SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - gastronomie

Fil des billets

lundi 13 octobre 2014

Les repas anglais : tordons le cou aux mythes !

Packed-lunch : le déjeuner anglais typique

Non, les anglais ne se nourrissent pas que de petits pois verts fluo et de desserts en gelée violette. Si les habitudes alimentaires de nos voisins anglais ont du mal à passer chez les jeunes français, c'est peut-être à cause des mythes qui ont la vie dure. Et si pour une fois, on arrivait à Londres avec des yeux tout neufs, en mettant un peu de côté nos sacro-saints repas "à la française" ?

Parce que comme nous, les britanniques font 3 repas par jour : le breakfast (petit déjeuner),  le lunch (déjeuner), et le dinner (dîner).

Entre 7h et 9h : le 'breakfast'

Hélas, les mamans anglaises n'ont pas plus de temps (ni l'envie de se lever aux aurores) que les mamans françaises pour préparer des crêpes, blinis et autres œufs brouillés, sausages, mushrooms et baked beans qui ont fait la réputation des petit-déjeuners anglais ! Seuls certains hôtels continuent à servir ces petits déj' 'so british' !

Au petit-déjeuner, les anglais mangent la même chose que vous : céréales, toasts grillés, marmelade, jus d’orange, tasse de thé ou café.

Un conseil pour ceux qui partent en séjour linguistique en Angleterre : prenez un petit-déjeuner copieux !

Entre 12h et 13h30 : le 'lunch'

Même lorsqu'une cantine est à leur disposition, de nombreux écoliers et salariés emportent leur “packed lunch” (panier-repas) et déjeunent sur place. Il est en général composé :

  • d'un sandwich (pain de mie en triangle),
  • d'un paquet de chips : au vinaigre souvent, au poulet ou toute autre saveur inconnue chez nous,
  • d'un fruit, souvent une pomme,
  • d'une boisson.

Cette formule est, au goût des jeunes français, "pas assez copieuse / variée / équilibrée" (rayer la mention inutile), et la qualité va de "amazing" à "carrément dégoûtante" (mention spéciale pour les chips au vinaigre)...

Certains achètent de la nourriture à emporter (take away food / eat out food) : un classique est le “ fish and chips ” (poisson frit et frites) à manger avec les doigts. Il est servi dans une barquette, arrosé d’un filet de vinaigre ou de citron (autrefois il emballé dans du papier journal).

Le dimanche, le déjeuner est le repas le plus important (contrairement à la semaine où le dîner est le repas principal).
Le déjeuner dominical se compose en général de bœuf rôti, Yorkshire pudding, 2 ou 3 sortes de légumes et un dessert. Les légumes sont souvent moins cuits qu’en France.

(Facultatif) : le 'tea-time'

Lorsqu'ils ont la possibilité, les anglais s'accordent 2 pauses-thé par dans la journée :
• Afternoon tea (à 16h) : une tasse de thé accompagné de scones avec de la crème, de la marmelade, ou alors des muffins, des crumpets (petites crêpes épaisses et soufflées), des cakes…, 
• High tea (à 18h) : beaucoup plus copieux que le précédent (viennoiseries et pâtisseries diverses, toasts sucrés ou salés, viande froide, pickles, œufs pochés…). Il remplace souvent le dîner.

Entre 18h30 et 20h : le 'dinner'


C’est le repas le plus important de la journée, généralement composé d’une soupe, de viande, 2 ou 3 sortes de légumes dont les incontournables pommes de terre*, et un dessert.

Dans de nombreux foyers anglais, les membres de la famille ne dinent pas ensemble, comme nous autres "frogs" : les enfants dinent seuls avant, et les parents ensuite, bien souvent devant une série TV.

A savoir également : la cuisine anglaise est influencée par les différentes populations qui se sont installées en Grande-Bretagne depuis des décennies. Aussi il n'est pas rare de trouver au menu des anglais des plats asiatiques, des currys indiens et des plats italiens.

*La consommation moyenne de pommes de terre est de 102kg/an/habitant au Royaume-Uni. Vous l'aurez compris, la pomme de terre est souvent au menu !


mercredi 1 décembre 2010

La gastronomie française distinguée par l'UNESCO

pain.jpgLa Gastronomie inscrite au patrimoine de l'UNESCO, reconnue, valorisée, encensée... désormais notre pays peut s'enorgueillir de cette distinction culinaire internationale. La France est une terre propice à la gastronomie, ses différents climats, sa géographie variée sur tout l'hexagone en font un terroir multiple et diversifié et donne naissance à des produits gastronomiques locaux uniques.

Mais ce n'est pas que cela. Les traditions de repas de fête à tout propos sont légion dans le pays, même si certaines traditions sont moins tenues que d'autres, les repas assidus de fin d'année Noël et Nouvel An, ceux de chef cuistotPâques (même pour des non-religieux) sont avant tout des moyens plaisants et goûteux de se réunir en famille et entre amis, ou encore de profiter de son dimanche "les pieds sous la table", chez des invités ou au restaurant.

Si la mondialisation apporte une touche d'international dans les menus et restaurants français, cela n'ôte pas la spécificité de nos plats, multiples et sans cesse réinventés. Pour preuve, l'engouement de la télévision qui produit de nombreuses émissions à base de préparations ou concours culinaires, sans compter la multitude de sites sur Internet dédiés aux recettes, aux trucs maison pour se régaler et distraire ses papilles !

marmitonSILC ne déroge pas à la règle et propose aux enfants un séjour CUISINE avec des ateliers spécifiques, en colo ou en séjour linguistique anglais+cuisine en Charente. Ces séjours encadrés ont lieu en été et au départ de toute la France.

Il est à souhaiter que d'autres pays pourront suivre cette démarche patrimoniale à l'UNESCO, car rien n'est si agréable et valorisant que de définir un pays par ses spécialités gustatives.

Aussi important que Tourisme lui-même en fait !

Article de SUD OUEST- Article de CHARENTE LIBRE