SILC - Passeport pour le monde

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - séjours jeunes

Fil des billets

mardi 24 mai 2011

Vos vacances avec SILC : une expérience à vivre !

rech encadrants anglais

Vous cherchez une activité sympathique pour cet été ? 

Venez accompagner nos jeunes sur nos séjours en France (Angoulême ou Chamberet) ou en Angleterre ! 

. Vous êtes Directeur/Directrice de centre et avez le BAFD : venez encadrer des séjours en France.
. Vous êtes Professeur d’anglais : venez l’enseigner dans un contexte différent, nous avons quelques places vacantes. 

Tous les Directeurs de centre d’accordent à le dire : « Encadrer un séjour SILC, c’est beaucoup plus qu’accompagner des jeunes et leur permettre de passer des « supers vacances » ! C’est leur faire découvrir un environnement différent, des moments de partage et d’apprentissage ; au sein de chaque groupe, les personnalités s’enrichissent mutuellement ; c’est cet échange qui fait que chaque séjour SILC reste longtemps dans les mémoires. Parce que la construction et l’épanouissement d’une identité passent par l’échange, la découverte et l’ouverture aux autres. » 

L’expérience vous tente vous aussi ? 
SILC met tout en œuvre pour que ses séjours restent inoubliables, pour les encadrants comme pour les jeunes. 

C’est pourquoi il s’engage auprès de vous :
. Vous bénéficiez d’un contrat à durée déterminée, vous assurant une bonne couverture sociale
. Les équipes du siège sont disponibles 24h/24 et vous accompagnent pendant la durée du séjour
. Vos frais de voyage sont intégralement pris en charge par SILC et vous êtes hébergé en pension complète
. Vous êtes rémunéré selon des forfaits pré-établis 

Besoin de plus d'infos ? Martine Tareau est votre interlocuteur unique au SILC, alors contactez-la ! martine.t@silc.fr 

Candidature Directeur de centre 
Candidature Professeur

vendredi 4 février 2011

Comment booster votre CV ?

Un beau CV bien fourni constitue le minimum pour un étudiant promis à l’entrée dans la vie active. Certes, mais est-ce que les courts stages en entreprise vous ont été utiles ? De quelles expériences à l’étranger pouvez-vous vous enorgueillir ? SILC vous propose des formules adaptées à vos attentes et à votre profil.

Si un étudiant sait rédiger son CV, mettre en avant ses acquis et ses diplômes, il n’en reste pas moins que le contenu demeure l’essentiel. Quelle que soit l’expérience avancée sur le papier, celle-ci fera l’objet d’une demande de renseignements approfondie. Un voyage scolaire à l’étranger en 2005 ? Bien, mais c’est un peu court pour justifier d’un excellent niveau de langue ! Un voyage aux USA avec les parents en Californie l’été dernier ? Oui, mais quels ont été les progrès réels en langue ? Quels aspects de l’étranger avez-vous expérimenté ?

Pour booster votre CV, il est recommandé de mener un projetetudiant thinkstock de séjour linguistique long. D’une part, pour améliorer et maîtriser une ou plusieurs langues vivantes, d’autre part, pour nourrir votre jeune CV.

Le stage en entreprise à l’étranger est tout indiqué si vous possédez déjà un bon niveau de langue.  En effet, à l’étranger une bonne maîtrise de la langue est exigée, ce programme est réservé aux étudiants déjà aguerris aux séjours linguistiques multiples. En anglais, allemand ou espagnol.

Les séjours volontariat apportent une expérience Programme de volontariat à l'étrangerenrichissante sur les plans culturel et humain. Il permettent surtout de valoriser votre personnalité, votre implication sociale, votre ouverture d’esprit. C’est essentiel aux yeux d’un futur employeur ou pour intégrer une nouvelle école. Vous aurez ainsi tous les atouts pour expliquer lors de vos entretiens, votre capacité à travailler en groupe et la mise en application de vos différentes compétences. Les séjours volontariat se déroulent dans les pays suivants : Afrique du Sud, Inde et Thaïlande mais seul l'anglais, langue commune, est nécessaire pour participer aux missions proposées.  Ces séjours sont possibles à partir de 18 ans avec un minimum de connaissance en anglais et sans exigence de niveau d’études.

Enfin, pour des séjours d’une durée allant d’une semaine à 1 an, les cours de langue : cours en groupe ou RED LEAF TORONTO 2leçons particulières ou une combinaison des deux formules, cours de langue avec options (par exemple l’anglais + plongée à Malte ou l'anglais + week-end safari en Afrique du Sud), préparation intensive au TOEFL ou au IELTS, aux examens de Cambridge… De 15 à 30 cours par semaine, vous avez l’embarras du choix.

En formule semestre et année d’études, vous reviendrez avec une grande maîtrise de la langue et de la culture du pays. En Grande-Bretagne, Irlande, Espagne, Etats-Unis, Afrique du Sud, Chine, Japon. Possible pour tous à partir de 18 ans.

Retrouvez tous les programmes, tous les pays, toutes les infos pratiques et les témoignages sur etudiants.silc.fr.

Au 05 45 97 41 60 de 9h à 18h en semaine, sur contact@silc.fr ou avec le « chat » en direct sur le site.

Crédits photos : Copyright SILC, Thinkstock Getty Images

mercredi 21 juillet 2010

Mobilité internationale : la lettre et l’esprit.

Les 27 et 28 Juin dernier se tenait à Bordeaux un congrès intitulé : « la mobilité internationale la lettre et l’esprit » organisé par l’agence Europe Education Formation France.

Cette manifestation venait célébrer les 10 ans de l’agence Europe basée à Bordeaux ainsi que les anniversaires de différents programmes qu’elle gère, parmi lesquels : Erasmus, qui fêtait quant à lui ses 23 ans. L’an dernier un jeune étudiant français fût le millionième européen à bénéficier de cette bourse favorisant la mobilité étudiante. Comenius, Grundtvig, Leonardo et bien d’autres dispositifs sont destinés à un plus large public : élèves du secondaire, jeunes apprentis, enseignants, personnels éducatifs, formateurs, personnel de l’encadrement de l’éducation nationale et connaissent tous un succès croissant.

L’un des objectifs du congrès était de faire un état des lieux de la mobilité européenne et internationale en France. Il est indéniable que cette dernière est en progression. Ce fait constitue une chance pour tous, car même s’il est difficile de pouvoir prouver de façon concrète les bénéfices d’une période de mobilité, faute d’études d’impact précises et généralisées, tous les acteurs de la mobilité, que ce soient les bénéficiaires eux-mêmes, les universités dans lesquelles ils étudient, les entreprises qui les emploient ou les structures qui peuvent les aider dans leurs démarches, relèvent les points positifs suivants :
-    meilleure connaissance linguistique du pays visité et plus de facilité pour apprendre une troisième langue étrangère,
-    meilleure adaptabilité et bonne préparation à une carrière internationale,
-    esprit critique développé,
-    maturité accrue.

Forts des expériences de nos inscrits, chez SILC, nous pouvons attester de la réalité de ces bénéfices.

L’objectif que se fixe le Ministère de l'éducation Nationale est de « faire de la mobilité une règle et non plus l’exception » avec une première étape à l’horizon 2020 : 20% d’étudiants diplômés du supérieur devront avoir vécu une période de mobilité au cours de leurs études. Aujourd’hui ce sont principalement les étudiants inscrits dans les grandes écoles qui profitent le plus de mobilité, mais il est indispensable de voir les départs des étudiants en universités s’accélérer. Les départs des apprentis seront également encouragés afin de diversifier les publics.

Des freins à cette mobilité ont été identifiés par les pouvoirs publics :
•    le niveau en langues étrangères des français,
•    la peur de l’inconnu,
•    le manque de connaissance des dispositifs, des aides, et des possibilités offertes,
•    l’aspect financier.


Les moyens envisagés pour atteindre ces objectifs :
•    Lever le frein de la langue en améliorant l’enseignement des langues, c’est en tout cas l’objectif fixé par la réforme du lycée qui prendra effet à la rentrée. La participation à des séjours linguistiques au cours du secondaire est une première expérience de mobilité qui sera encouragée et qui bien souvent est une première étape, dans un parcours de mobilité.
•    Les adultes en contact avec les jeunes seront encouragés à prendre eux-mêmes part à des périodes de mobilité. Partant du principe que l’"on est plus convaincant quand on est convaincu soi même". Par exemple, les futurs cadres de l’Education Nationale (chefs d’établissements et inspecteurs) seront encouragés à vivre une période de mobilité au cours de leur formation, dans le but de pouvoir mieux sensibiliser les enseignants et les élèves.
•    Administratifs : la mise en place dans chaque région de guichets uniques de la mobilité recensant toutes les possibilités et aides existantes, afin d’assurer une meilleure visibilité et d’éviter les parcours du combattant.
•    Financier : un point qui reste encore à préciser. Aujourd’hui les aides sont majoritairement attribuées par l’Agence Europe Éducation Formation France ou par les collectivités locales : conseils généraux et surtout conseils régionaux, entraînant de fortes disparités régionales.
•    Promouvoir la mobilité auprès des jeunes : une grande campagne de communication européenne "Jeunesse en mouvement" sera lancée à l’automne à Bordeaux.

Depuis 45 ans, SILC est animé par cette volonté de favoriser la mobilité. Plus d’1 million de participants, qu’ils soient élèves du primaire, du secondaire, étudiants, professeurs, adultes en formation continue, professeurs des écoles, inspecteurs, en ont fait l’expérience en nous accordant leur confiance.
La volonté politique et les changements qui sont prévus à l’automne nous réjouissent donc et nous serons heureux de pouvoir apporter notre modeste contribution à cet ambitieux projet.

Séjours étudiants et adultes en ligne

Crédits photos : SILC - Thinkstock - Agence Europe Éducation