SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - départs

Fil des billets

mercredi 26 octobre 2011

Grève Air France pour le week-end de Toussaint

Nous venons d’être informés du fait que le SNPNC-FO et l'UNAC maintiennent leur préavis de grève pour le week-end de la Toussaint, du 29 octobre au 2 novembre 2011.

Notre service Transports suit de près l’évolution de la situation, et une équipe sera de permanence ce week-end pour gérer les aléas qui pourraient survenir.

En cas de maintien du préavis de grève, et dans l'éventualité de la confirmation du mouvement, si des perturbations devaient toucher des jeunes de retour de séjour, ils seront pris en charge jusqu'à destination.

Nous vous tiendrons informés si la situation évolue d’ici là.


Le service Transports de SILC

 


lundi 28 mars 2011

L'accès par RER à l'aéroport Roissy-CDG perturbé les week-ends prochains

L'accès par RER à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle sera très perturbé pendant trois week-ends consécutifs - 26/27 mars, 2/3 et 9/10 avril - en raison de travaux sur la ligne B dont la circulation sera coupée entre Aulnay-sous-Bois et l'aéroport.

Les gares de Sevran Beaudottes, Villepinte, Parc des expositions et Aéroport Charles de Gaulle 1 et 2 ne seront pas desservies par la ligne B du RER.

Il est donc recommandé aux voyageurs devant prendre l'avion ces jours-là de prendre leurs précautions pour tenir compte du rallongement important des temps d'accès, le trajet depuis le centre de la capitale pouvant prendre entre une demi-heure et une heure de plus que d'habitude". Des bus de remplacement sont prévus entre la gare du RER B de Mitry Claye pour aller au terminal 1 de l'aéroport parisien (25 mn de trajet, un départ toutes les 10 mn). Pour se rendre au terminal 2, les voyageurs devront se rendre au terminal 1 puis prendre une navette "CDG Val", ce qui rajoute 10 mn de trajet supplémentaire.

vendredi 16 avril 2010

Départs en séjour et retours de voyage du 16 au 18 avril

Suite à la fermeture exceptionnelle de nombreux aéroports en France et dans le nord de l'Europe pour raisons de sécurité, nos équipes prennent contact par téléphone avec chacun d'entre vous pour vous informer de l'évolution de votre voyage ou celui de votre enfant, lorsqu'il y a lieu.

En ce qui concerne les départs du 16 au 18 avril, quand cela est possible, les voyages qui devaient se faire en avion sont effectués en train/autocar (Allemagne, Espagne...), d'autres séjours, comme vers l'Egypte ou les Etats-Unis, sont pour le moment reportés en attendant que la situation des aéroports évolue et se débloque, nous l'espérons, rapidement. Pour le moment, aucun séjour n'est annulé et nous refaisons le point avec chacun d'entre vous lundi.

En ce qui concerne les retours de ce week-end, nous utilisons également le train ou l'autocar lorsque cela est possible. Dans d'autres pays, comme par exemple en Irlande, les participants continuent de séjourner dans leur famille d'accueil et sont en contact permanent avec notre équipe d'encadrement sur place.

Nous vous tenons informés au fur et à mesure de l'avancement de la situation et vous remercions de votre patience.

lundi 18 janvier 2010

Nouvelle ère, nouvelles mesures de sécurité à venir

Janet Napolitano, la ministre américaine de la Sécurité Intérieure, a annoncé qu'une nouvelle série de mesures de sûreté allaient être mises en place dans les aéroports pour renforcer la lutte anti-terroriste.

Ces mesures incluent un renforcement des contrôles aléatoires et une présence accrue de policiers. Nous recommandons donc à tous les participants SILC se rendant aux Etats-Unis dans les prochaines semaines ou les mois à venir de se présenter dans les aéroports suffisamment tôt, les délais d'attente pour passer les portiques de sécurité étant rallongés. En effet, les bagages à main seront fouillés plus souvent et les fouilles corporelles pourront être systématisées.

En France, la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile), précise quant à elle, que ces mesures continueront jusqu'à la mise en place des "body scanners" dans les aéroports en France. Ces nouveaux appareils permettront de "scanner" les passagers et d'éviter les fouilles corporelles. Tous les objets disposés dans les vêtements ou sur le corps du passager seront alors détectés. En plus de cette nouvelle formalité à venir, la DGAC précise le renforcement du profilage (basé sur le comportement des passagers), de l'amélioration de détection de traces d'explosifs, d'une meilleure analyse des informations concernant les passagers déjà signalés comme suspects et d'une formation plus adaptée du personnel en charge de la sûreté.

Pendant le voyage, certaines compagnies demanderont à ce que les passagers restent assis, avec leurs mains visibles, notamment lors de la dernière heure de vol, avant la phase de descente de l'appareil et d'atterrissage. D'autres compagnies pourraient interdire aux passagers l'accès à leurs effets personnels pendant certaines phases du vol. Le gouvernement canadien a d'ores et déjà interdit les bagages à main aux passagers se rendant aux Etats-Unis, pour éviter l'ensemble de ces désagréments et l'attente trop importante dans les aéroports.


Crédit photos : copyright Thinkstock getty images

jeudi 7 janvier 2010

Choisir le séjour linguistique idéal Part VI : à quel moment de l’année partir ?

Petites ou grandes vacances ?

Trop souvent oubliées, les petites vacances (Toussaint, Février et Pâques) sont des périodes propices aux progrès rapides et peuvent permettre de «sauver» une année scolaire. Ces séjours plus courts que ceux de l’été sont généralement bien acceptés par les jeunes présentant des difficultés en cours de langue au lycée ou au collège. Ces séjours linguistiques répondent parfaitement à des besoins de rattrapage et sont bien plus efficaces que quelques heures de soutien scolaire.


Les grandes vacances estivales permettent quant à elles de satisfaire le plus grand nombre par la palette de séjours offerte. Que ce soit en terme de destination ou de formules de séjours, l’éventail sera très large. Leur durée est propice au séjour de deux et trois semaines qui assurent une immersion plus importante et plus enrichissante.

Encore une fois, tout dépend des objectifs et des attentes que l’on peut avoir d’un tel séjour, mais chaque période présente ses avantages.

Nous espérons vous avoir aidé à y voir plus clair en vous fournissant des éléments de réponse aux questions que l’on doit se poser avant tout départ en séjour linguistique.

A présent, dernière question à se poser : Quel organisme choisir pour un séjour linguistique ?

A très bientôt sur notre blog pour la suite.

jeudi 24 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part IV : à quel âge partir ?


Un départ à 7 ou à 17 ans ne se fera pas pour les mêmes raisons et les objectifs poursuivis ne seront pas identiques. L’offre actuelle est très diversifiée afin de répondre à ces différentes attentes.

L’apprentissage précoce des langues est indiscutablement la meilleure garantie pour une future maîtrise linguistique, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Partir dès le plus jeune âge semble garantir les meilleurs résultats à condition que l’enfant soit prêt et que ce séjour soit bien préparé. Un départ prématuré peut être contreproductif, aussi est-il conseillé de repousser le séjour d’une année si les réticences sont trop fortes. Il est donc important de parler de ce projet suffisamment longtemps à l’avance en famille afin de répondre aux questions qu’est en droit de se poser un enfant devant quitter sa sphère familiale pour aller s’immerger dans un environnement totalement étranger. Il convient de lui exposer en détail le déroulement du séjour sans noircir le tableau mais sans l’idéaliser non plus. L’enfant devra prendre part au choix de la formule retenue, afin de se l’approprier et surtout de faire de ce séjour un succès tant sur le plan linguistique que sur un plan personnel. Il sera préférable d’attendre une année supplémentaire ou d’opter pour une formule moins intensive pour un premier séjour, si l’on ressent des blocages. Le but d’un séjour linguistique est avant tout de donner envie de s’intéresser aux langues et d’encourager ces apprentissages.

Pour les enfants du primaire, nous conseillons donc des formules restant très ludiques, qu’elles se déroulent en France ou à l’étranger. Le but étant avant tout, l’éveil aux langues, la prise de conscience de la diversité des langues et leur caractère concret.

Pour les collégiens, selon le degré de maturité, on pourra choisir des formules plus ou moins intensives, mais qui devront s’attacher à combiner aspects linguistiques et ludiques. De nombreuses thématiques en relation avec les centres d’intérêt des enfants sont proposées, qu’elles soient culturelles, sportives ou ludiques, chaque enfant doit pouvoir y trouver son compte. A ce stade de la scolarité, l’apprentissage est déjà bien amorcé et le séjour linguistique devra renforcer les acquis ou combler certaines lacunes.

Pour les lycéens, l’offre plus large permettra de répondre à des attentes très précises. Que l’on soit en 1ère en classe européenne anglais et que l’on souhaite progresser, ou que l’on soit en espagnol LV2 et que l’on ait besoin de rattraper le niveau, le séjour choisi sera forcément différent. Selon que l’on vise la maîtrise parfaite de la LV1 ou se perfectionner en LV2 voire LV3, les attentes et donc les objectifs du séjour ne seront pas les mêmes.

En respectant la personnalité de l’enfant et en l’associant à ce projet, l’enfant pourra partir à tout âge.

La prochaine fois nous aborderons la question suivante : Quels pays choisir pour un séjour linguistique ?

jeudi 9 juillet 2009

Passeport biométrique : attention aux délais

SILC est membre du Syndicat National des Agents de Voyage (SNAV),celui-ci met en garde ses adhérents sur la nécessité de s’y prendre à temps pour faire la demande de passeport ou son renouvellement.

 

Depuis juin 2009 les passeports sont désormais biométriques. Ils ont en plus de la puce électronique, la photo d’identité réglementaire et les empreintes digitales.

Avec les départs d’été, les délais sont parfois longs : de 1 à 10 semaines selon les départements.

Seules 2000 mairies sont équipées pour scanner les documents, réaliser les photos d’identité selon des normes très strictes et prendre les empreintes digitales.

 

Consultez le site du ministère de l’intérieur et en annexe les démarches pour le passeport biométrique.

 

 

 

mardi 15 juillet 2008

Départs tous azimuts réussis !

A Paris, en gare du Nord et aux aéroports, SILC est partout pour les grands départs de juillet !
Vêtus de polos jaune vif facilement repérables par les enfants et leurs parents, les accompagnateurs et transféristes assurent avec maestria le début de séjour de quelques centaines de participants âgés de 7 à 18 ans.
De nombreux parents nous ont félicité pour notre organisation sans faille et notre professionnalisme ;  ils ont notamment apprécié nos consignes de voyage claires et précises leur permettant de trouver facilement les points de rencontre ainsi que notre réactivité face aux incidents tels que pertes de bagages, retards, transit...
Merci à l’ensemble des personnes mobilisées pour ces journées et excellent séjour à tous nos participants !