SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - apprendre une langue

Fil des billets

mardi 14 octobre 2014

Testez English Attack pendant 1 mois grâce à SILC, et profitez de 25% de remise sur un abonnement !

Découvrir des extraits de Hunger Games, Monuments Men ou Very Bad Trip en VO motiverait votre ado à progresser en anglais ? Ça tombe bien, SILC lance une offre de e-learning en partenariat avec English Attack : films récents et exercices ludiques permettent de travailler compréhension et vocabulaire. 


1 mois offert et 25% de remise sur tout abonnement English Attack

Grâce à son partenariat, SILC vous fait bénéficier de : 

  • Un accès gratuit pendant un mois (valeur : 12€)
  • Une remise de -25% sur toutes les formules d'abonnement

Une idée cadeau utile pour un ado, pour un anniversaire ou Noël !

> Pour profiter de l'offre, rendez-vous sur http://www.english-attack.com/SILC

A qui s'adresse English Attack ?

Destiné aux collégiens et lycéens qui souhaitent progresser en anglais, English Attack est un site web qui propose chaque semaine des exercices sous forme de jeux, basés sur des extraits de films récents en version originale : the LEGO movie, Hunger games, Monuments men, Saving Mr Banks, The Hobbit, Very bad trip,... English Attack est un site de e-learning efficace et extrêmement ludique pour des ados.

Comment ça se passe ?

Chaque semaine, l’abonné reçoit un email l’invitant à découvrir la dernière vidéo mise en ligne et les exercices, des jeux pour réviser, le vocabulaire autour d’un thème, un karaoké vidéo ou l’un des 1000 exercices-vidéos déjà mis en ligne. 

Après les courts extraits de films, séries ou actualités récentes en VO, des exercices basés sur la vidéo proposent de vérifier la compréhension, le vocabulaire, et de progresser en anglais tout en s’amusant.

Au fur et à mesure de sa progression, l’abonné collectionne des badges pour le récompenser des missions effectuées.

C’est une formule efficace et plaisante pour un ado qui souhaite améliorer son niveau d’anglais.

Chez SILC, elle nous a convaincus, essayez-la pour votre ado : c’est l’occasion idéale pour qu’il travaille son anglais entre deux séjours linguistiques !

mercredi 30 avril 2014

Perles de langage et faux-amis en anglais

Le mois dernier sur Facebook, je proposais à nos fans de découvrir des perles de langage que l'on rencontre régulièrement en anglais : faux-amis, mauvaise interprétation ou traduction littérale. Ce que les professeurs d'anglais entendent à longueur de journée en somme… :-P.

Je vous laisse découvrir cette sélection exhaustive...

  • "I have just washed a shark"...
    Mon Dieu, il a lavé un requin ? Nooon, il fallait probablement comprendre "watched" : il a vu un requin. Ou comment un "t" fait toute la différence...

  • Un américain vous dit "This show is dramatic".
    Ce mot est un faux-amis et ne signifie pas dramatique, mais "spectaculaire". Pour dire dramatique, en anglais on dira plutôt tragic ou disastrous.

  • Un grand classique : "She throw the paper on the bitch".
    BITCH VS BEACH : bitch, c'est la femelle du chien, ou en argot une fille aux vertus très légères / beach, c'est la plage.
    Le son "i" de bitch est très court, et la sonorité "tombante" / le "i" de beach est plus long -> dîtes-le en souriant et c'est gagné !

  • Et non ! "Flat egg" et "hard egg" ne signifient pas "œuf au plat" et "œuf dur".
    On dit : fried egg ou sunny side up, et hard-boiled egg.

  • "More women are entering the workforce" = Plus de femmes s'engagent dans les travaux éprouvants ? 
    Mmmm… not exactly ! "workforce" = population active

  • On vous propose un jour "Do you want some coke ?"
    Pas d'inquiétude, on vous propose juste un coca ;)

  • A la bonne vôtre ! = At the good yours ?
    Nope ! Pour trinquer à l'apéro, les anglais disent "cheers"

  • "spring water" = eau de printemps / eau à ressort ?
    Et non, c'est de l'eau plate. Et pour l'eau pétillante, on dit "sparkling water".

  • "Can you send me your resume ?"
    Cela signifie "pouvez-vous m'envoyer votre CV ?"

  • Keep cool and dry ne veut pas dire "restez calme et sec", mais conserver à l'abri de la chaleur et de l'humidité

  • Fresh milk used = Lait frais usagé ?
    Non ! Cela signifie "fabriqué avec du lait frais"

  • Take out or eat in = Sortez ou mangez dedans ?
    Non : sur place ou à emporter

  • Dans un fast food anglais ou américain on vous demandera peut-être à la fin de votre commande : "Za-bi-hall ?!"
    Clin d'œil au moment de solitude vécu par thetravelingirl lors d'un séjour à NY, à qui on demandait "That will be all ?" (ce sera tout ?).

  • Petit exercice de prononciation (son [i], court ou long) : sit-seat ; fit-feet ; hit-heat ; live-leave.

  • Pour dire "ne pas être dans son assiette" = Not to be in one’s plate ?
    Nope, on dit : "to be out of sorts"

Pour aller plus loin...


Si vous voulez poursuivre, je vous invite à découvrir :

mardi 25 mars 2014

American slang : that’s hella cool* !

American slang*L’argot américain : c’est trop cool ! 

Comme les jeunes français, les américains utilisent sans s’en rendre compte une multitude de mots d’argot, que l’on n’apprend généralement pas en cours d’anglais en collège ou lycée. Découvrez ici quelques expressions typiquement américaines, que vous entendrez probablement au cours de vos discussions.

  • Got you / Gotcha = je t'ai compris. Lorsque l'on a compris une explication compliquée, on répond "gotcha !". S’utilise aussi, après avoir fait une blague, pour dire “je t’ai eu !”.
  • "Hella" = superlatif, contraction de l’expression “hell of a lot”. Même usage que notre "trop" en français (vous savez les "trop cool", "trop beau", "trop nul",…). Ex: "that's hella dough !" (cool) / “that's hella deep” (c’est trop classe) / I’m hella happy (je suis trop content) / i’m hella good (je me sens trop bien) / he’s hella handsome (il est trop beau) / this skirt is hella tight (cette jupe est trop stylée),...
  • "Nasty" = "Neat" = "Rad" = super cool !
  • "Whatcha gonna do Friday night ?" = "What are you going to do Friday night ?" - Les américains utilisent beaucoup les contractions de mots. Dans le même registre : "Gimme the bread" pour "Give me the bread" ou encore "Wassup ?" voire "S'up ?"pour “what's up?" (Quoi de neuf ?)
  • "Right back at ya" = à toi aussi. Ex: - Have a good day! - Right back at ya!
  • "Same here" = moi aussi. Ex: - I have so much work to do   - Same here dude!
  • "Sweet!" = sympa, cool. Ex: - I can do that for you - Sweet, thanks!
  • "Give me a break!"  = tu plaisantes !
  • "She’s the teacher’s pet" = c'est la chouchou du prof
  • "Get out of here!" = tu veux rire !
  • "to cut class" = sécher un cours
  • "Is that great or what?" = c'est génial non ?
  • My sister's boyfriend is a real "airhead". (= crétin)
  • I almost fell asleep during the test after an "all-nighter". = Nuit blanche
  • After working all day I am really "beat". (= crevé)
  • If you make another "boo-boo" like that, you won't have a job. (= erreur, bourde)
  • Do you know where the "can" is? = bathroom
  • He is a "couch potato" = lazy person (fainéant)
  • I need more time "to cram" for the test = bûcher pour un exam
  • This disco is really "dead" tonight (comme en français : c'est mort, pas d'ambiance)
  • Anna gave me an "earful" / "a lot of gossip" about our colleagues (raconter des ragots)
  • His older sister is a "fox" / is "foxy" = canon / sexy
  • I listened to the joke twice, but I still don't get it (= understand) = piger
  • Do you want rice or "spuds" for dinner? = patates
  • My father looks "square" in his jacket. = ringard
  • This food tastes “yucky” = dégoutante

Vous souhaitez ajouter des expressions à cette liste : postez les sur notre page Facebook avec le hastag #slangUS !

Découvrez également des mots d’argots anglais couramment utilisés en Grande-Bretagne.

Je vous laisse également apprécier cette vidéo pleine d'humour avec Hugh Laurie et une présentatrice qui font une "battle" sur le british slang VS american slang :

vendredi 15 février 2013

Pourquoi prendre des cours d'anglais en Angleterre ?

Apprendre l'anglais en Angleterre

Les avantages de prendre des cours d'anglais en Angleterre sont multiples :

  • Les cours sont dispensés par un professeur natif, habilité à enseigner sa langue maternelle. Il maîtrise donc les accents, les intonations de langage, il dispose d'un vocabulaire enrichi, et, aux yeux des élèves, d'une légitimité naturelle à enseigner sa propre langue.
  • Lorsque ces cours d'anglais sont organisés en groupes internationaux, le jeune français se retrouve avec des jeunes d'autres nationalités ; la seule langue commune qui leur permet de communiquer est l'anglais ; un bon moyen de pratiquer la langue, et de faire des rencontres internationales.
  • Lorsque l'élève sort de son cours d'anglais, il continue à travailler la langue à travers les petites actions du quotidien : pour acheter un titre de transport, demander son chemin, lire une carte, pour faire des achats dans les commerces, s'adresser à un vendeur, payer dans la monnaie du pays,...
  • Les activités culturelles, sportives ou ludiques du séjour sont à chaque fois un prétexte idéal pour l'élève de pratiquer son anglais dans diverses situations : au guichet du musée, pour lire les commentaires des oeuvres, pour pratiquer un sport de groupe, donner des consignes,...
  • Le fait d'être hébergé dans une famille anglaise permet de pratiquer l'anglais du quotidien (mettre la table, faire son lit, proposer de l'aide en cuisine,...), de découvrir le vocabulaire familier anglais, les contractions de mots, mais aussi de découvrir le mode de vie d'une famille anglaise, de partager avec eux une soirée télévisée, de faire des jeux avec les plus jeunes,...
  • Enfin, le fait de vivre dans un pays anglophone met tous les sens en éveil : le fait de lire des panneaux, des affiches, des prospectus en anglais, d'entendre parler anglais partout autour de soi, de s'exprimer en anglais en toute occasion, ou encore de manger anglais, permet une immersion complète qui favorise les progrès rapides en anglais.
Vous l'aurez compris, pour améliorer rapidement son niveau d'anglais, l'immersion dans une environnement 100% anglais est la formule la plus intensive.

Pour les collégiens et lycéens qui souhaiteraient finir leur dernier trimestre d'anglais en beauté, SILC propose encore quelques disponibilités sur ses séjours en Grande-Bretagne aux vacances de printemps : l’Anglais en duo pour les plus jeunes ou ceux qui partent pour la première fois, le Discover London, qui met la découverte de Londres au coeur des cours et activités, le Club 4, séjour intensif en mini groupe de 4, ou encore le Prépa-Bac pour les Terminales qui souhaitent se préparer efficacement aux épreuves du bac.

Infos & Conseils au 0806 600 021.

Des mots d'anglais au tableau noir - © afp.com/Nicolas Asfouri


dimanche 26 septembre 2010

Aujourd'hui, l'Europe fête la journée des langues

Comme tous les ans, depuis maintenant 9 ans, nous fêtons aujourd'hui la Journée Européenne des Langues.

Créée en 2001 à l'initiative du Conseil de l'Europe, lors de l'Année Européenne des Langues, cette journée est dédiée à promouvoir l'apprentissage des langues en Europe et à sensibiliser le public à la diversité linguistique.

A l'occasion de cette fête, une série de manifestations est organisée dans les 43 pays membres, principalement dans les écoles, les universités ou les centres d'enseignement des langues. Ces évènements proposent par exemple un concours de vocabulaire ou de poésie dans plusieurs langues étrangères, une étude de la racine grecque des mots utilisés au quotidien en Europe, la découverte du rôle des langues dans les anciens pèlerinages et le tourisme d'aujourd'hui, la traduction de poèmes d'une langue à une autre, des rencontres et échanges polyglottes, des conférences linguistiques, des ateliers chansons, des quizzes et des jeux... Toute personne peut participer à cette journée, chacun à son niveau, sans forcément avoir de moyens importants à y consacrer ou sans faire partie d'une institution ou d'une association. Réfléchissez, vous trouverez forcément comment faire partie de la fête aujourd'hui !

Rejoignez SILC et la Journée Européenne des Langues sur Facebook

samedi 24 avril 2010

Partir en séjour et s'ouvrir au monde...

Partir en séjour linguistique à l'étranger n'est pas toujours facile et demande une grande flexibilité et une ouverture d'esprit importante. Certaines cultures étrangères nous paraissent être similaires à la nôtre, et pourtant chaque pays est différent et dispose de sa propre culture.

Lire la suite...

mardi 13 avril 2010

Toujours plus de satisfaction en séjours SILC

Chaque année, SILC réalise des analyses pour mesurer la qualité des séjours linguistiques. Près de 3000 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, partent en séjour linguistique chaque année.

Si les participants et leurs parents peuvent joindre à tout moment l'équipe SILC durant leur séjour, le questionnaire envoyé après le retour permet de mesurer pleinement la qualité des prestations proposées et la satisfaction des participants.

Résultat : 97.3% de satisfaction en 2009*, sur tous les séjours linguistiques, à toutes les périodes de vacances (automne 2008, hiver, printemps et été 2009), pour l'ensemble de notre clientèle : particuliers ou émanant de collectivités, le taux est en progression de 2.5% par rapport à la saison précédente.

Ce taux est validé par Afnor NF Service dans le cadre des exigences et des contrôles de la certification NF295.

Ce chiffre éloquent rend bien compte du savoir-faire et de l'expérience SILC : depuis 45 ans, les équipes SILC en France et à l'étranger mettent tout en oeuvre pour que les jeunes partent et séjournent en toute sécurité, matérielle et affective.

*taux calculé sur l'ensemble de nos prestations des clients se disant "très satisfaits" ou "satisfaits". L'analyse porte sur : les renseignements préalables, la réservation, le voyage, les acheminements, la famille ou la résidence, les cours, les activités et excursions, l'encadrement.

Crédits photos SILC

 

mercredi 7 avril 2010

En avril, SILC passe à la radio !

SILC participe à une émission spéciale "Séjour linguistique en France dans une Famille Britannique" sur Radio Accords le 13 avril à 20h.
Rendez-vous sur le 96.8!

Radio Accords www.angouweb.com
Parce qu'elle est reliée au réseau des Radios Chrétiennes en France (RCF), ses émissions ont une extension nationale et aussi internationale, grâce au relais de Radio Vatican.
 
Crédit photo Phil Messelet - CL

mercredi 10 février 2010

Choisir son orientation

L’ADREP (Animation et Développement des Relations Ecoles-Profession) organisait son 34ème salon de l’orientation le dernier week-end de janvier à Paris.

De nombreux jeunes, de 13 à 20 ans, sont venus de la région parisienne au cours de ces deux jours pour trouver un établissement scolaire, universitaire ou des renseignements sur un métier ou un séjour à l’étranger.

SILC était présent, pour proposer ses séjours linguistiques pour les vacances de printemps et d’été. Notre stand a connu un vif succès auprès des visiteurs. Conscients de l’importance de la maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères, les collégiens et lycéens recherchaient des informations pour partir se perfectionner lors de ces vacances. Le séjour linguistique Anglais en Duo a été fortement plébiscité par les collégiens et leurs parents. Ce séjour combinant cours d’anglais et découverte de la culture britannique en version «cocooning», rassure les parents et les voyageurs les plus jeunes.

Les lycéens quant à eux, ont porté davantage leur choix sur les séjours plus intensifs où le nombre de cours est plus important et avec une immersion en famille d’accueil en étant le seul francophone. Nos séjours Club 4 et One-to-One répondent bien aux attentes plus poussées de ce public.

Le Bac est une échéance qui arrive à grand pas pour les terminales. Ces derniers ont été rassurés de découvrir notre séjour Prépa-bac à Pâques. Cette formule centrée sur les épreuves de l’examen de fin d’études du secondaire permet en une semaine de se sentir plus à l’aise et d’aborder plus sereinement la fin de l’année scolaire.

Certains envisageant l’expatriation sur une plus longue période pour découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et s’approprier une seconde, voire une troisième langue vivante, se sont vus proposer nos programmes étudiants/adultes. La souplesse de notre offre de cours de langue en école internationale, de missions de volontariat ou de stages en entreprise à l’étranger a été grandement appréciée des futurs globe-trotters.

Nous remercions les organisateurs pour leur invitation et leur professionnalisme en prenant déjà rendez-vous pour la 35ème édition de ce salon de l’ADREP.

Crédits photos : copyright SILC

jeudi 4 février 2010

Mon Noël en France, par Lisa Olfs

Lire la suite...

vendredi 22 janvier 2010

Le Noël d'Hanna en France, en séjour scolarité

Mon Noël en France, par Hanna, 16 ans

Normalement, j'habite avec ma famille d’accueil à Marmande, au sud de la France. Mais pour Noël, nous sommes allés en Bretagne le 24 décembre, où les parents de ma mère d’accueil Florence habitent. Pour moi, Noël était très différent qu’en Allemagne, mais vraiment une bonne expérience.

Le soir du 24 décembre nous étions avec la famille chez la sœur de Florence et il y avait un grand repas. D’abord, nous avons pris l’apéritif et nous avons trinqué à Noël. Puis nous sommes allés à table qui était très décorée, comme le sapin. Chez ma famille d’accueil, on a déjà mis le sapin de Noël trois semaines avant, au début de mois décembre.

Pour manger il y avait avant le plat principal du foie gras et beaucoup de choses de la mer (c’est typique pour la Bretagne).  Le plat de résistance était un rôti avec des champignons, des poires et des marrons. Après cela, on a mangé du fromage et de la salade.

Et finalement il y avait la bûche, le gâteau de Noël comme dessert.

Le repas a duré longtemps mais nous avons aussi beaucoup parlé et l’ambiance était sympathique. Mais nous n’avons pas ouvert les cadeaux le soir comme en Allemagne et nous ne sommes pas allés à l’église non plus, c’était un peu étrange pour moi.

J’avais bien aimé la soirée parce qu'il y avait plein de bonne humeur et comme ça je n’ai pas vraiment eu le temps de penser à ma famille en Allemagne qui m’a un peu manqué.

Le lendemain, le 25 décembre, je suis allée à l’église le matin parce que je suis habituée d’y aller à Noël, mais je crois qu’il n’y a pas beaucoup des français qui vont encore à l’église.

Le midi, avant le déjeuner nous avons mis tous les cadeaux sous le sapin, il y en avait plein. Chacun à son tour a distribué ses cadeaux aux autres qui les ont ouverts. Moi, j’avais aussi des colis de ma famille et mes amis en Allemagne à ouvrir alors j’étais très contente avec tous mes cadeaux. Et les autres aussi, tous étaient heureux et après nous nous sommes mis à table pour manger encore une fois beaucoup de choses.  Le jour de Noël, nous avons encore fait une promenade l’après-midi. A part ça nous avons bien regardé nos cadeaux et manger des petits gâteaux allemands que j’avais fait à Marmande.

En résumé je peux dire que mon Noël en France était très bien et une expérience que je n’oublierai jamais. C’était quand même un peu dur quand j’ai pensé à ma famille en Allemagne et tous les choses qu’ils font, parce que je crois que Noël est encore fêté un peu plus en grand en Allemagne. Mais toute la famille a tout fait pour que je me sente bien et j’ai aussi eu beaucoup de cadeaux de ma famille d’accueil comme un vrai membre de la famille."

 Copyright : photos  SILC- Hanna P.2010

jeudi 14 janvier 2010

Choisir un séjour linguistique Part VII : quel organisme choisir ?

Le marché français s’est considérablement assaini depuis le milieu des années 90 et n’a eu de cesse de se professionnaliser. Aujourd’hui, différents acteurs connus et reconnus sont présents en France mais quelques «charlatans» subsistent toujours. Afin d’éviter toute déconvenue il est important de vérifier les éléments suivants avant de confier son enfant.

  • Loi française
Il est avant tout primordial de faire appel à un organisme établi en France et régi par la loi française. Internet permet aujourd’hui à n’importe qui de diffuser son offre en France, sans pour autant garantir que celui-ci soit régi par les lois françaises.
  • Expérience
Chaque année des structures font leur apparition pour disparaître après quelques mois d’activité. Pour éviter les désagréments il est recommandé de faire appel à un organisme ayant un grand nombre d’années d’existence. Sans être un gage de garantie suffisant, il est cependant la preuve du sérieux de l’organisme et de sa conformité aux règles du marché.
  • Licence de voyage

Les organisateurs de séjours linguistiques doivent obtenir une licence de voyage (à défaut un agrément jeunesse et sports pour les structures associatives) dont le numéro doit apparaître sur les documents officiels. Ce numéro commence par LI suivi d’un code à neuf chiffres.

  • Labels de qualité

- L’UNOSEL et l’Office (ou ONGSSL) :

Il est indispensable de choisir une société adhérant à un organisme de contrôle de la profession. Il existe deux grandes institutions : l’UNOSEL et l’ONGSSL (Office National de Garantie des Séjours et Stages Linguistiques) plus couramment nommé L’Office. Ces deux organismes de contrôle proposent une charte de qualité que leurs adhérents s’engagent à respecter. La particularité de l’Office, est d’avoir, dès sa création en 1997, associé à cette réflexion 3 fédérations de parents d’élèves, des associations de consommateurs agréées et les pouvoirs publics. Les membres agréés de l’Office sont reconnaissables au logo CONTRAT QUALITE.

- La marque NF services «Organisateur de séjours et stages linguistiques» :

Délivrée par AFNOR Certification, organisme totalement indépendant, peu nombreux sont aujourd’hui les détenteurs de la marque NF. Les organismes ayant obtenu et conservé cette marque NF depuis plusieurs années apportent la garantie de la conformité à la norme sur tous les critères de qualité et de sécurité. Des contrôles organisés chaque année à l’initiative d’AFNOR Certification ont pour objectifs de garantir aux usagers que les prestations réalisées au cours du séjour correspondent bien au cahier des charges et sont en accord avec la documentation fournie avant le séjour. Beaucoup d’organismes affirment suivre les recommandations de cette norme, mais sans en subir le contrôle par AFNOR. Il vous appartient donc de bien vérifier ce point là et d’exiger que votre prestataire soit «titulaire de la MARQUE NF» (c'est le cas de SILC).

Tous ces petits conseils ne sauraient remplacer le dialogue entre les parents, l’enfant et l’organisateur du séjour.

Contactez-nous pour des conseils personnalisés au 05 45 97 41 60.

jeudi 7 janvier 2010

Choisir le séjour linguistique idéal Part VI : à quel moment de l’année partir ?

Petites ou grandes vacances ?

Trop souvent oubliées, les petites vacances (Toussaint, Février et Pâques) sont des périodes propices aux progrès rapides et peuvent permettre de «sauver» une année scolaire. Ces séjours plus courts que ceux de l’été sont généralement bien acceptés par les jeunes présentant des difficultés en cours de langue au lycée ou au collège. Ces séjours linguistiques répondent parfaitement à des besoins de rattrapage et sont bien plus efficaces que quelques heures de soutien scolaire.


Les grandes vacances estivales permettent quant à elles de satisfaire le plus grand nombre par la palette de séjours offerte. Que ce soit en terme de destination ou de formules de séjours, l’éventail sera très large. Leur durée est propice au séjour de deux et trois semaines qui assurent une immersion plus importante et plus enrichissante.

Encore une fois, tout dépend des objectifs et des attentes que l’on peut avoir d’un tel séjour, mais chaque période présente ses avantages.

Nous espérons vous avoir aidé à y voir plus clair en vous fournissant des éléments de réponse aux questions que l’on doit se poser avant tout départ en séjour linguistique.

A présent, dernière question à se poser : Quel organisme choisir pour un séjour linguistique ?

A très bientôt sur notre blog pour la suite.

mercredi 6 janvier 2010

Nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER

Notre nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER 2010 pour étudiants et adultes est à présent disponible et peut être consultée en ligne.

Retrouvez toutes nos formules de cours pour parler anglais, allemand, espagnol, italien, russe, chinois ou japonais, que vous soyez novice ou confirmé, nous avons forcément un programme qui vous correspond.

Bonne lecture et bonne découverte !

jeudi 31 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part V : le choix du pays de destination ?


Cette question se pose principalement pour l’anglais, de nombreux pays anglophones (ou non) proposant diverses formules d’apprentissage.

Cette question est souvent relative à l’accent et à l’anglais parlé dans le pays. S’il existe bien des différences entre l’anglais d’Angleterre, celui d’Irlande, ou encore celui des Etats-Unis, ces différences sont minimes et il s’agit bel et bien de la même langue avec quelques particularités régionales. Ces légères variantes n’empêcheront nullement un jeune de progresser, bien au contraire ; elles seront enrichissantes et permettront de s’approprier la langue dans toutes ses finesses.

Il en va de même de la question des accents que l’on peut entendre entre ces différents pays. Cette diversité des accents ne doit pas être considérée comme un problème de compréhension et cela pour plusieurs raisons :

- On peut trouver autant de différences d’accent entre un irlandais et un anglais, qu’entre un habitant de Londres et un résident de Liverpool.

- Les enregistrements audio qui servent de supports de cours en classe d’anglais en France proviennent de différents pays afin de sensibiliser les jeunes à cette diversité. Nos enfants sont donc déjà confrontés à cette pluralité d’accents avant même un départ en séjour linguistique.

- Elle permet de travailler la compréhension orale et d’ouvrir l’oreille aux différentes versions afin de faciliter la compréhension générale.

- Enfin la motivation principale qui conduit aujourd’hui à vouloir maîtriser l’anglais, n’est certainement pas de devenir présentateur à la BBC, mais plutôt de pouvoir parler et échanger avec des anglais, des irlandais, des canadiens…mais aussi avec un brésilien, un japonais, un russe avec lesquels l’anglais sera peut-être la seule langue commune.

Le choix du pays repose donc davantage sur un désir de découverte plus que d’un choix strictement lié à la langue.

Voici quelques particularités de destinations proposant un séjour linguistique pour l’anglais :

- La Grande-Bretagne : proximité, rapidité d’accès, nombreuses formules proposées en font une destination prisée pour un premier départ à l’étranger.

- L’Irlande : la convivialité d’une île à taille humaine, très différente de la Grande-Bretagne.

- Malte : une île singulière et atypique permettant de progresser en anglais sous le chaud soleil méditerranéen.

- Le Canada et les Etats-Unis : un continent qui reste une destination toujours aussi fascinante pour les ados. Elle est à conseiller en priorité à des jeunes ayant déjà voyagé ou ayant une maturité suffisante.

La prochaine fois nous tenterons de vous apporter des pistes de réflexion pour répondre à la question : A quel moment de l’année partir en séjour linguistique ?

jeudi 24 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part IV : à quel âge partir ?


Un départ à 7 ou à 17 ans ne se fera pas pour les mêmes raisons et les objectifs poursuivis ne seront pas identiques. L’offre actuelle est très diversifiée afin de répondre à ces différentes attentes.

L’apprentissage précoce des langues est indiscutablement la meilleure garantie pour une future maîtrise linguistique, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Partir dès le plus jeune âge semble garantir les meilleurs résultats à condition que l’enfant soit prêt et que ce séjour soit bien préparé. Un départ prématuré peut être contreproductif, aussi est-il conseillé de repousser le séjour d’une année si les réticences sont trop fortes. Il est donc important de parler de ce projet suffisamment longtemps à l’avance en famille afin de répondre aux questions qu’est en droit de se poser un enfant devant quitter sa sphère familiale pour aller s’immerger dans un environnement totalement étranger. Il convient de lui exposer en détail le déroulement du séjour sans noircir le tableau mais sans l’idéaliser non plus. L’enfant devra prendre part au choix de la formule retenue, afin de se l’approprier et surtout de faire de ce séjour un succès tant sur le plan linguistique que sur un plan personnel. Il sera préférable d’attendre une année supplémentaire ou d’opter pour une formule moins intensive pour un premier séjour, si l’on ressent des blocages. Le but d’un séjour linguistique est avant tout de donner envie de s’intéresser aux langues et d’encourager ces apprentissages.

Pour les enfants du primaire, nous conseillons donc des formules restant très ludiques, qu’elles se déroulent en France ou à l’étranger. Le but étant avant tout, l’éveil aux langues, la prise de conscience de la diversité des langues et leur caractère concret.

Pour les collégiens, selon le degré de maturité, on pourra choisir des formules plus ou moins intensives, mais qui devront s’attacher à combiner aspects linguistiques et ludiques. De nombreuses thématiques en relation avec les centres d’intérêt des enfants sont proposées, qu’elles soient culturelles, sportives ou ludiques, chaque enfant doit pouvoir y trouver son compte. A ce stade de la scolarité, l’apprentissage est déjà bien amorcé et le séjour linguistique devra renforcer les acquis ou combler certaines lacunes.

Pour les lycéens, l’offre plus large permettra de répondre à des attentes très précises. Que l’on soit en 1ère en classe européenne anglais et que l’on souhaite progresser, ou que l’on soit en espagnol LV2 et que l’on ait besoin de rattraper le niveau, le séjour choisi sera forcément différent. Selon que l’on vise la maîtrise parfaite de la LV1 ou se perfectionner en LV2 voire LV3, les attentes et donc les objectifs du séjour ne seront pas les mêmes.

En respectant la personnalité de l’enfant et en l’associant à ce projet, l’enfant pourra partir à tout âge.

La prochaine fois nous aborderons la question suivante : Quels pays choisir pour un séjour linguistique ?

jeudi 17 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part III : les formules

Première option : les cours en groupe entre Français

La taille du groupe va être déterminante dans la réalisation des progrès. Nous allons passer en revue les différentes formules possibles :

  • Groupe de 12 à 15 participants :

Ce sont les plus répandues car les plus générales et pouvant donc répondre aux attentes du plus grand nombre. Ces formules dites «classiques» sont bien adaptées aux jeunes recherchant un bon équilibre entre vacances et travail scolaire. Idéales pour un premier séjour ou bon compromis pour ceux qui sont encore hésitants à se lancer.

Moins intensive que d’autres formules elles permettent toutefois de réels progrès. Lors d’un séjour linguistique de deux semaines, 21 cours sont dispensés sur place. Si l’on considère qu’en moyenne en France les élèves sont 30 par classe, et qu’ils ont bien souvent au mieux 3 heures de cours par semaine, les bénéfices que vont retirer les participants à ce type de séjour, sont comparables à 14 semaines d’enseignement en France, soit l’équivalent d’un trimestre. Formule possible avec un hébergement en famille ou hébergement collectif.

  • Groupe de 10 participants : 
Des formules ciblées sur un apprentissage particulier avec un professeur du pays d’accueil et/ou un professeur français. Ces séjours sont axés sur des objectifs bien précis du type préparation aux épreuves du baccalauréat, ou concours à l’entrée aux grandes écoles. Elles sont donc réservées à des participants ayant un but bien défini, souhaitant un enseignement spécifique. Formule possible avec un hébergement en famille ou un hébergement collectif.

  • Groupe de 4 participants :
Les cours de langue sont réalisés pour un club de 4 jeunes français de même niveau par un professeur du pays d’accueil. Groupe homogène, cours intensifs, cette formule peut être une étape intermédiaire entre les séjours plus classiques et la formule One-to-One. Les activités de la journée sont réalisées en mini groupe et sous la conduite du professeur du pays d’accueil. Elles garantissent une immersion réelle dans le quotidien du pays visité. Formule possible en Grande-Bretagne, en Irlande, en Allemagne ou en Espagne, avec un hébergement en famille.


Deuxième option : les cours en groupe internationaux

Les participants à ce séjour sont originaires de différents pays permettant une ambiance internationale. Les quelques Français intégrés au séjour vont donc côtoyer des jeunes parlant des langues maternelles diverses. Les cours de langues seront donc forcément dispensés par un locuteur natif, selon des méthodes d’enseignement dites «communicatives», ayant pour but de mettre en confiance les élèves, dans leur pratique orale de la langue étudiée. Seule la langue commune à l’ensemble des participants y sera parlée. Il en sera de même pour les échanges après la classe. Formule possible avec un hébergement en famille ou hébergement collectif.


Troisième option : la formule la plus intensive, le One-to-One

Il s’agit de cours dispensés à votre enfant par un professeur particulier. Les cours sont donc axés spécifiquement sur les besoins personnels du participant avec une remise à jour quotidienne des apprentissages par ce professeur, qui en plus des cours, assure aussi l’hébergement. Cela permet au professeur d’adapter le contenu de ses cours aux besoins réels de l’enfant. Cette formule décrite comme le «Must» du séjour linguistique garantit des progrès rapides grâce aux cours, mais également par cette immersion complète sans aucun contact avec d’autres jeunes français durant tout le séjour. Outre les qualités nécessaires au bon déroulement d’un séjour en immersion sans cours elle requiert la totale adhésion de l’enfant, et une très grande motivation. Formule possible en Grande-Bretagne, en Irlande, en Allemagne ou en Espagne, avec un hébergement chez le professeur qui dispense les cours.

Attention : cours réalisés par des professeurs du pays d’accueil ce qui signifie que l’accent sera particulièrement mis sur la communication, et peut différer de l’apprentissage dit «à la française».


Quatrième option : les séjours en immersion sans cours, le Bain Linguistique

Il existe une formule en immersion complète en famille d’accueil : le Bain Linguistique. Le principe consiste à partir en vacances dans une famille étrangère qui va ouvrir les portes de son foyer à votre enfant, pour 1, 2, voire 3 semaines. Tout comme lorsque votre enfant est en vacances chez vous, ce séjour nécessite de sa part de se prendre un minimum en charge pour l‘organisation de sa journée avec l’aide bienveillante de sa nouvelle famille. Ce séjour est donc à réserver à des jeunes matures capables de s’adapter à un environnement étranger rapidement. Ils doivent avoir une forte envie de parler, et par conséquent un niveau de langue suffisant du pays de destination, pour faire de cette expérience une totale réussite. Formule possible en Grande-Bretagne, en Irlande, en Allemagne, en Espagne.

Prochaine question : à quel âge partir en séjour linguistique ?

mercredi 9 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal !

 

SILC, c’est 45 ans d’existence, 45 ans d’expérience et toujours les mêmes interrogations de la part des parents. En quête du séjour linguistique idéal pour leur enfant, ils sont souvent désemparés face à l’étendue de l’offre. Il est pourtant assez facile de choisir pour peu que l’on prenne le temps de se poser les bonnes questions avant le départ et que le choix puisse se faire conjointement avec l’enfant.

 

 

Les parents nous posent souvent la question : «Quel est votre meilleur séjour ?»

 

Réponse : «Celui qui sera le mieux adapté à la personnalité de votre enfant et qui permettra de répondre à vos objectifs».

 

Le séjour linguistique idéal n’est donc pas unique mais multiple car il doit être adapté à chacun des candidats au départ. Certes, on peut se risquer à établir une échelle de progression idéale en matière de séjours linguistiques en se basant sur des statistiques. Nous aurions alors, pour un élève ayant choisi anglais en LV1 et espagnol en LV2, une suite logique qui pourrait ressembler à cela :

 

- Primaire :

Cours élémentaire : un séjour linguistique avec hébergement collectif où les cours restent ludiques, pour susciter l’envie d’apprendre une langue étrangère.

Cours moyen : une immersion linguistique dans des familles britanniques en France, pour commencer à aborder la culture britannique en douceur.

 

- Collège :

6ème : un programme linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement collectif pour un premier départ à l’étranger.

5ème : un séjour linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement en famille, à deux francophones, afin de rassurer lors d’une première réelle immersion à l’étranger, des cours le matin et des activités ludiques et de découverte culturelle l’après-midi.

4ème : départ pour l'Angleterre avec placement dans une famille d’accueil en tant que seul francophone et cours dispensés en groupe.

3ème : même type de formule en Espagne pour renforcer son niveau en deuxième langue.

 

- Lycée :

2nde : un séjour en immersion sans cours aux USA

1ère : un séjour One-to-One ou Club 4 en Grande-Bretagne, Irlande, ou encore Espagne, pour travailler des points précis restant à perfectionner.

Terminale : un séjour prépa Bac au printemps en vue de la dernière ligne droite avant l’obtention du précieux sésame. Un séjour Prépa Concours en été pour s’initier aux modalités d’enseignement des classes prépa.

 

Mais ce serait bien trop simple et surtout pourrait s’avérer néfaste pour bon nombre de jeunes. Bien choisir le séjour auquel va participer son enfant est déterminant dans la réussite de cette expérience, et il est primordial de l’y associer.

 

Quelques questions vont pouvoir vous aider dans le choix du séjour. Nous vous proposons de les aborder une à une afin de donner des pistes de réflexion pour pouvoir mieux y répondre. Après avoir choisi la langue que l’on souhaite perfectionner, la première question à se poser  est :  quel mode d’hébergement pour un séjour linguistique ?

 

Elle sera étudiée ici même dans un prochain post.

 

 

 

Crédit photo : copyright EC

jeudi 24 septembre 2009

Le 26 septembre c’est la Journée européenne des Langues

 

Les langues étrangères nous ouvrent le monde sur des plans divers : personnel, professionnel et culturel. Elles permettent de découvrir des sociétés, des habitudes de vie différentes,  elles offrent d’autres perspectives d’avenir. Elles peuvent même changer une vie ! Depuis des années, SILC reçoit des témoignages d’anciens participants pour qui le séjour linguistique ou l’année à l’étranger fut non seulement une expérience inoubliable mais aussi un tournant dans leur vie. Alors, il faut encore et toujours promouvoir les langues étrangères et leur pluralité, que ce soit en Europe à l’initiative du Conseil de l’Europe ou dans le monde entier.

 

La Journée européenne des langues est célébrée chaque année le 26 septembre depuis 2001. Les 800 millions d'Européens dans les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe sont encouragés à apprendre plus de langues, à tout âge, tant à l'école qu'en dehors. Convaincu que la diversité linguistique est une voie vers une meilleure communication interculturelle et l'un des éléments clé du riche patrimoine culturel du continent, le Conseil de l'Europe soutient le plurilinguisme à travers toute l'Europe.

A l'occasion de cette Journée, retrouvez les événements organisés dans toute l'Europe et aussi des jeux, des quiz et des informations sur les langues en Europe sur le site de la journée européenne des langues.

lundi 6 juillet 2009

L'accueil en France, histoires de familles et d'émotions

Ca y est, il sont déjà repartis après toute une scolarité.

Lisez les témoignages des jeunes étrangers accueillis dans le sud de la France cette année, sur la zone d'accueil de Véronique SCHOTT.

A découvir également, le témoignage d'une famille d'accueil.

- page 1 de 2