-midi. Cela m’a beaucoup plu car même si j’étais en Angleterre je retrouvais les activités typiques d’un centre de vacances avec des enfants de mon âge et des animateurs sympas.

L’année suivante, après un an d’anglais en 6ème, je suis partie pour 3 semaines en immersion dans une famille à Brighton en Angleterre. C’était une grande étape car, avec seulement les bases d’anglais, il fallait comprendre et se faire comprendre avec la famille d’accueil. Puis aux vacances de Pâques, je suis partie deux semaines à Nottingham dans une famille, en séjour classique. Déjà, mon niveau d’anglais commençait à évoluer et j’avais beaucoup plus confiance en moi en cours d’anglais au collège. Je participais plus et connaissais le vocabulaire et la grammaire vu en cours car on l’avait déjà abordé lors des classes d’anglais pendant les voyages avec SILC. Les cours avec SILC sont vraiment structurés pour réviser les points linguistiques vus dans le programme national.

Après mon année de 5ème j’ai décidé d’aller trois semaines en Irlande près de Dublin et là je suis tombée amoureuse de l’Irlande. La famille d’accueil était incroyable, je me suis tout de suite entendue avec les 4 enfants. Les paysages et la culture irlandaise m’ont immédiatement attirés. Les visites culturelles et la ville de Dublin étaient extraordinaires. Après cela, je suis retournée chaque année pendant 4 ans dans la même famille !!!

En 4ème et 3ème j’ai choisi option anglais renforcé au collège et l’anglais était devenu une de mes matières les plus fortes. J’adorais participer en classe. Moi qui était une élèves très timide, je me retrouvais à aider la prof et corrigeais les autres élèves. C’est à ce moment que mon désir d’enseigner est apparu et je voulais définitivement voyager et travailler dans un pays anglo-saxon.

Au bac, j’ai pris option littéraire avec anglais et espagnol. Toujours avec SILC, j’ai fait d’autres voyages en Irlande et aussi le séjour découverte au Etats-Unis et Canada lors de mes 17 ans. Découvrir la côte Est de l’Amérique était fabuleux. Les grandes villes que l’on voit à la télé étaient devenues réalité. C’était incroyable, je n’oublierai jamais ce voyage.

A l’université, j’ai été acceptée à l’université Catholique de l’Ouest après l’examen d’entrée. Deug d’anglais et Licence d’anglais avec option Français Langue Etrangère. Mon but était d’enseigner le français dans un pays anglo-saxon. Pendant mon année de licence je suis partie un semestre (5 mois) en tant qu’étudiante ERASMUS. J’ai passé mes partielles en Angleterre et les notes aux examens comptaient pour ma licence. La vie étudiante en Angleterre était fantastique. J’ai adoré mon séjour et voulait y retourner dès que possible.

J’ai continué une année en France et obtenu ma maitrise FLE (français langue étrangère) avec mention et ensuite je suis repartie dans la même université où j’avais fait  un semestre. J’ai fait un an de préparation PGCE pour être prof en Angleterre. Comme le gouvernement anglais est à la recherche de professeur, on est rémunérés pour faire l’année de préparation. Bonus ! Il na pas été difficile d’obtenir mon premier emploi en tant que professeur de français. Etant française, on a toujours la priorité sur les anglais voulant enseigner le français. J’ai passé trois ans dans le nord de l’Angleterre dans un collège. C’était difficile au début surtout au niveau de la discipline et j’ai décidé en 2005 de vouloir enseigner à des élèves plus jeunes.

Maintenant  cela fait presque 4 ans que j’habite à Windsor (près de la reine !) et j’enseigne le français à des élèves de 9 à 13 ans (CM1 à la 5eme). En 2006, Je suis devenu chef du département des langues, c’est-a-dire que je supervise les autres profs de français.  

J’adore enseigner et transmettre ma passion des langues à d’autres personnes. Vivre en Angleterre est pratique, avec l’Eurostar c’est rapide et je retourne en France à chaque période de vacances pour revoir ma famille. Très tôt j’ai su que je voulais devenir professeur de français en Angleterre et je suis aujourd’hui fière d’avoir réussi ce que je désirais. Je ne pense pas vouloir faire autre chose.

Je pense que les séjours linguistiques avec SILC m’ont vraiment aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui. Mon accent français a disparu quand je parle anglais. Lorsque les gens me rencontrent pour la première fois, ils ne savent pas que je suis française et lorsque je le leur dis, ils me complimentent toujours sur ma prononciation.

Maintenant j’aimerais redonner à SILC un peu de ce qu’il ma apporté. J’ai passé des vacances inoubliables et fait des séjours merveilleux grâce à SILC et j’espère faire partie des prochains séjours. Avec mon expérience en tant que participante et en tant d’enseignante je pense avoir toutes les qualités pour encadrer."

Laurence Pasquini, juin 2009

Crédits photos : SILC

lundi 23 février 2009

Une campagne de sensibilisation pour faire face au manque d’interprètes anglophones.

Depuis le 19 février dernier, le département des langues de la Commission Européenne a décidé de mettre en place une campagne visant à encourager les jeunes à effectuer leur carrière dans les langues et “faire de l’anglais une langue moins rare”.

Cette réaction émane d’un constat simple des institutions européennes : d’ici 2015 il y aura pénurie d’interprètes en anglais et la Commission veut s’assurer que les conférences multilingues continueront d’exister lorsque les traducteurs actuels auront pris leur retraite.

La campagne mettra en lumière cette évidence à travers, notamment, une vidéo pour promouvoir les métiers de l’interprétariat au Royaume-Uni.

Dans le journal l’Economiste de la semaine dernière, le professeur Philippe Van Paris de l’université catholique de Louvain en Belgique prédit que “les Européens sont en train de devenir bilingues, excepté les anglophones, qui deviennent monolingues” et de souligner “les intervenants des diverses conférences européennes choisissent automatiquement la langue qui exclut le moins de personnes dans la salle” ce qui peut être traduit par “presque toujours l’anglais”. La prédominance de la langue anglaise soulève de réels problèmes ajoute le professeur.

Dans l’espoir d’enrayer ce processus, la Commission souhaite sensibiliser les jeunes de langue maternelle anglaise sur ce problème et les informer sur les possibilités d’études et des débouchés variés dans le domaine linguistique. Cette campagne d’information sera étendue plus tard dans l’année auprès des jeunes de langues maternelles allemande et française.

vendredi 29 février 2008

Ca déménage à Oxford !

A compter du 25 mars 2008, notre école partenaire à Oxford déménage.
Le nouveau bâtiment qui accueillera l'école sur 3 étages, est implanté dans la rue la plus commerçante du quartier de St Giles, l'un des meilleurs d'Oxford, à seulement 100 mètres du Musée Ashmolean (voir plan en pièce jointe).
L'école bénéficiera d'infrastructures modernes et confortables avec des salles de classe spacieuses et climatisées, une vaste bibliothèque et un grand espace Internet avec connexion Wifi gratuite. Un café est également en cours de construction sur le toit du bâtiment et ouvrira ses portes fin 2008.
Avec ses nouveaux équipements performants, son équipe pédagogique professionnelle, la qualité et le choix de ses cours, cette école entrera inconstetablement dans le top 5 des meilleures écoles de langue d'Oxford.
 
Claire Pimenta de Miranda - Responsable des séjours Etudiants/Adultes

lundi 18 février 2008

GOING Global à l'ESCEM Tours/Poitiers

Le 6 février dernier, l'ESCEM a convié ses étudiants à assister à une journée d'information sur les possibilités de stages et de formations à l'étranger "Going Global". SILC était présent lors de cet évènement qui a attiré de nombreux étudiants des campus de Tours et Poitiers. La majorité des étudiants recherche un stage en entreprise et les pays anglophones sont très demandés avec les Etats-Unis, la Grande Bretagne et l'Australie qui sont, sans aucun doute, les destinations les plus attractives pour les étudiants. Une collaboration entre les écoles, les universités et SILC donne ainsi la possibilité aux étudiants de découvrir différentes opportunités afin de peaufiner leur niveau de langue par l'intermédiaire d'un séjour à l'étranger au sein d'une école internationale ou bien lors d'un stage en entreprise.

vendredi 25 janvier 2008

Malte change de monnaie

Depuis le 1er janvier 2008, l'Euro est devenu la monnaie officielle à Malte. Pendant tout le mois de janvier, les lires maltaises continueront d'être acceptées pour tout réglement mais, à compter du 1er février, il faudra payer en Euro et changer ses lires maltaises auprès des banques (1 € = 0.429300 MTL)
Le nombre de pays utilisant l'Euro passe donc désormais à 15 (Chypre étant également passé à l'Euro le 1er janvier 2008).
Retrouvez nos programmes à Malte : etudiants / adultes (cours de langue), linguistique (Cours internationaux en résidence, Cours internationaux en famille, anglais au soleil)

Claire Pimenta de Miranda

mercredi 16 janvier 2008

Le rugby et l'apprentissage d'une langue:

Le magazine "Language Travel Magazine" révèle qu'un pourcentage élevé de jeunes australiens a étudié au sein des écoles françaises durant l'année 2007.
En effet avec 13% du total des étrangers, le contingent australien vient en seconde place juste derrière les allemands.
Cette situation insolite est le résultat de la coupe du monde de rugby qui vient de s'achever.
En effet, de nombreux jeunes australiens étant venus supporter les wallabies en ont profité pour apprendre le français   !

lundi 26 novembre 2007

Témoignage Prépa-Concours

Ma mère m'a annoncé en décembre qu'elle était tombée par hasard sur un stage d'anglais spécifique aux classes prépas. Comme je n'étais pas très bonne dans cette matière, j'ai décidé de le faire, même si la présentation insistait sur l'importance du travail demandé.De toute façon, ça ne pouvait pas me faire de mal !Je me suis donc retrouvée le 9 juillet 2006 à la Gare du Nord, avec un groupe d'une quarantaine de personnes, direction Waterloo...Arrivés en banlieue londonienne, on nous a répartis dans différentes familles.J'ai eu la chance de tomber chez une jeune maman célibataire, qui avait seulement deux ans de plus que moi.Elle m'a tout de suite mise à l'aise, et dès le début, on a beaucoup parlé.Puis elle m'a donné les clefs, en me disant que j'étais libre de faire ce que je voulais, que j'étais ici chez moi...

Le lendemain, je suis allée à "l'école", un centre privé qui loue des salles pour les cours ; trois groupes d'une vingtaine de jeunes ont été constitués. Dès le début, l'accent a été mis sur le travail que l'on devait fournir:cours le matin jusqu'à 13h environ (un peu plus tard pour ceux qui devaient passer l'oral) : beaucoup de grammaire, des thèmes et des versions, puis chaque soir nous devions rendre pour le lendemain un exercice écrit (version ou thème).Au début, j'ai trouvé que c'était une façon assez terrible de passer son mois de juillet, mais finalement, avec un peu d'organisation, la charge de travail n'est finalement pas si importante qu'elle en a l'air(ma seule réelle difficulté ayant été de me retrouver dans un groupe uniquement composé de gens qui étaient en prépa scientifique).Mais les professeurs ont été très souples, et ont accepté que je fasse d'autres types d'exercices qui convenaient mieux à ce que l'on me demandait au concours de l'ENS-LSH.

Il nous restait finalement assez de temps libre pour visiter la "ville", aller au cinéma (j'ai ainsi vu en avant-première Pirates des Caraibes 2!),faire des parties de foot, et bien-sûr visiter Londres. Le jeudi après-midi était consacré à la visite des monuments londonniens (Cathédrale St Paul, la Tate gallery...)mais beaucoup de personnes y retournaient le week-end.C'est ainsi que j'ai pu assister à une représentation de "César et Cléopatre "de Shakespeare au Globe theatre.C'était vraiment super.
Les trois semaines sont finalement passées très vite et j'ai beaucoup apprécié ce stage.Ce que j'en ai tiré?mon niveau d'anglais s'est amélioré, ce qui m'a valu une note correcte au concours.Mais surtout j'ai eu la chance de rencontrer un garçon charmant du groupe, et nous sommes ensemble depuis un an et demi, et en souvenir de notre séjour prépa concours avec Silc, nous sommes retournés cet été à Londres !

Stéphanie D.

- page 2 de 3 -