SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - expérience

Fil des billets

mardi 23 octobre 2012

Les destinations atypiques pour étudier les langues

Lorsque l’on envisage de partir à l’étranger pour améliorer son niveau de langue, on se projette volontiers vers la Grande-Bretagne, l’Irlande ou les USA, qui sont culturellement proches, que l’on connaît mieux via nos médias, et qui sont géographiquement facilement accessibles depuis la France.

Des destinations plus lointaines attirent pourtant de plus en plus les étudiants qui souhaitent se démarquer en vivant une expérience personnelle plus originale : ces pays offrent les mêmes possibilités (cours de langue dans des écoles renommées, hébergements confortables,  cadre sécurisé, vie étudiante active), avec en prime un réel dépaysement. 

Voici les destinations idéales pour les 18/25 qui aiment emprunter “les chemins de traverses” : 

  • L’Australie et la Nouvelle Zélande : 

Destination Australie pour les étudiantsTerre de légende, l’Autralie est une île-continent située à 8 ou 10h de décalage horaire avec Paris, qui accueille une communauté française estimée à 75000 expatriés. Entre l’outback désertique et les villes pétillantes de l’est, l’Australie révèle de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Grande Barrière de corail, la région des lacs Willandra, la baie Shark, l'île Fraser, la région des montagnes Bleues, l'opéra de Sydney, la côte de Ningaloo,... Son climat doux, la qualité de vie en bord de mer, les richesses culturelles et l’atmosphère paisible et familiale qui règne dans les grandes villes comme Brisbane ou Sydney en font une destination de rêve pour les étudiants en quête de dépaysement +++ !
Les séjours étudiants en Australie

Destination Nouvelle Zélande pour les étudiants

La Nouvelle Zélande toute proche est également une destination atypique : avec ses 1600km de long, elle connaît quasiment tous les types de paysages et de climats, depuis les zones subtropicales du Northland jusqu’aux fjords souvent embruinés du Fiordland. Elle est imprégnée de l’héritage culturel maori, et est une nation sportive par excellence (rugby, randonnée, sandboarding, ski...). Auckland est le point de départ idéal pour découvrir la Nouvelle Zélande et profiter des nombreuses activités sportives et culturelles néo-zélandaises.
Les séjours étudiants en Nouvelle-Zélande

  • Le Brésil : 

Destination Brésil pour les étudiantsPour ceux qui ont des notions de portugais, le Brésil sort des sentiers battus. Réputé pour son ambiance festive, ses carnavals colorés et rythmés et ses plages, il regorge également de sites mythiques : Pain de sucre à Rio de Janeiro, chutes d'Iguaçu, village d'Alcantara, Stade Maracana à Rio, plage d'Ipanema, forêt amazonienne... Malgré des inégalités sociales très marquées, le Brésil est en plein essor, avec un taux de croissance estimé à plus de 2.7% en 2012. En terme d’opportunité professionnelle, savoir parler le portugais, en plus de l’anglais et de l’espagnol, permet d’élargir sa recherche aux sociétés travaillant avec les pays d’Amérique du sud. 
Les séjours étudiants au Brésil

  • Le Costa Rica : 

Destination Costa Rica pour les étudiantsComme son nom l’indique, c’est un pays qui déborde de richesses : des paysages magnifiques bordés d’eau, des plages paradisiaques dont l’eau ne descend pas en dessous de 23°, une faune et une flore préservées, et des spots prisés par les surfeurs. Il se dit que l'espagnol parlé au Costa Rica est l'un des plus faciles à comprendre en Amérique latine. SILC a choisi pour ses étudiants une école de langue située à quelques minutes de la “playa Jaco”, qui dispense des cours d’espagnol général en groupes internationaux. Un cadre de rêve pour les passionnés de nature sauvage et préservée.
Les séjours étudiants au Costa Rica

  • L’Afrique du sud :

Destination Afrique du sud pour les étudiantsBordée par les océans Atlantique et Indien, l’Afrique du sud est une mosaïque de steppes, de savanes, de montagnes, de zones désertiques, de plages aux eaux turquoise, de grandes villes à l’américaine, et de petits villages zoulous hors du temps. Depuis la fin de l’apartheid, le pays est devenu une nation démocratique où tous les peuples cohabitent ; on la baptise d’ailleurs la “nation arc-en-ciel”. Les quartiers branchés de Cape Town jouxtent les plus misérables des townships et la nature sauvage et les riches parcs animaliers contrastent avec les zones urbaines. L’école du Cap où SILC propose des cours est située dans un bâtiment moderne dans un quartier vivant de la capitale ; elle propose des safaris, et de nombreuses excursions pour découvrir la région.
Les séjours étudiants en Afrique du sud

Besoin de conseils pour dénicher la destination qui vous correspond ? Contactez le service Conseils & Réservation au 0806 600 021.

© SILC, Oopartir, Geos

NB : quelques infos de cet article ont été empruntées au site du Guide du Routard, merci à eux !

mardi 31 août 2010

PARTAGEZ AVEC NOUS VOS PLUS BELLES PHOTOS !!

     

Vous avez des photos ou des vidéos sympas, insolites et originales de votre(vos) récent(s) séjour(s) avec SILC ?? Nous adorerions les voir !

Vos plus beaux clichés pourraient bien apparaitre dans une ou plusieurs de nos 7 brochures annuelles, ou dans Planet-SILC (notre newsletter mensuelle), ou bien sur notre site Internet ou encore sur notre page Facebook !!

Pour envoyer vos réalisations favorites, contactez-nous sur silco@silc.fr

N'hésitez pas également à nous faire parvenir vos témoignages et vos impressions sur votre(vos) voyage(s) SILC.

Un grand merci pour votre participation !

A bientôt,


SILCO Le Voyageur




Crédits photos : copyright Gary Scott, Gözde Otman, Kristian Rasmussen, Harrison Keely, Brandon Blinkenberg

vendredi 30 juillet 2010

18 ans et déjà un carnet de voyage bien rempli...

"Grâce à SILC j'ai pu découvrir trois pays qui m'étaient inconnus. Mon premier voyage linguistique était à Londres alors que je n'avais que 14 ans, une première.

Expérience loin de chez moi, expérience réussie ! J’étais logée en famille d'accueil chez une femme seule. Il fallait donc beaucoup parler pour éviter les "blancs" et j'allais en cours d'anglais tous les matins. Alors en deux semaines, j'ai énormément progressé en anglais. Le fait d'être dans une famille m'a également fait découvrir au plus profond la culture anglaise : les dîners à 18h30, les sandwiches pour le déjeuner, les English breakfasts... Les familles sont très accueillantes, la culture est très intéressante.
L'expérience était un tel succès que j'ai voulu la renouveler l'année suivante dans un tout autre pays : Malte ! Une toute petite île très ensoleillée, au charme incontestable et pourvue d'une ambiance fun en hébergement collectif. Attention, un super hôtel ! Notre programme du séjour se partageait entre les cours, les visites et la plage. Sans oublier les sorties nocturnes organisées par l'école où nous avions les cours, une très bonne école avec des professeurs locaux très compétents, les classes étaient cosmopolites (j'ai fait connaissance avec des Russes.) Les cours étaient très intéressants et riches humainement parlant. A Malte, c'est une toute autre culture qu'à Londres. Ici, la vie est beaucoup plus latine. On mange tard et on aime faire la fête très souvent. Voici quelques conseils pour faire un séjour parfait à Malte: s'amuser, profiter et ne surtout pas oublier la crème solaire !

Enfin, mon dernier voyage avec SILC : New Yor City, The Big Apple ! A la base nous devions être logés dans une famille mais finalement nous étions en hôtel. Ce changement de logement n'a pas été gênant en ce qui concerne l'apprentissage de l'anglais car nous avions des cours le matin avec de très bons professeurs. Pas gênant non plus quant à la visite de la ville, Anne notre accompagnatrice a su nous la faire découvrir et le programme SILC était conçu pour nous montrer les lieux les plus importants de New York (Ground Zero, la statue de la liberté, Ellis island...). Aller à New York est très intéressant. C'est une culture différente d'ailleurs. On s'en fait plein d'idées grâce aux films et séries. Idées parfois vraies, parfois fausses. C'est réellement une ville avec une grande histoire et une grande culture. C’est une ville à découvrir et où il faut se faire sa propre idée.

Mes trois voyages ont été différents par leur culture, leur architecture... Mais ils ont aussi des points communs, tout d'abord, j'ai constaté à chaque rentrée scolaire une nette progression en anglais, une confiance en moi plus franche et un enrichissement de ma culture générale en découvrant chaque monument, ville ou histoire à travers les voyages. Aussi à chaque voyage, des rencontres inoubliables avec des locaux, des accompagnateurs et des jeunes venus comme moi effectuer un séjour. Ces trois voyages sont de très belles expériences humaines. A refaire sans hésiter.

SILC a sûrement influencé mes projets d'avenir, je souhaite devenir hôtesse de l'air et agrandir encore ma culture étrangère et générale. Je suis aujourd'hui en faculté de langue (Anglais-Indonésien) alors pourquoi pas un jour retenter l'expérience SILC, en Asie ? Ma confiance est toujours la même, à 100% depuis 2006."


ALEXIA L.

Copyright SILC Alexia L.

Autres billets à voir : Étudiants à l'international

Nouveau catalogue 2010-2011

Etudiants, quoi faire à la rentrée ?

samedi 24 avril 2010

Partir en séjour et s'ouvrir au monde...

Partir en séjour linguistique à l'étranger n'est pas toujours facile et demande une grande flexibilité et une ouverture d'esprit importante. Certaines cultures étrangères nous paraissent être similaires à la nôtre, et pourtant chaque pays est différent et dispose de sa propre culture.

Lire la suite...

mardi 13 avril 2010

Toujours plus de satisfaction en séjours SILC

Chaque année, SILC réalise des analyses pour mesurer la qualité des séjours linguistiques. Près de 3000 enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans, partent en séjour linguistique chaque année.

Si les participants et leurs parents peuvent joindre à tout moment l'équipe SILC durant leur séjour, le questionnaire envoyé après le retour permet de mesurer pleinement la qualité des prestations proposées et la satisfaction des participants.

Résultat : 97.3% de satisfaction en 2009*, sur tous les séjours linguistiques, à toutes les périodes de vacances (automne 2008, hiver, printemps et été 2009), pour l'ensemble de notre clientèle : particuliers ou émanant de collectivités, le taux est en progression de 2.5% par rapport à la saison précédente.

Ce taux est validé par Afnor NF Service dans le cadre des exigences et des contrôles de la certification NF295.

Ce chiffre éloquent rend bien compte du savoir-faire et de l'expérience SILC : depuis 45 ans, les équipes SILC en France et à l'étranger mettent tout en oeuvre pour que les jeunes partent et séjournent en toute sécurité, matérielle et affective.

*taux calculé sur l'ensemble de nos prestations des clients se disant "très satisfaits" ou "satisfaits". L'analyse porte sur : les renseignements préalables, la réservation, le voyage, les acheminements, la famille ou la résidence, les cours, les activités et excursions, l'encadrement.

Crédits photos SILC

 

mardi 16 février 2010

J-2 pour le 4L Trophy !


Le grand départ du 4L Trophy 2010, le plus important rallye étudiant sportif et humanitaire du monde, partira cette semaine du stade de France et de Bordeaux.

Plus de 1200 équipages composés exclusivement d'étudiants de 18 à 25 ans prendront le départ de cette 13ème édition. Il s’agit d’un raid humanitaire entre la France, l’Espagne et le Maroc en 4L, dont le but est d’acheminer de nombreuses fournitures scolaires aux écoliers marocains en difficulté. 

Avec tous les équipages regroupés, le 4L Trophy permet de rassembler près de 60 tonnes de fournitures scolaires qui sont redistribuées aux 4 coins du Maroc, en collaboration avec l’association « Enfants du Désert ». Les participants auront 10 jours, du 18 au 28 février 2010, pour parcourir les 6 000 kms à travers le désert marocain et rallier Marrakech qui est la dernière ville étape de cette aventure.


 

Antoine Eon et David Victor, élèves ingénieurs de l’ISAE Toulouse constituent l'équipage 1102 auquel s'est associé SILC en fournissant des cartables et des stylos qui seront distribués au cours de ce périple marocain.

Cette action s’inscrit en continuité avec les programmes solidaires SILC au Maroc et d’autres destinations en programmes volontariat étudiant.

 

Très bientôt vous pourrez suivre en direct (ou presque) la progression de cet équipage grâce au blog. SILC leur souhaite bon voyage à travers ce périple !

 

Le site de 4L Trophy

http://fr.4ltrophy.com/

 

 Crédits photos :

Copyright 4L Trophy

Copyright C. Barquilla-SILC

 

mercredi 3 février 2010

En 2010, SILC souffle ses 45 bougies


Créé en 1965 par M. Pierre Deschamps, SILC a inventé le concept du Bain Linguistique (immersion en famille) repris par la suite par de nombreux organismes de séjours linguistiques.
Ce concept fut d'ailleurs à l'origine du fameux logo de SILC, représentant un petit garçon lisant dans sa baignoire en forme de chapeau melon, dont bon nombre d'entre vous se souvient encore. Conservé pendant de longues années, ce logo a ensuite évolué vers un style plus graphique, faisant naître le personnage SILCO Le Voyageur et avec lui, de nouveaux séjours.

En 45 ans, plus d’1 million de participants ont déjà bénéficié de l’expérience et du savoir-faire SILC !

Souvent précurseur dans la conception des séjours à l'origine réservé aux enfants, SILC propose aujourd’hui une gamme très étendue, allant des formules pour les plus petits (à partir de 6 ans) jusqu’à la formation pour adultes, en passant par les programmes pour les étudiants mais aussi les voyages scolaires, les enseignants et les collectivités. Au fil des années, les activités de SILC se sont diversifiées et développées, tout en restant dans le cadre éducatif et ludique : en 2010, l'éventail de nos produits inclut aussi bien des séjours à thème (avec ou sans cours) que des colonies de vacances, des circuits itinérants, des programmes humanitaires, ou encore, des stages en entreprise, en France et à l'étranger.

Tout au long de l'année, une série d'évènements aura lieu pour fêter les 45 ans de SILC, à commencer par notre jeu concours pour gagner un séjour à Londres.




Pour suivre toute notre actualité en direct, rejoignez la page SILC et SILCO Le Voyageur sur Facebook.

vendredi 22 janvier 2010

Le Noël d'Hanna en France, en séjour scolarité

Mon Noël en France, par Hanna, 16 ans

Normalement, j'habite avec ma famille d’accueil à Marmande, au sud de la France. Mais pour Noël, nous sommes allés en Bretagne le 24 décembre, où les parents de ma mère d’accueil Florence habitent. Pour moi, Noël était très différent qu’en Allemagne, mais vraiment une bonne expérience.

Le soir du 24 décembre nous étions avec la famille chez la sœur de Florence et il y avait un grand repas. D’abord, nous avons pris l’apéritif et nous avons trinqué à Noël. Puis nous sommes allés à table qui était très décorée, comme le sapin. Chez ma famille d’accueil, on a déjà mis le sapin de Noël trois semaines avant, au début de mois décembre.

Pour manger il y avait avant le plat principal du foie gras et beaucoup de choses de la mer (c’est typique pour la Bretagne).  Le plat de résistance était un rôti avec des champignons, des poires et des marrons. Après cela, on a mangé du fromage et de la salade.

Et finalement il y avait la bûche, le gâteau de Noël comme dessert.

Le repas a duré longtemps mais nous avons aussi beaucoup parlé et l’ambiance était sympathique. Mais nous n’avons pas ouvert les cadeaux le soir comme en Allemagne et nous ne sommes pas allés à l’église non plus, c’était un peu étrange pour moi.

J’avais bien aimé la soirée parce qu'il y avait plein de bonne humeur et comme ça je n’ai pas vraiment eu le temps de penser à ma famille en Allemagne qui m’a un peu manqué.

Le lendemain, le 25 décembre, je suis allée à l’église le matin parce que je suis habituée d’y aller à Noël, mais je crois qu’il n’y a pas beaucoup des français qui vont encore à l’église.

Le midi, avant le déjeuner nous avons mis tous les cadeaux sous le sapin, il y en avait plein. Chacun à son tour a distribué ses cadeaux aux autres qui les ont ouverts. Moi, j’avais aussi des colis de ma famille et mes amis en Allemagne à ouvrir alors j’étais très contente avec tous mes cadeaux. Et les autres aussi, tous étaient heureux et après nous nous sommes mis à table pour manger encore une fois beaucoup de choses.  Le jour de Noël, nous avons encore fait une promenade l’après-midi. A part ça nous avons bien regardé nos cadeaux et manger des petits gâteaux allemands que j’avais fait à Marmande.

En résumé je peux dire que mon Noël en France était très bien et une expérience que je n’oublierai jamais. C’était quand même un peu dur quand j’ai pensé à ma famille en Allemagne et tous les choses qu’ils font, parce que je crois que Noël est encore fêté un peu plus en grand en Allemagne. Mais toute la famille a tout fait pour que je me sente bien et j’ai aussi eu beaucoup de cadeaux de ma famille d’accueil comme un vrai membre de la famille."

 Copyright : photos  SILC- Hanna P.2010

mardi 19 janvier 2010

TOURISME SOLIDAIRE ET PROGRAMMES DE VOLONTARIAT : DECOUVRIR ET PARTAGER LES DIFFERENCES

Résolument tourné vers la découverte, l’échange et le partage des cultures, SILC propose depuis plusieurs années des programmes à vocation humanitaire.

S’inscrivant dans une démarche de tourisme responsable, nos séjours solidaires et nos programmes de volontariat permettent de développer des valeurs morales, sociales et éducatives telles que la mixité culturelle, le respect de l’autre, le don de soi et l’humanisme. Ils sont ouverts aux jeunes, adolescents ou étudiants, ainsi qu’aux adultes qui partent dans le but d’établir un premier contact, ou bien qui ont déjà acquis une certaine expérience dans ce type de missions actives et constructives.

Afin que chaque participant puisse vivre pleinement cette expérience extraordinaire, nous souhaitons attirer votre attention sur certains points importants et vous donner quelques recommandations indispensables, comme par exemple les missions qui seront confiées au participant, ce qu'il doit apporter dans ses bagages, le comportement qu'il devra adopter sur place, et beaucoup d'autres conseils intéressants. L'ensemble de ces informations est regroupé dans le document joint en annexe de ce message. Vous pouvez le consulter ou le télécharger si vous êtes déjà inscrit pour participer à l'un de nos programmes ou si vous vous posez la question de savoir en quoi consiste un séjour solidaire ou un programme de volontariat.

En complément de ces informations, n'hésitez pas à contacter notre équipe de conseillères spécialistes au 05 45 97 41 60.

Crédit photo : copyright Cindy Barquilla

vendredi 27 novembre 2009

Maroc : une première édition réussie

Depuis quelques années, SILC propose une gamme de séjours orientés vers le volontariat, l'humanitaire et le solidaire. Ouverts aux participants à partir de 15 ans, ces séjours offrent une approche différente du tourisme pour s'ouvrir au monde et au partage : encadrés par des professionnels, les jeunes participent à des tâches quotidiennes avec les habitants qui les accueillent. 

Le nouveau SEJOUR SOLIDAIRE AU MAROC, dont la première édition s'est déroulée cet automne, a permis des échanges extraordinaires entre des familles marocaines et de jeunes Français dont voici, pêle-mêle, quelques impressions à leur retour en France :

"Les familles s'occupent de tout, ce sont des gens très charmants (...) malgré sa diversité par rapport à la France, le pays est magnifique, même avec le peu que j'ai vu c'est déjà largement suffisant pour adorer le Maroc."

"Les repas étaient très bons et copieux. Les familles sont très agréables et généreuses avec un coeur comme on en voit peu en France. J'ai eu beaucoup de chance de découvrir la culture marocaine à travers ces familles. Ce séjour a été enrichissant sur le point de vue culturel, apprendre à vivre comme des familles marocaines est très profitable pour nous, Européens, car cela vous montre à quel point nous avons de la chance de vivre en France."

"L'hébergement dans les familles était agréable, la nourriture était excellente, les activités étaient très variées, la rencontre avec le peuple marocain a été fabuleuse."

"Des gens très accueillants qui n'hésitent pas à donner ce qu'ils n'ont pas. Une bonne ambiance dans le groupe. Les soirées en famille permettent de faire connaissance avec une nouvelle culture, de nouvelles personnes...Une vie un peu rurale change les habitudes, des choses peuvent choquer mais on s'habitue. Très bon séjour."

"Nourriture plus qu'excellente du Maroc, en abondance. Un vrai régal!! Un accueil "inimaginablement" chaleureux de tous les marocains. Partage et découverte de leur culture. Moments de détente, de plaisir. Par exemple les danses, les repas, les parties de foot (...) surtout ne changez rien. Un séjour à faire et INOUBLIABLE!"

"Les familles étaient très accueillantes, les gens chaleureux et agréables. Gens touchants et au grand coeur."

"Les familles étaient toutes aux soins pour nous, nous avons découvert des saveurs inconnues. Avec peu de nourriture, les familles en faisaient des quantités énormes! Merci à elles."

" Nous vivons une semaine très enrichissante auprès des familles attachantes. Cette semaine nous fait nous rendre compte de toute la chance que nous avons. C'est une expérience de vie que tout jeune peut vivre. Les familles sont attachantes, elles nous donnent tout ce qu'elles ont pour nous faire plaisir! Merci pour ce voyage magique nous transportant dans un autre monde. Si une seule personne cherche à vivre dans un autre monde que dans celui de la société de consommation et vivre des moments uniques, il faut effectuer ce voyage. Vous n'oublirez jamais l'accueil de ces familles qui n'ont que le minimum pour vivre mais un amour énorme à l'égard des étrangers, merci à eux!"

"Le cadre était agréable, la rencontre avec les familles était un très bon échange, un voyage rempli de générosité, accueil chaleureux. Très bon séjour!"

"Ce séjour solidaire marocain est un voyage qui nous apprend tellement de choses et nous permet de rencontrer des personnes au grand coeur qui nous apporte tellement. Le partage de la vie quotidienne est intense et riche en échange malgré que l'on ne parle pas la même langue. Il faut savoir que les familles nous reçoivent avec générosité et plaisir, elle pense à tout : notre confort par exemple. En repartant de cette colo, je me suis rendu compte que j'avais rencontré des personnes exceptionnelles dont je me souviendrai longtemps et surtout je pense m'être rendu utile. Faire ce voyage ce n'est pas seulement une colo mais aussi une action de solidarité pour faire évoluer la situation rurale actuelle. Pour faire plus simple le Maroc est mon pays préféré et cette colo je l'ai vraiment adorée."

"Le but du séjour n'était pas de passer des vacances de confort, les sanitaires étaient rudimentaires mais cela n'a en rien entaché le très bon accueil. L'hébergement était simple, à l'image des marocains, l'accueil très chaleureux, j'ai appris beaucoup, énormément en très peu de temps."

"Les familles étaient très accueillantes. Les sanitaires étaient "à la turque" mais aucun soucis. La nourriture était typiquement marocaine, donc excellente (toujours faite maison). Le but de ce séjour n'était pas de montrer les lieux touristiques du Maroc mais la vie des marocains, dans les campagnes. Ce séjour a été très bien réussi."

"Le sable, les palmiers, le soleil, voici l'image du Maroc pour beaucoup de personnes mais ce séjour nous a montré le contraire. Nous avons été logés chez des habitants du village de Tahala dans des maisons typiquement marocaines et simples. Ces personnes ne gagnent pas beaucoup d'argent par mois et grâce à nous, ces familles n'auront pas de soucis d'argent pendant plusieurs mois. Notre argent sert à aider les familles. L'accueil était unique, les marocains donnent tout ce qui est en leur pouvoir pour nous ne soyons pas déçus. Cela n'existe pas en France. Nous avons mangé des spécilaités du pays (couscous, tajines, thé à la menthe...) et nous avons découvert des endroits magnifiques en faisant des balades. Nous étions encadrés par des animatrices géniales et il y avait aussi des membres de l'association marocaine qui nous guidaient et nous faisaient découvrir une nouvelle culture. Solidarité, sourire permanent,entraide, voici ma définition du Maroc en ajoutant quand même le soleil."

Une première édition réussie qui sera reconduite dès le mois d'avril prochain (séjour de 8 jours) puis, à nouveau, en juillet et en août, avec une nouvelle version de ce séjour allongé sur 14 jours. Alors préparez votre sac à dos, une belle aventure vous attend !

mardi 20 octobre 2009

« Pour mes 18 ans, j’ai décidé de partir toute seule, découvrir un nouveau pays …»

"J’ai donc décidé de partir en Inde, avec une amie, et d’aller faire quelque chose d’utile.

C’était vraiment une très bonne expérience et je suis ravie de l’avoir fait, je ne suis pas prête de l’oublier !

Je suis partie 2 semaines, selon le programme choisi, nous faisions des actions différentes mais il était possible de choisir si l’on préférait l’une ou l’autre, à savoir que la « beautification » pour les 3 semaines, c’est-à-dire la rénovation de l’intérieur de l’école, ou le « fairing » pour les 2 semaines, nous nous occupions plutôt de la cour devant l’école, en plantant des plantes et des fleurs puis nous les protégions avec les branches récupérées lors du « nettoyage » de la végétation très dense autour de l’école.

Nous faisions ça le matin. L’après-midi, nous étions libres, ce qui nous permettait de mieux nous connaître et de créer une très bonne ambiance au sein du groupe.

En effet, nous étions de nationalités différentes, et c’était très intéressant d’échanger avec les gens sur tout un tas de sujets, puisque nous étions aussi tous différents puisque l’âge des participants allait de 18 à 30 ans.

Les excursions étaient magnifiques aussi, le Taj Mahal est très impressionnant et les villes d’Inde sont toutes différentes et très dépaysantes. A Pamlapur où nous allions souvent en bus puisque c’était très près du camp, les gens sont un peu plus habitués à voir des européens notamment des volontaires alors qu’à Delhi par exemple les gens sont plus curieux mais toujours très gentils.

Le camp est très agréable entouré par l’Himalaya, proche de quelques commerces et nos accompagnateurs étaient très sympas !

J’avais un peu peur à cause de mon niveau d’anglais qui n’était pas très bon mais finalement ça c’est très bien passé parce que les gens du groupe étaient adorables et les anglais nous aidaient au début On s’habitue très bien et l’important est de parler, les gens nous comprennent toujours ; les accompagnateurs parlent très bien et il n’y avait aucun problème non plus.

J’ai beaucoup aimé ce voyage, j’ai rencontré des gens géniaux que j’ai revus pour la plupart après le voyage et avec qui je garde contact. Les habitants sont très reconnaissants de ce que nous faisions, nous avons réellement eu des contacts avec les populations, pour ma part ce qui m’avait manqué dans mes précédents voyages !

Je le conseillerai à tout le monde, pour l’action humanitaire, les rencontres et les paysages incroyables de cette région. "

Maud F. G.

 

lundi 6 juillet 2009

L'accueil en France, histoires de familles et d'émotions

Ca y est, il sont déjà repartis après toute une scolarité.

Lisez les témoignages des jeunes étrangers accueillis dans le sud de la France cette année, sur la zone d'accueil de Véronique SCHOTT.

A découvir également, le témoignage d'une famille d'accueil.

vendredi 3 juillet 2009

Blog séjour à Edimbourg

Depuis leur départ en Grande-Bretagne le 28 juin dernier, les encadrants/animateurs SILC du séjour à Edimbourg tiennent à jour un blog avec photos et commentaires.

Le séjour se termine le 12 juillet et vous pouvez dès à présent consulter le blog.

mardi 9 juin 2009

Laurence ou la Passion des Langues avec SILC

"Je m’appelle Laurence Pasquini. J’ai 29 ans et je suis maintenant professeur de français en Angleterre depuis plus de 6 ans. 

Tout a commencé lorsque j’avais 10 ans. Mon premier voyage avec SILC était un séjour de type junior camp en Angleterre. Comme un centre de vacances avec des enfants du même âge, quelques cours d’anglais le matin et des activités sportives et culturelles l’après-midi. Cela m’a beaucoup plu car même si j’étais en Angleterre je retrouvais les activités typiques d’un centre de vacances avec des enfants de mon âge et des animateurs sympas.

L’année suivante, après un an d’anglais en 6ème, je suis partie pour 3 semaines en immersion dans une famille à Brighton en Angleterre. C’était une grande étape car, avec seulement les bases d’anglais, il fallait comprendre et se faire comprendre avec la famille d’accueil. Puis aux vacances de Pâques, je suis partie deux semaines à Nottingham dans une famille, en séjour classique. Déjà, mon niveau d’anglais commençait à évoluer et j’avais beaucoup plus confiance en moi en cours d’anglais au collège. Je participais plus et connaissais le vocabulaire et la grammaire vu en cours car on l’avait déjà abordé lors des classes d’anglais pendant les voyages avec SILC. Les cours avec SILC sont vraiment structurés pour réviser les points linguistiques vus dans le programme national.

Après mon année de 5ème j’ai décidé d’aller trois semaines en Irlande près de Dublin et là je suis tombée amoureuse de l’Irlande. La famille d’accueil était incroyable, je me suis tout de suite entendue avec les 4 enfants. Les paysages et la culture irlandaise m’ont immédiatement attirés. Les visites culturelles et la ville de Dublin étaient extraordinaires. Après cela, je suis retournée chaque année pendant 4 ans dans la même famille !!!

En 4ème et 3ème j’ai choisi option anglais renforcé au collège et l’anglais était devenu une de mes matières les plus fortes. J’adorais participer en classe. Moi qui était une élèves très timide, je me retrouvais à aider la prof et corrigeais les autres élèves. C’est à ce moment que mon désir d’enseigner est apparu et je voulais définitivement voyager et travailler dans un pays anglo-saxon.

Au bac, j’ai pris option littéraire avec anglais et espagnol. Toujours avec SILC, j’ai fait d’autres voyages en Irlande et aussi le séjour découverte au Etats-Unis et Canada lors de mes 17 ans. Découvrir la côte Est de l’Amérique était fabuleux. Les grandes villes que l’on voit à la télé étaient devenues réalité. C’était incroyable, je n’oublierai jamais ce voyage.

A l’université, j’ai été acceptée à l’université Catholique de l’Ouest après l’examen d’entrée. Deug d’anglais et Licence d’anglais avec option Français Langue Etrangère. Mon but était d’enseigner le français dans un pays anglo-saxon. Pendant mon année de licence je suis partie un semestre (5 mois) en tant qu’étudiante ERASMUS. J’ai passé mes partielles en Angleterre et les notes aux examens comptaient pour ma licence. La vie étudiante en Angleterre était fantastique. J’ai adoré mon séjour et voulait y retourner dès que possible.

J’ai continué une année en France et obtenu ma maitrise FLE (français langue étrangère) avec mention et ensuite je suis repartie dans la même université où j’avais fait  un semestre. J’ai fait un an de préparation PGCE pour être prof en Angleterre. Comme le gouvernement anglais est à la recherche de professeur, on est rémunérés pour faire l’année de préparation. Bonus ! Il na pas été difficile d’obtenir mon premier emploi en tant que professeur de français. Etant française, on a toujours la priorité sur les anglais voulant enseigner le français. J’ai passé trois ans dans le nord de l’Angleterre dans un collège. C’était difficile au début surtout au niveau de la discipline et j’ai décidé en 2005 de vouloir enseigner à des élèves plus jeunes.

Maintenant  cela fait presque 4 ans que j’habite à Windsor (près de la reine !) et j’enseigne le français à des élèves de 9 à 13 ans (CM1 à la 5eme). En 2006, Je suis devenu chef du département des langues, c’est-a-dire que je supervise les autres profs de français.  

J’adore enseigner et transmettre ma passion des langues à d’autres personnes. Vivre en Angleterre est pratique, avec l’Eurostar c’est rapide et je retourne en France à chaque période de vacances pour revoir ma famille. Très tôt j’ai su que je voulais devenir professeur de français en Angleterre et je suis aujourd’hui fière d’avoir réussi ce que je désirais. Je ne pense pas vouloir faire autre chose.

Je pense que les séjours linguistiques avec SILC m’ont vraiment aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui. Mon accent français a disparu quand je parle anglais. Lorsque les gens me rencontrent pour la première fois, ils ne savent pas que je suis française et lorsque je le leur dis, ils me complimentent toujours sur ma prononciation.

Maintenant j’aimerais redonner à SILC un peu de ce qu’il ma apporté. J’ai passé des vacances inoubliables et fait des séjours merveilleux grâce à SILC et j’espère faire partie des prochains séjours. Avec mon expérience en tant que participante et en tant d’enseignante je pense avoir toutes les qualités pour encadrer."

Laurence Pasquini, juin 2009

Crédits photos : SILC

lundi 11 mai 2009

Expérience SILC : une nouvelle vie pour Coline

Témoignage de Coline C, 20 ans, suite à un séjour à Margate

 " Je suis partie à Margate, dans le Kent, pendant 1 semaine, en avril 2008, dans le cadre d'un séjour linguistique SILC me préparant au Bac. C'était la première fois que je partais en Angleterre.

Très vite, grâce à une bonne ambiance au sein du groupe d'étudiants,des liens se sont créés.

Un soir, je me suis retrouvée dans la famille d'accueil d'un des Français, vraiment par hasard.

Le fils de la famille anglaise était là, je l'ai tout de suite trouvé charmant, surtout pour un anglais !

Je n'osais pas lui parler, mais je disais à voix haute, absolument pas discrètement à mes copines françaises : «  Il est vraiment CANON!!! ». Puis quelques secondes après son regard croisa le mien et il me dit: « Et toi Coline, où tu habites en France ? » en français ! Je n'avais pas pensé une seconde qu'il pouvait comprendre ce que je racontais et encore moins qu'il parlait couramment ma langue !

Le lendemain, mon dernier soir, on s'est revus, nous avons passé la soirée ensemble. Lors de mon retour en France, impossible d'arrêter de penser à lui "tu es complètement folle me disaient mes copines, c'est une relation impossible" personne n'y croyait ! D'avril à août nous avons correspondu par email, par MSN, nous nous parlions presque tous les jours !

Puis j'ai décidé de revenir en Angleterre, à Margate, avec des amis. Nous avons commencé à sortir ensemble, et il m'a demandé de venir vivre en Angleterre. J'ai accepté, sur un coup de tête, mais je me suis dis que ce serait dans tous les cas au moins une très bonne expérience de vie et une très bonne occasion d'améliorer mon anglais. J'ai alors pris la décision fin octobre, après avoir économisé assez d’argent, de venir vivre chez lui et de commencer un programme Work Experience à Margate, c'est à dire que je suis 15H de cours de langues par semaine et qu'en contre partie, je travaille pour le club de mon école comme « Bar Manager et social assistant ».

Pour être honnête, j'ai toujours eu de pitoyables résultats en anglais, et depuis que j'étudie ici, j'ai fait de gros progrès, j'ai aujourd'hui atteint un niveau Intermédiaire supérieur. Le niveau juste avant « l'advanced», et le dernier de mon école de langues. Cela va bientôt faire 8 mois que nous sommes ensemble et pour l'instant je ne regrette rien, je vis pleinement ma relation et mon expérience ici ! En conclusion, rien n'est impossible, il suffit d'y croire et de mettre toutes les chances de son côté.

Merci SILC ! Coline "

 

jeudi 30 avril 2009

Clarisse est revenue bilingue après une année dans sa famille américaine

Clarisse a passé une année aux USA avec SILC.

Elle raconte son expérience dans un dossier spécial réalisé par l'hebdomadaire France Agricole.

Article de France Agricole du 3 avril 2009 en annexe.

Crédit photo Yarik_Mishin

mercredi 22 avril 2009

Roullet à l'heure anglaise dans une famille charentaise, de Grégoire Morizet

SILC propose depuis 1 an des séjours en familles anglaises en Charente. Découvrez le séjour d'Eugénie dans sa famille anglaise, près d'Angoulême.

Cliquez ici pour lire l'article de SUD OUEST


Bienvenue chez les "Charanglais", de Maurice BONTINCK

Lisez l'article de la Charente Libre sur l'accueil en familles anglaises en Charente.

mercredi 17 décembre 2008

Un séjour long à l’étranger ou comment réussir son envol dans la vie !

« Voilà 2 fois que je reçois la newsletter de SILC car il y a plusieurs années que j'ai eu recours à vos services pour un séjour de longue durée pour ma fille Sophie C. Si cela vous intéresse voilà en quelques mots ce que SILC lui a permis de faire. Années 2001-2002 : échec au Bac S - Désespoir de Sophie et des parents, on cherche ce qui pourrait lui plaire et lui permettre d'avoir une formation pour l'avenir. Fin 2002 : découverte de SILC et des séjours !!! Mars 2003 : départ pour l'Australie : séjour linguistique à Brisbanne, son niveau d'anglais lui a permis d'obtenir l'Advence en novembre. Comme l'organisation des écoles sur place laisse à désirer on l'enverra à Sydney et finalement elle retournera à Brisbanne pour les examens. Bon tout fini bien elle est reçue, donc elle est considérée comme bilingue. Décembre 2003 : pour finir en beauté ce séjour australien, papa et maman lui payent un voyage à Alice Spring et un "tour des îles" qui doit lui permettre de visiter une bonne partie de l'hémisphère australe puisque que, au plus tard le 14 février 2004, elle doit reprendre l'avion à Perth pour un retour en France et une arrivée à Roissy le 17 février. 17 février 2004 au matin : maman ouvre sa messagerie et surprise un message de Sophie dont le sujet est "Tahiti", je savais ma fille sur cette île depuis 1 mois (hébergement possible via des connaissances faites en Australie (auberge de jeunesse) et à Fidji (pendant le "tour des îles") mais elle devait être revenu à Perth depuis 1 semaine. Le mail disait : "je suis désolée ... mais Tahiti c'est trop beau, je RESTE" ... Je vous laisse imaginer la tête que j'ai pu faire en lisant ces mots ... et en plus à quelques heures de la récupérer à Roissy.

Résultats : Aujourd'hui, Sophie est installée à Tahiti, elle est devenue hôtesse de l'air sur la Compagnie tahitienne Air Tahiti Nui, donc elle voyage vers Los Angeles, Paris, New York, Tokyo, Osaka, Sydney et Auckland. Autant vous dire que les parents n'ont jamais regretté leur investissement dans le séjour linguistique, même si au début la somme était "rondelette" et les faux frais assez importants car la vie est chère en Australie. Elle va faire construire sa maison, et nous sommes déjà allé 3 fois dans ces îles de rêve, nous avons visité les Marquises, les Tuamotu, les îles du Vent et Sous le Vent et l'an dernier les Australes, avec Sophie bien sûr.

Cette petite contribution pour vous dire que vos séjours peuvent changer la vie d'une jeune fille ... mais aussi celle de ses parents .

Cordialement

Madame Claude C., maman de Sophie C., bien contente d'avoir connu SILC »

lundi 13 octobre 2008

Marine, Manue, Julie séjour Du Nil à la mer Rouge août 2008

« Première semaine : dépaysement total dès notre arrivée à Louxor. Navigation à bord d’un prestigieux bateau vers le temple d’Edfu par une magnifique visite de nuit. J’ai particulièrement aimé le temple de Philaë et la balade en dromadaire dans le désert sous un magnifique coucher de soleil.

Deuxième semaine : Hurghada, nous avons passé la plupart de nos journées sur le bateau à plonger avec le tuba et une fois avec des bouteilles. Les espèces de poissons et les coraux sont très colorés, très beaux. La balade en 4x4 dans le désert et le quad, c’était géant, énorme, ça déchirait ! »

Les Tamoulous et Bobolas

- page 1 de 2