SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - passion des langues

Fil des billets

jeudi 4 février 2010

Mon Noël en France, par Lisa Olfs

Lire la suite...

mercredi 6 janvier 2010

Nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER

Notre nouvelle brochure COURS DE LANGUE A L'ETRANGER 2010 pour étudiants et adultes est à présent disponible et peut être consultée en ligne.

Retrouvez toutes nos formules de cours pour parler anglais, allemand, espagnol, italien, russe, chinois ou japonais, que vous soyez novice ou confirmé, nous avons forcément un programme qui vous correspond.

Bonne lecture et bonne découverte !

jeudi 31 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part V : le choix du pays de destination ?


Cette question se pose principalement pour l’anglais, de nombreux pays anglophones (ou non) proposant diverses formules d’apprentissage.

Cette question est souvent relative à l’accent et à l’anglais parlé dans le pays. S’il existe bien des différences entre l’anglais d’Angleterre, celui d’Irlande, ou encore celui des Etats-Unis, ces différences sont minimes et il s’agit bel et bien de la même langue avec quelques particularités régionales. Ces légères variantes n’empêcheront nullement un jeune de progresser, bien au contraire ; elles seront enrichissantes et permettront de s’approprier la langue dans toutes ses finesses.

Il en va de même de la question des accents que l’on peut entendre entre ces différents pays. Cette diversité des accents ne doit pas être considérée comme un problème de compréhension et cela pour plusieurs raisons :

- On peut trouver autant de différences d’accent entre un irlandais et un anglais, qu’entre un habitant de Londres et un résident de Liverpool.

- Les enregistrements audio qui servent de supports de cours en classe d’anglais en France proviennent de différents pays afin de sensibiliser les jeunes à cette diversité. Nos enfants sont donc déjà confrontés à cette pluralité d’accents avant même un départ en séjour linguistique.

- Elle permet de travailler la compréhension orale et d’ouvrir l’oreille aux différentes versions afin de faciliter la compréhension générale.

- Enfin la motivation principale qui conduit aujourd’hui à vouloir maîtriser l’anglais, n’est certainement pas de devenir présentateur à la BBC, mais plutôt de pouvoir parler et échanger avec des anglais, des irlandais, des canadiens…mais aussi avec un brésilien, un japonais, un russe avec lesquels l’anglais sera peut-être la seule langue commune.

Le choix du pays repose donc davantage sur un désir de découverte plus que d’un choix strictement lié à la langue.

Voici quelques particularités de destinations proposant un séjour linguistique pour l’anglais :

- La Grande-Bretagne : proximité, rapidité d’accès, nombreuses formules proposées en font une destination prisée pour un premier départ à l’étranger.

- L’Irlande : la convivialité d’une île à taille humaine, très différente de la Grande-Bretagne.

- Malte : une île singulière et atypique permettant de progresser en anglais sous le chaud soleil méditerranéen.

- Le Canada et les Etats-Unis : un continent qui reste une destination toujours aussi fascinante pour les ados. Elle est à conseiller en priorité à des jeunes ayant déjà voyagé ou ayant une maturité suffisante.

La prochaine fois nous tenterons de vous apporter des pistes de réflexion pour répondre à la question : A quel moment de l’année partir en séjour linguistique ?

jeudi 24 décembre 2009

Choisir le séjour linguistique idéal Part IV : à quel âge partir ?


Un départ à 7 ou à 17 ans ne se fera pas pour les mêmes raisons et les objectifs poursuivis ne seront pas identiques. L’offre actuelle est très diversifiée afin de répondre à ces différentes attentes.

L’apprentissage précoce des langues est indiscutablement la meilleure garantie pour une future maîtrise linguistique, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Partir dès le plus jeune âge semble garantir les meilleurs résultats à condition que l’enfant soit prêt et que ce séjour soit bien préparé. Un départ prématuré peut être contreproductif, aussi est-il conseillé de repousser le séjour d’une année si les réticences sont trop fortes. Il est donc important de parler de ce projet suffisamment longtemps à l’avance en famille afin de répondre aux questions qu’est en droit de se poser un enfant devant quitter sa sphère familiale pour aller s’immerger dans un environnement totalement étranger. Il convient de lui exposer en détail le déroulement du séjour sans noircir le tableau mais sans l’idéaliser non plus. L’enfant devra prendre part au choix de la formule retenue, afin de se l’approprier et surtout de faire de ce séjour un succès tant sur le plan linguistique que sur un plan personnel. Il sera préférable d’attendre une année supplémentaire ou d’opter pour une formule moins intensive pour un premier séjour, si l’on ressent des blocages. Le but d’un séjour linguistique est avant tout de donner envie de s’intéresser aux langues et d’encourager ces apprentissages.

Pour les enfants du primaire, nous conseillons donc des formules restant très ludiques, qu’elles se déroulent en France ou à l’étranger. Le but étant avant tout, l’éveil aux langues, la prise de conscience de la diversité des langues et leur caractère concret.

Pour les collégiens, selon le degré de maturité, on pourra choisir des formules plus ou moins intensives, mais qui devront s’attacher à combiner aspects linguistiques et ludiques. De nombreuses thématiques en relation avec les centres d’intérêt des enfants sont proposées, qu’elles soient culturelles, sportives ou ludiques, chaque enfant doit pouvoir y trouver son compte. A ce stade de la scolarité, l’apprentissage est déjà bien amorcé et le séjour linguistique devra renforcer les acquis ou combler certaines lacunes.

Pour les lycéens, l’offre plus large permettra de répondre à des attentes très précises. Que l’on soit en 1ère en classe européenne anglais et que l’on souhaite progresser, ou que l’on soit en espagnol LV2 et que l’on ait besoin de rattraper le niveau, le séjour choisi sera forcément différent. Selon que l’on vise la maîtrise parfaite de la LV1 ou se perfectionner en LV2 voire LV3, les attentes et donc les objectifs du séjour ne seront pas les mêmes.

En respectant la personnalité de l’enfant et en l’associant à ce projet, l’enfant pourra partir à tout âge.

La prochaine fois nous aborderons la question suivante : Quels pays choisir pour un séjour linguistique ?

jeudi 24 septembre 2009

Le 26 septembre c’est la Journée européenne des Langues

 

Les langues étrangères nous ouvrent le monde sur des plans divers : personnel, professionnel et culturel. Elles permettent de découvrir des sociétés, des habitudes de vie différentes,  elles offrent d’autres perspectives d’avenir. Elles peuvent même changer une vie ! Depuis des années, SILC reçoit des témoignages d’anciens participants pour qui le séjour linguistique ou l’année à l’étranger fut non seulement une expérience inoubliable mais aussi un tournant dans leur vie. Alors, il faut encore et toujours promouvoir les langues étrangères et leur pluralité, que ce soit en Europe à l’initiative du Conseil de l’Europe ou dans le monde entier.

 

La Journée européenne des langues est célébrée chaque année le 26 septembre depuis 2001. Les 800 millions d'Européens dans les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe sont encouragés à apprendre plus de langues, à tout âge, tant à l'école qu'en dehors. Convaincu que la diversité linguistique est une voie vers une meilleure communication interculturelle et l'un des éléments clé du riche patrimoine culturel du continent, le Conseil de l'Europe soutient le plurilinguisme à travers toute l'Europe.

A l'occasion de cette Journée, retrouvez les événements organisés dans toute l'Europe et aussi des jeux, des quiz et des informations sur les langues en Europe sur le site de la journée européenne des langues.

lundi 6 juillet 2009

L'accueil en France, histoires de familles et d'émotions

Ca y est, il sont déjà repartis après toute une scolarité.

Lisez les témoignages des jeunes étrangers accueillis dans le sud de la France cette année, sur la zone d'accueil de Véronique SCHOTT.

A découvir également, le témoignage d'une famille d'accueil.

vendredi 3 juillet 2009

Partir avec SILC : un séjour en images !

Découvrez le reportage de 100%MAG sur M6 diffusé jeudi 2 juillet 2009 à 18 h 50.

Reportage, mettre le curseur sur 24mn50 au début du reportage sur les séjours linguistiques.

Le départ de la Gare du Nord pour les groupes du 19 juin, les cours et les visites de Londres, vous saurez tout sur le déroulement de nos programmes. 

mardi 9 juin 2009

Laurence ou la Passion des Langues avec SILC

"Je m’appelle Laurence Pasquini. J’ai 29 ans et je suis maintenant professeur de français en Angleterre depuis plus de 6 ans. 

Tout a commencé lorsque j’avais 10 ans. Mon premier voyage avec SILC était un séjour de type junior camp en Angleterre. Comme un centre de vacances avec des enfants du même âge, quelques cours d’anglais le matin et des activités sportives et culturelles l’après-midi. Cela m’a beaucoup plu car même si j’étais en Angleterre je retrouvais les activités typiques d’un centre de vacances avec des enfants de mon âge et des animateurs sympas.

L’année suivante, après un an d’anglais en 6ème, je suis partie pour 3 semaines en immersion dans une famille à Brighton en Angleterre. C’était une grande étape car, avec seulement les bases d’anglais, il fallait comprendre et se faire comprendre avec la famille d’accueil. Puis aux vacances de Pâques, je suis partie deux semaines à Nottingham dans une famille, en séjour classique. Déjà, mon niveau d’anglais commençait à évoluer et j’avais beaucoup plus confiance en moi en cours d’anglais au collège. Je participais plus et connaissais le vocabulaire et la grammaire vu en cours car on l’avait déjà abordé lors des classes d’anglais pendant les voyages avec SILC. Les cours avec SILC sont vraiment structurés pour réviser les points linguistiques vus dans le programme national.

Après mon année de 5ème j’ai décidé d’aller trois semaines en Irlande près de Dublin et là je suis tombée amoureuse de l’Irlande. La famille d’accueil était incroyable, je me suis tout de suite entendue avec les 4 enfants. Les paysages et la culture irlandaise m’ont immédiatement attirés. Les visites culturelles et la ville de Dublin étaient extraordinaires. Après cela, je suis retournée chaque année pendant 4 ans dans la même famille !!!

En 4ème et 3ème j’ai choisi option anglais renforcé au collège et l’anglais était devenu une de mes matières les plus fortes. J’adorais participer en classe. Moi qui était une élèves très timide, je me retrouvais à aider la prof et corrigeais les autres élèves. C’est à ce moment que mon désir d’enseigner est apparu et je voulais définitivement voyager et travailler dans un pays anglo-saxon.

Au bac, j’ai pris option littéraire avec anglais et espagnol. Toujours avec SILC, j’ai fait d’autres voyages en Irlande et aussi le séjour découverte au Etats-Unis et Canada lors de mes 17 ans. Découvrir la côte Est de l’Amérique était fabuleux. Les grandes villes que l’on voit à la télé étaient devenues réalité. C’était incroyable, je n’oublierai jamais ce voyage.

A l’université, j’ai été acceptée à l’université Catholique de l’Ouest après l’examen d’entrée. Deug d’anglais et Licence d’anglais avec option Français Langue Etrangère. Mon but était d’enseigner le français dans un pays anglo-saxon. Pendant mon année de licence je suis partie un semestre (5 mois) en tant qu’étudiante ERASMUS. J’ai passé mes partielles en Angleterre et les notes aux examens comptaient pour ma licence. La vie étudiante en Angleterre était fantastique. J’ai adoré mon séjour et voulait y retourner dès que possible.

J’ai continué une année en France et obtenu ma maitrise FLE (français langue étrangère) avec mention et ensuite je suis repartie dans la même université où j’avais fait  un semestre. J’ai fait un an de préparation PGCE pour être prof en Angleterre. Comme le gouvernement anglais est à la recherche de professeur, on est rémunérés pour faire l’année de préparation. Bonus ! Il na pas été difficile d’obtenir mon premier emploi en tant que professeur de français. Etant française, on a toujours la priorité sur les anglais voulant enseigner le français. J’ai passé trois ans dans le nord de l’Angleterre dans un collège. C’était difficile au début surtout au niveau de la discipline et j’ai décidé en 2005 de vouloir enseigner à des élèves plus jeunes.

Maintenant  cela fait presque 4 ans que j’habite à Windsor (près de la reine !) et j’enseigne le français à des élèves de 9 à 13 ans (CM1 à la 5eme). En 2006, Je suis devenu chef du département des langues, c’est-a-dire que je supervise les autres profs de français.  

J’adore enseigner et transmettre ma passion des langues à d’autres personnes. Vivre en Angleterre est pratique, avec l’Eurostar c’est rapide et je retourne en France à chaque période de vacances pour revoir ma famille. Très tôt j’ai su que je voulais devenir professeur de français en Angleterre et je suis aujourd’hui fière d’avoir réussi ce que je désirais. Je ne pense pas vouloir faire autre chose.

Je pense que les séjours linguistiques avec SILC m’ont vraiment aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui. Mon accent français a disparu quand je parle anglais. Lorsque les gens me rencontrent pour la première fois, ils ne savent pas que je suis française et lorsque je le leur dis, ils me complimentent toujours sur ma prononciation.

Maintenant j’aimerais redonner à SILC un peu de ce qu’il ma apporté. J’ai passé des vacances inoubliables et fait des séjours merveilleux grâce à SILC et j’espère faire partie des prochains séjours. Avec mon expérience en tant que participante et en tant d’enseignante je pense avoir toutes les qualités pour encadrer."

Laurence Pasquini, juin 2009

Crédits photos : SILC

jeudi 20 novembre 2008

Il n’est jamais trop tard.

Avec la Crise, la grande crise, chacun y va de son idée, de sa solution, de sa critique, de son coupable, etc.…

Conséquences nationales d’une situation mondiale, dans chaque pays la secousse se fait sentir, sur l’industrie, les services, le commerce, l’artisanat, l’agriculture…

Même l’éducation, celle de nos enfants, se ressent de ces soubresauts indésirables.

L’international est donc devenu notre guide, si ce n’est notre maître.

Y sommes-nous bien préparés, nos enfants sont-ils ou seront-ils prêts à relever tous ces défis, toutes ces difficultés mais aussi toutes ces opportunités ?

Il faut l’espérer et surtout les y aider.

Il faut qu’ils puissent facilement communiquer pour comprendre, réfléchir et agir.

Mais nous avons du retard dans leur éducation linguistique, passeport indispensable pour franchir les barrières de la communication libre et immédiate, universelle.

En Europe, 15 pays font mieux que nous pour élever le niveau de langue de leurs enfants, la plupart avec 2 voir 3 langues complémentaires de leur langage naturel.

Il n’est pas trop tard. Réveillons-nous et profitons de cette alerte grave du moment pour penser à donner à nos enfants, à nos étudiants, à nos professionnels, les armes dont ils ont absolument besoin.

Jean-Luc MAURY-LARIBIERE

lundi 13 octobre 2008

Apprentissage précoce des langues - nouvelle étude de l'Union européenne

Selon une nouvelle étude européenne, l'apprentissage des langues à un âge précoce peut être très bénéfique aux enfants. En effet, les enfants dont l'aptitude naturelle à l'acquisition du langage est stimulée dès le plus jeune âge bénéficient d'un temps d'apprentissage plus long et d'une expérience linguistique et culturelle susceptible d'enrichir leur développement général (sur le plan cognitif, social, culturel, acoustique, linguistique et personnel), tout en renforçant leur détermination, leur sens de la collaboration et leur confiance en eux-mêmes.

La Commission européenne est très favorable à l'enseignement des langues vivantes aux jeunes enfants, afin de développer leurs connaissances linguistiques, mais aussi leur sentiment d'appartenance et leur sens de la citoyenneté et de la communauté, tout en leur donnant conscience des opportunités qui leur sont offertes dans une Europe multilingue.

Cette étude présente une sélection d'informations essentielles sur la question de l'apprentissage précoce des langues en Europe, touchant notamment à la recherche et aux bonnes pratiques dans ce domaine. Elle définit des principes pédagogiques et cerne les domaines à développer.

Avec l’aimable autorisation de la Commission Européenne.

Le résumé de l'étude (pdf, en anglais)

SILC, fort de son expérience, propose des programmes spécifiquement adaptés aux plus jeunes :

mercredi 23 avril 2008

L'anglais en Australie : le rêve quoi !

Mercredi 16 avril, SILC et le Wall Street Institute, en partenariat avec la librairie « Raconte-moi la Terre » à Lyon, ont organisé un « apéro-langue ». Dans une atmosphère très conviviale, les participants ont pu profiter de l’intervention de Frédéric VUILLEMOT, spécialiste de l’Australie chez SILC.
Ayant vécu personnellement une dizaine d’années sur ce pays-continent, il a fait partager sa passion pour cette destination et ses multiples possibilités de séjour à combiner : cours de langue ou études supérieures, jobs rémunérés (avec le programme Working Holiday Visa), stages en entreprises, etc.
L’Australie est non seulement une destination faisant rêver les aspirants aux voyages lointains et dépaysants, mais représente aussi la possibilité de vivre une expérience unique pour les étudiants français. Là-bas, l’économie australienne florissante, et la structure de SILC permettent d’accéder à de nombreux jobs très facilement et de partir en toute tranquillité grâce à des programmes ajustés aux besoins de chacun.

lundi 31 mars 2008

Apéro Langue

Venez nous rencontrer à un apéro langue à la Libraire du Voyage. Wall Street Institute et le SILC ont choisi de nous emmener en Australie !
Un bon moment de découverte à partager en anglais.

Mercredi 16 avril à 19h30 Apéro langue

Sur inscription

Entrée gratuite Librairie Raconte moi la Terre - Internet - Café

Angle des rues Grolée et Thomassin

LYON 2ème

mardi 19 février 2008

C’est la fête des Langues à Lille

L’association No Man’ Langues organise pour la quatrième année consécutive le Festival des Langues qui se tiendra les 7 et 8 mars 2008 de 9 h à 19 h, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grand Lille.
Avec ce festival, l’association souhaite créer un temps fort en présentant au public les différents aspects de l’apprentissage et de la pratique
des langues étrangères.

Durant ces deux jours, venez rencontrer plus de soixante exposants, assister à des conférences, participer à des initiations et tests de langues, des ateliers de calligraphies, et jouer au quiz qui vous permettra de gagner de nombreux voyages.
SILC s’associe à cet évènement et sera présent pendant toute la durée du festival.

lundi 1 octobre 2007

Apéro Langue

Un nouvelle formule arrive à Lyon... ; après 3 années de Café Langue le samedi matin, nous mettons en place cette année avec nos fidèles partenaires Raconte moi la Terre et Wall Street Institute) l'Apéro Langue. Nous nous retrouverons donc le mercredi 10 octobre à 19 h30 à la Librairie "Raconte moi la terre" rue Thomassin à Lyon autour d'un apéritif qui vous sera offert ; le thème sera l'Irlande.
Débutants ou confirmés en anglais, nous vous convions à ce moment convivial qui vous permettra grâce à l'intervention de Tania, jeune irlandaise installée à Lyon, de découvrir et d'échanger à propos de son pays natal.

Agrandir le plan

Le nombre de places est limité et votre inscription est donc conseillée au 04.78.92.60.20.
Nous vous informons aussi que pour mieux vous servir encore, Pierre Colliot, directeur des Wall Street Institute Bellecour et Part Dieu, vient d'ouvrir son 3ème centre au 1, rue de la République (métro Opéra ) nous lui souhaitons bonne chance dans cette nouvelle entreprise.

lundi 24 septembre 2007

2008 déclarée année internationale des langues par l'ONU

L'ONU, en déclarant 2008 année internationale des langues s'engage dans la défense des langues et de leur diversité.

C'est en ce sens qu'un texte a été adopté cet été lors de l'Assemblée Générale de l'Organisation. Ce texte est, pour l'Ambassadeur de France à l'ONU "une étape importante pour l’action des Nations Unies car le multilinguisme est l’équivalent linguistique, culturel, voire civilisationnel du multilatéralisme".

Nous ne pouvons que nous réjouir d'une telle prise de position de l'Organisation des Nations Unies qui devrait tous nous inciter à l'apprentissage de plusieurs langues, au dialogue entre les cultures et les peuples. La conservation des langues est une des garanties d'un monde multiculturel et elles doivent aujourd'hui être valorisées et accessibles au plus grand nombre.

vendredi 7 septembre 2007

Journée Européenne des Langues (JEL)

Journée Européenne des LanguesLa journée du 26 septembre 2007 a été décrétée Journée Européenne des Langues (JEL).
Vous trouverez toutes les informations sur les sites http://www.ecml.at/EDL/default.asp ou http://ec.europa.eu/education/policies/lang/links/links_en.html

Nous sommes pleinement associés à cette démarche de sensibilisation à la découverte de différentes cultures et à l'apprentissage des langues.
Si à l'occasion de cette Journée Européenne des Langues des actions sont menées dans votre région, merci de nous en informer.
Consultez notre site pour des informations sur les séjours linguistiques en Angleterre, Irlande, USA, Espagne, Chine, Malte, Canada, Australie...

jeudi 23 août 2007

Nouveau site pour nos programmes étudiants / adultes

Programmes étudiants / adultes
L'ensemble de notre offre étudiants / adultes est à présent disponible en ligne.
Vous y retrouverez comme précédemment les cours en école de langue, mais aussi nos programmes one-to-one ainsi que nos stages à l'étranger.
Tout celà avec une nouvelle présentation, plus dynamique et plus interactive. La possibilité de calculer votre tarif en ligne, mais aussi de réserver le programme de votre choix.
De nouvelles rubriques font également leur apparition et viendront s'enrichir dans les semaines à venir : témoignages de participant, informations sur les visas, sur les voyages mais aussi sur les différents examens de langues (TOEFL, TOEIC, ...)