SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - famille

Fil des billets

jeudi 6 janvier 2011

L’accueil en famille aux Etats-Unis

Une tradition préservée

USA copyright SILCLoin des grandes métropoles et de leur rythme trépident, l'Amérique authentique séduit toujours les voyageurs en quête de tradition, de partage et d'échanges. Les séjours linguistiques organisés dans ces régions favorisent l'intégration des participants dans leurs familles d'accueil. Celles-ci ont plus de temps à consacrer à leur hôte et les incitent à participer à leur vie quotidienne, à créer de véritables moments d'échanges avec leurs amis et leur entourage en considérant le participant comme un membre de la famille.


Dans le Minnesota par exemple, notre séjour American Civilization propose de découvrir une high school permettant de se plonger dans la USA copyright SILCvraie culture américaine tout en suivant un programme thématique et spécifique à ce pays. En Virginie, avec l’Immersion Américaine, les jeunes bénéficient d’un apprentissage permanent, réservé aux jeunes aimant communiquer et s’impliquer. Le nouveau séjour American Duo dans le Maine offre l’opportunité de découvrir les USA à deux Français par famille tout en suivant un programme complet de cours, d’excursions et d’activités, parfait pour une première expérience sur ce continent.

vendredi 11 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part II : Quel mode d’hébergement pour son séjour linguistique ?


Il existe principalement deux modes d’hébergement : les séjours avec hébergement chez l’habitant et les séjours avec hébergement collectif.


L’hébergement chez l’habitant :

Les participants sont hébergés en pension complète par une famille d’accueil. Ces familles sont impérativement sélectionnées par une personne vivant sur la zone de séjour. Ce correspondant local a pour mission de vérifier que les conditions matérielles requises pour l’accueil d’un ou plusieurs enfants sont réunies. Un entretien de motivation lui permet de s’assurer que le foyer a envie de partager son quotidien avec l’enfant hébergé.


Cette formule présente de nombreux avantages :

- Immersion réelle dans le quotidien d’une famille du pays, et donc une meilleure approche de la civilisation du pays visité.

- Confrontation à la langue en situation réelle (membres du foyer, TV, radio, journaux…etc.).

- Obligation de se déplacer en utilisant les transports en commun favorisant la découverte de l’autonomie.


Elle présente également quelques contraintes :

Le rythme de vie, l’organisation de la maison, l’emploi du temps de la journée et la nature des repas, le niveau social de la famille hôtesse… seront forcément différents de ceux du milieu d’origine de l’enfant. C’est ce que nous appelons la CULTURE, au sens le plus large du terme. Ce point est déterminant et doit être à l’esprit de tous les parents et de tous les jeunes choisissant ce type d'hébergement. Le principal souci est bien souvent lié à l’inadéquation des attentes des parents et du jeune voyageur avec la réalité culturelle du pays. En conséquence, l’enfant qui part doit garder à l’esprit, que voyager c’est être prêt à découvrir quelque chose de nouveau et s’adapter à un nouvel environnement :

«Je choisis d’aller vivre dans une famille à l’étranger, c’est donc à moi de m’adapter à une nouvelle façon de vivre. Je pars pour découvrir quelque chose de nouveau.»


Les familles d’accueil sont parfois décriées. Certes quelques familles hôtesses peuvent ne pas être exemptes de tout reproche, mais on ne peut en aucun cas leur reprocher d’être… «anglaises», «espagnoles», «allemandes»... Cette formule nécessite donc une certaine faculté d'adaptation. Si l’on ne souhaite pas vivre «à l’anglaise», «à l’espagnole»… il est préférable d’opter pour une formule en hébergement collectif.


L'hébergement collectif :

Que ce soit dans un établissement scolaire avec internat, une résidence étudiante ou une résidence hôtelière, le principe reste identique. Les jeunes sont hébergés dans des chambrées plus ou moins grandes (généralement de 3 à 6 lits). Les cours ont lieu au sein même de l’établissement. Bien souvent, les jeunes apprentis linguistiques sont originaires de différents pays.


Les avantages de la formule :

- Nécessite des facultés d’adaptation moins importantes, sans toutefois oublier que les règles de la vie en communauté doivent être respectées.

- Très peu de déplacements sont nécessaires car les cours et la majeure partie des activités ont lieu sur place.

- Les participants proviennent de différents pays, il y règne donc une ambiance internationale enrichissante.


Les contraintes :

- L’enfant va être en contact avec d’autres français 24 heures sur 24.

- Peu de réels contacts avec le pays visité et sa population.


En terme de progrès en langue la formule en famille est apparemment bien plus bénéfique, encore faut-il que l’enfant soit prêt à jouer le jeu de l’intégration, aidé en cela par son accompagnateur français et l’équipe du pays d’accueil.

Notre expérience nous a persuadé que les deux formules ont leur raison d’être car elles répondent à des motivations et des besoins différents. Une preuve de ce constat : le taux de satisfaction que l’on constate au retour des séjours est similaire quel que soit le mode d’hébergement et dépasse les 90% de satisfaction.


La question du choix de l’hébergement résolue, nous pouvons aborder la suivante :

Quelle formule pour un séjour linguistique ?


Réponse au prochain article...

mercredi 9 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal !

 

SILC, c’est 45 ans d’existence, 45 ans d’expérience et toujours les mêmes interrogations de la part des parents. En quête du séjour linguistique idéal pour leur enfant, ils sont souvent désemparés face à l’étendue de l’offre. Il est pourtant assez facile de choisir pour peu que l’on prenne le temps de se poser les bonnes questions avant le départ et que le choix puisse se faire conjointement avec l’enfant.

 

 

Les parents nous posent souvent la question : «Quel est votre meilleur séjour ?»

 

Réponse : «Celui qui sera le mieux adapté à la personnalité de votre enfant et qui permettra de répondre à vos objectifs».

 

Le séjour linguistique idéal n’est donc pas unique mais multiple car il doit être adapté à chacun des candidats au départ. Certes, on peut se risquer à établir une échelle de progression idéale en matière de séjours linguistiques en se basant sur des statistiques. Nous aurions alors, pour un élève ayant choisi anglais en LV1 et espagnol en LV2, une suite logique qui pourrait ressembler à cela :

 

- Primaire :

Cours élémentaire : un séjour linguistique avec hébergement collectif où les cours restent ludiques, pour susciter l’envie d’apprendre une langue étrangère.

Cours moyen : une immersion linguistique dans des familles britanniques en France, pour commencer à aborder la culture britannique en douceur.

 

- Collège :

6ème : un programme linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement collectif pour un premier départ à l’étranger.

5ème : un séjour linguistique en Grande-Bretagne avec hébergement en famille, à deux francophones, afin de rassurer lors d’une première réelle immersion à l’étranger, des cours le matin et des activités ludiques et de découverte culturelle l’après-midi.

4ème : départ pour l'Angleterre avec placement dans une famille d’accueil en tant que seul francophone et cours dispensés en groupe.

3ème : même type de formule en Espagne pour renforcer son niveau en deuxième langue.

 

- Lycée :

2nde : un séjour en immersion sans cours aux USA

1ère : un séjour One-to-One ou Club 4 en Grande-Bretagne, Irlande, ou encore Espagne, pour travailler des points précis restant à perfectionner.

Terminale : un séjour prépa Bac au printemps en vue de la dernière ligne droite avant l’obtention du précieux sésame. Un séjour Prépa Concours en été pour s’initier aux modalités d’enseignement des classes prépa.

 

Mais ce serait bien trop simple et surtout pourrait s’avérer néfaste pour bon nombre de jeunes. Bien choisir le séjour auquel va participer son enfant est déterminant dans la réussite de cette expérience, et il est primordial de l’y associer.

 

Quelques questions vont pouvoir vous aider dans le choix du séjour. Nous vous proposons de les aborder une à une afin de donner des pistes de réflexion pour pouvoir mieux y répondre. Après avoir choisi la langue que l’on souhaite perfectionner, la première question à se poser  est :  quel mode d’hébergement pour un séjour linguistique ?

 

Elle sera étudiée ici même dans un prochain post.

 

 

 

Crédit photo : copyright EC

lundi 6 juillet 2009

L'accueil en France, histoires de familles et d'émotions

Ca y est, il sont déjà repartis après toute une scolarité.

Lisez les témoignages des jeunes étrangers accueillis dans le sud de la France cette année, sur la zone d'accueil de Véronique SCHOTT.

A découvir également, le témoignage d'une famille d'accueil.